La cellule en 40 leçons; Les mesureurs de Calcium

Agrandir l'écran
 

L’équilibre du calcium dans le sang est d’une importance vitale pour la survie. De la même façon qu’un être-humain a besoin de respirer et de boire pour rester en vie, il a aussi besoin de maintenir un taux bien défini de calcium dans le sang. Si la quantité de calcium dans le sang chute en deçà d’un certain niveau, l’individu meurt. 

Le calcium permet à notre corps de faire fonctionner plusieurs systèmes vitaux… Pour l’un d’entre eux, l’absence de calcium ne permettrait pas la coagulation du sang. Cela signifierait que la moindre petite blessure ou entaille pourrait être fatale en raison de la perte de sang importante que cela engendrerait. Le calcium joue également un rôle important dans la transmission des signaux nerveux, dans le fonctionnement des muscles et dans la solidité des os. Le corps d’un adulte sain contient environ 2 kilogrammes de calcium (Figure 17). Presque 99% de ce calcium est stocké dans le système osseux, le reste est employé dans des processus relatifs à son métabolisme. L’ensemble du système sanguin n’a seulement besoin que de 0.5 grammes de calcium pour assurer le bon fonctionnement des différents organes. 

 

 


Le corps d’un homme adulte contient environ 2 kilogrammes de calcium.

Considérons maintenant le scénario fictif suivant : Imaginez qu’une bouteille d’un litre de sang vous est présentée et que l’on vous informe que ce sang est destiné à un patient en attente d’une opération. Seulement, il y a un problème : ce sang est déficient en calcium et la raison de cette carence n’a pas encore été déterminée. Imaginez aussi que l’on vous donne un grand bol de calcium en poudre et que l’on vous demande de l’utiliser pour combler avec ce déficit (Figure 18). 
 


La fonction de la glande parathyroïdienne est de mesurer le taux de calcium dans votre sang, 24h sur 24, durant toute votre vie et de le maintenir à un niveau idéal.  Dès qu’elle constate que le taux de calcium dans le sang baisse, elle prend immédiatement des mesures appropriées.

Que feriez-vous ? 

Premièrement, vous allez devoir mesurer la quantité de calcium manquante. Mais en vue de réaliser ceci, il est nécessaire d’avoir un équipement technologique hautement avancé. Or, vous n’avez ni le temps ni les moyens pour ça. Ceci étant, il n’y a finalement pas grand-chose à faire. 

Pourtant, il y a dans le corps de chaque être-humain un magnifique mécanisme qui, à chaque instant, calcule la calcémie (ou  taux de calcium dans le sang) et prend les mesures adéquates. La glande thyroïde et la glande parathyroïdienne – une autre glande hormonale contenue dans la thyroïde -  fonctionnent en symbiose avec un plan très rationnel en vue d’assurer l’équilibre du calcium dans le corps. La seule fonction de la glande parathyroïde est de mesurer le taux de calcium dans votre corps, 24h sur 24, durant toute votre vie et de le maintenir à un niveau idéal (Figure 19). La glande parathyroïdienne régule l’équilibre calcique dans le sang au moyen de la parathormone qu’elle produit. Si la quantité de calcium dans le sang chute, elle libère immédiatement la parathormone (Figure 20). 


Figure 19: Dès que le taux de calcium dans le sang chute, la glande parathyroïdienne réagit  immédiatement en libérant de la parathormone

La glande parathyroïdienne est un minuscule morceau de tissu. Comment se fait-il qu’un morceau de tissu composé de simples cellules arrive à identifier les atomes de calciums circulant dans le sang ? Comment se fait-il que des cellules sans yeux, ni oreilles, ni organes sensoriels arrivent à identifier des atomes de calcium parmi des milliers d’autres substances dans le sang – sel, glucose, graisse, acides aminés, protéines, hormones, enzymes, acide lactique, dioxyde de carbone, déchets azotés, sodium, potassium, urée, acide urique, fer et bicarbonate ? Comment la cellule arrive-t-elle à reconnaître cet unique élément à l’exclusion de tous les autres ? Comment arrive-t-elle à savoir le niveau idéal de calcium nécessaire à maintenir dans le sang ? Par quelle conscience arrive-t-elle à mesurer ce niveau idéal ? Comment arrive-t-elle à savoir quand cela est beaucoup trop et quand cela est trop peu ? 

Gardons à l’esprit que ces cellules parathyroïdiennes n’ont aucune intelligence ni conscience et qu’elles mesurent seulement un centième de millimètre en taille ! Le fait qu’elles soient capables de mesurer parfaitement le taux de calcium dans notre corps n’est qu’une preuve parmi d’autres de leur création par Dieu Tout-Puissant et Omniscient.  

Si de par leurs mesures, les cellules parathyroïdiennes constatent une chute du niveau de calcium, elles secrètent immédiatement la parathormone. Mais par quel processus la quantité de parathormone augmente-t-elle ? Et comment cette minuscule molécule va-t-elle pallier au calcium manquant ? 

En vue de reconstituer le taux sanguin, la parathormone va chercher le calcium nécessaire dans 3 sources différentes. Et chacune d’entre-elles requiert une connaissance sophistiquée de la biologie : 

  1. Il existe des quantités élevées de calcium stockées dans les os. La parathormone emprunte du calcium aux os. Les os, sous des conditions normales, sont très peu disposés à libérer du calcium. Cependant, lorsqu’ils rencontrent la formule chimique de la parathormone, ils libèrent tout naturellement une petite quantité de calcium (Figure 20).


    La parathormone fait augmenter le niveau de calcium dans le sang de trois manières différentes.

    La glande parathyroïdienne identifie le calcium parmi des millions d’autres molécules présentes dans le sang et prend constamment les mesures de précaution appropriées pour maintenir le taux idéal de calcium dans le sang.

    Lorsque cela est nécessaire, la parathormone emprunte du calcium aux os.

    Bien que sous des conditions normales, les os sont très peu disposés à libérer du calcium, ceux-ci libèrent tout de même une quantité spécifique de calcium lorsque la parathormone entre en contact avec eux.


     
  2. Une certaine quantité de calcium dans le sang est expulsée du corps à travers l’urine. Vu que ce calcium doit de nouveau être récupéré, il est alors capturé et renvoyé dans le sang par le rein. C’est à ce moment que la parathormone intervient en envoyant cet ordre aux cellules rénales. Les cellules obéissent alors à cet ordre et extraient les molécules de calcium (Figure 21).



    Il est nécessaire d’être à la fois un expert doté de connaissances approfondies en biologie et de disposer d’une technologie avancée pour pouvoir localiser la seule substance chimique recherchée parmi les très nombreuses autres substances. Pourtant, les hormones, elles, réussissent parfaitement cet exploit seules et sans l’aide d’aucun équipement spécialisé.

     
  3. De nouvelles sources de calcium entrent dans le corps à travers les aliments que nous mangeons. Ce calcium ingéré est mélangé avec le sang dans l’intestin grêle. Toutefois, pour que le calcium ne soit pas réabsorbé, la Vitamine D doit être activée au niveau des cellules intestinales. Or, la Vitamine D obtenu directement à travers les aliments n’est pas dans un état actif. A ce stade, un problème majeur apparait donc : il doit être résolu afin que l’intestin puisse absorber plus de calcium et ainsi élever le taux de calcium dans le sang. En d’autres mots, il est nécessaire de faire appel à une molécule très spéciale qui puisse modifier la structure chimique de la Vitamine D non-activée. La molécule tierce en charge d’activer la Vitamine D est encore une fois la parathormone (Figure 22).


    Lorsque le besoin augmente, la parathormone active la Vitamine D non activée en modifiant sa structure chimique. Elle réveille ainsi la Vitamine D comme si celle-ci revenait d’un état d’hibernation.

Il est maintenant nécessaire de réfléchir avec une très grande attention. Il y a trois manières différentes d’élever le niveau de calcium dans le sang. Néanmoins, la clé qui enclenche ces trois systèmes différents est la même pour tous. Cette clé met en marche les trois systèmes. Il est vraiment très étonnant de voir que ces trois systèmes, si différents les uns des autres dans leurs structures et modes opératoires, sont mis en en marche par la même clé avec un résultat exactement similaire : une augmentation du niveau de calcium dans le sang. 

Comment les cellules de la parathyroïde sont-elles arrivées à la synthèse de cette hormone à triple effet ? Comment ont-elles su que cette molécule affectera aussi bien les os, les reins, que la Vitamine D située dans l’intestin ? Comment la glande parathyroïdienne de tous les êtres-humains vivants et passés a-t-elle réussi à synthétiser la bonne formule moléculaire à chaque fois ? Comment les cellules de la parathyroïde savent-elles que les os stockent du calcium, que l’urine recueille le calcium en cours d’expulsion par notre corps et que les cellules de l’intestin grêle requièrent de la Vitamine D activée pour absorber le calcium ingéré ? Comment ont-elles déterminées la seule formule chimique permettant de faire fonctionner ces trois systèmes ? Comment des cellules inconscientes sont-elles arrivées à faire preuve d’une telle intelligence qui déconcerte même le savoir de l’être-humain. 

C’est bien-sûr Allah, le Tout-Miséricordieux et Très Miséricordieux Seigneur de l’Univers, Qui fait manifester cette intelligence et planification chez les cellules. C’est Lui Qui créa les cellules, le calcium et les êtres-humains à partir de rien. Et c’est Lui Qui créa chez les êtres-humains ce besoin en calcium ainsi que ce système parfait en vu de répondre à ce besoin. Très certainement, la magnificence de Dieu est vraiment immense. 

Allah ! Point de divinité à part Lui, le Vivant, Celui Qui subsiste par lui-même "al-Qayyum". Ni somnolence ni sommeil ne Le saisissent. A lui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Qui peut intercéder auprès de Lui sans Sa permission ? Il connaît leur passé et leur futur. Et, de Sa science, ils n'embrassent que ce qu'Il veut. Son Trône "Kursiy" déborde les cieux et la terre, dont la garde ne Lui coûte aucune peine. Et Il est le Très Haut, le Très Grand.  (Sourate al-Baqarah, 255)

2011-10-09 00:37:00

Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top