< <
27 / total: 27

Specimens De Fossiles D'insectes -6

Guepe-Chilopode

Guepe-Chilopode fossile

Guepe

Age : 45 millions d'années
Période : Eocène
Localisation : Jantarny, Russie

Cette guêpe appartient à la superfamille des Chalcidoidea. En vol, ces espèces sont souvent prises pour des moustiques ou des mouches. Assez petite en taille (de 1 à 20 millimètres), cette guêpe a conservé la même structure et les mêmes caractéristiques depuis des dizaines de millions d'années. Face à ces insectes qui existent depuis 45 millions d'années, sans avoir eu à subir la moindre variation, les darwinistes doivent accepter le fait que leurs affirmations ne reflètent pas la réalité.

 

 

Chilopode

Age : 45 millions d'années
Période : Eocène
Localisation : Jantarny, Russie

 

Jusqu'ici, les darwinistes sont incapables de fournir le moindre fossile pour soutenir leur théorie, c’est pour cette raison qu’ils déforment sciemment les caractéristiques des vrais fossiles allant parfois jusqu'à la falsification. İls dissimulent avec soin au public l’existence de millions de fossiles qui contredisent leur théorie.

Cependant, la vérité ne peut plus être dissimulée. Les fossiles prouvent clairement que les créatures vivantes n'ont ni changé, ni évolué. Ce chilopode fossile datant de 45 millions d’années en est la preuve historique.

Mille-Pattes

Mille-Pattes fossile

Mille-Pattes

Age : 45 millions d'années
Période : Eocène
Localisation : Jantarny, Russie

De la même façon que les araignées sont toujours restées des araignées, les moustiques des moustiques, les mille-pattes sont eux aussi restés mille-pattes. Le mille-pattes fossile datant de 45 millions d’années que nous voyons ici confirme ce fait. Confrontée aux innombrables spécimens fossiles vivants, la théorie de l’évolution est condamnée à être remisée dans les pages poussiéreuses de l'histoire.

Ceci a été reconnu et compris par une multitude de personnes. Mais pour des raisons idéologiques, une poignée de darwinistes restent aveugles face à ces faits indéniables.

Mille-Pattes

Age : 45 millions d'années
Période : Eocène
Localisation : Jantarny, Russie

 

Le mille-pattes apparaît soudain dans les archives fossiles avec sa structure distincte et spécifique. Les plus anciens mille-pattes connus (qui datent de 300 millions d'années environ) et les mille-pattes actuels possèdent exactement la même anatomie. Cette structure identique met les évolutionnistes dans un grand embarras. Qui plus est, cette règle ne s'applique pas seulement aux mille-pattes, mais à toutes les espèces. La conclusion coule de source : les êtres vivants n'ont pas évolué, mais ont été créés par notre Seigneur.

Aphide Aile - Mordellidae

Aphide Aile - Mordellidae fossile

Aphide Aile
Age : 45 millions d'années
Période : Eocène
Localisation : Russie

Les fossiles les plus anciens de l’aphide ailé remontent au carbonifère (il y a 354 à 290 millions d'années). L’aphide ailé emprisonné ici dans l’ambre date de 45 millions d'années. Les fossiles comme celui-ci, qui démontrent que ces animaux n'ont aucunement varié depuis leur première apparition, prouvent ainsi qu'ils n'ont jamais évolué.

 

 

 

Mordellidae

Age : 45 millions d’années
Période : Eocène
Localisation : Russie

Ces insectes vivent principalement dans les régions tropicales et sont de taille inférieure à un centimètre. La partie arrière de leur abdomen est allongée et d’apparence épineuse.

İl n’y a pas de différence entre le fossile ici représenté datant de 45 millions d’années et les spécimens vivant aujourd’hui. Un insecte qui reste inchangé depuis 45 millions d’années indique clairement que l’évolution est un processus issu de l’imagination des darwinistes. La réalité est que l’évolution n’a jamais eu lieu. Les êtres vivants sont l’œuvre de notre Seigneur Tout-Puissant, Dieu.

Chilopode - Mycetophagidae Et Dolichopodide

Chilopode - Mycetophagidae Et Dolichopodide fossile

Dolichopodide

Mycetophagidae

Chilopode

Age : 45 millions d'années
Période : Eocène
Localisation : Jantarny, Russie

Le chilopode emprisonné ici dans l’ambre balte datant de 45 millions d’années est rigoureusement identique au chilopode actuel. Les plus vieux fossiles de chilopodes datent du dévonien, leur âge est estimé à environ 400 millions d’années. Ceci prouve que les chilopodes ont existé durant les 400 derniers millions d’années, sans avoir à subir d’évolution, et qu’ils conservent jusqu’à aujourd’hui l’ensemble de leurs systèmes complexes.

 

 

Mycetophagidae Et Dolichopodide

Age : 45 millions d'années
Période : Eocène
Localisation : Russie

Dans l’ambre, nous voyons ici deux insectes différents. Le Mycetophagidae est de petite taille, ovale et poilu. Généralement de couleur noire ou brune, il vit sur des mycètes. Ce spécimen datant de 45 millions d’années emprisonné dans l’ambre présente des caractéristiques identiques à un Mycetophagidae actuel. Le dolichopodide qui se trouve à ses côtés est un insecte aux caractéristiques rigoureusement identiques aux espèces actuelles et ce depuis le crétacé - période de plus de 100 millions d'années. Ce coléoptère est strictement identique aux spécimens actuels, et sa seule présence permet d’invalider les affirmations des évolutionnistes.

Anobide - Chironomide Et Guepe

Anobide - Chironomide Et Guepe fossile

Guêpe

Chironomidé

Anobide

Age : 45 millions d'années
Période : Eocène
Localisation : Russie

Comme tous les autres coléoptères, cet anobide datant de l’éocène (il y a 54 à 37 millions d'années) et préservé dans l’ambre possède de très surprenantes caractéristiques. Pendant leur phase larvaire, les anobides stockent les aliments dont ils ont besoin en tant que tissu graisseux pour les utiliser adultes, ainsi ils n’ont plus à sortir pour se nourrir. Ces insectes, qui vivent dans le bois, peuvent digérer la cellulose grâce aux bactéries et aux moisissures présentes dans leur estomac.

Pendant la période des amours, ils frappent sur les tunnels qu'ils ont creusés dans le bois. Produisant ainsi un son qui peut facilement être entendu par les êtres humains. Les anobides possèdent depuis des millions d'années ces caractéristiques extraordinaires.

Chironomide Et Guepe

Age : 45 millions d'années
Période : Eocène
Localisation : Russie

A l’intérieur de cet ambre, vieux de 45 millions d’années, il y a deux espèces distinctes. Comme on peut le voir, les trois moucherons et la guêpe ont laissé des traces fossiles. Selon la théorie de l’évolution, ces insectes devraient avoir possédé des caractéristiques primitives, inférieures, à celles des spécimens actuels. De ce fait, ces créatures devraient aujourd’hui présenter de nombreuses variations, après avoir subi durant ces derniers millions d’années un processus imaginaire d’évolution. Mais, il n’existe pas la moindre différence de forme entre les moucherons et les guêpes datant de 45 millions d'années et celle des "fossiles vivants" actuels.

 

Guepe - Chilopode

Yaban Arısı, Çıyan

Guepe

Age : 45 millions d'années
Période : Eocène
Localisation :Russie

Ce fossile de guêpe qui a été préservé avec l’ensemble de ses caractéristiques depuis 45 millions d'années présente rigoureusement les mêmes caractéristiques qu’un spécimen actuel. Si – comme les darwinistes l’affirment – l'évolution avait eu lieu, cet insecte devrait alors posséder des caractéristiques très primitives, des organes à moitié développés dans sa structure et de fait un nombre important d'organes partiellement formés c'est-à-dire, et toujours selon les évolutionnistes, cette prétendue évolution devrait les avoir soit fait disparaître soit leur avoir permis de se développer dans leur intégralité.

Mais ce scénario ne peut être appliqué à aucun fossile. Les créatures vivantes ont existé tout au long de ces millions d'années dotées de formes parfaites, de leurs organes et de leurs caractéristiques actuelles ainsi que de cette complexité qui les caractérise.

Chilopode

Age : 45 millions d'années
Période : Eocène
Localisation : Russie

Comme on peut le voir, il s’agit là d’une espèce de chilopode de petite taille oblongue. Aujourd'hui, ces crustacés vivent dans la terre et sous les roches et possèdent parfois plus de 30 paires de pattes. Les chilopodes sont pourvus de caractéristiques extrêmement complexes. Ces animaux fossilisés dans l'ambre prouvent qu'ils sont pourvus depuis des millions d'années de la même structure et de la même anatomie complexes.

Darwin et ses successeurs pensaient que les archives fossiles aboutiraient probablement à la découverte de preuves pour confirmer leur théorie. Cependant c’est l’inverse qui s’est produit : les fossiles fournissent des preuves abondantes en faveur de la création, ils réfutent ainsi la théorie de l’évolution.

 

Tipule - Anobide

Tipule - Anobide fossile

Tipule

Age : 45 millions d'années
Période : Eocène
Localisation : Russie

La tipule actuelle possède les caractéristiques suivantes : de longues pattes, un corps long et de grandes ailes à nervures. Ces mêmes caractéristiques peuvent être également observées sur cette tipule fossilisée dans l’ambre, datant de 45 millions d’années. Le fait que cet insecte ait préservé une anatomie identique pendant 45 millions d'années, sans une quelconque variation, indique clairement qu'il n'a jamais évolué – qu'il a été créé et pourvu des mêmes caractéristiques complexes qu’il possède depuis.

Les évolutionnistes font des déclarations non fondées au sujet de la prétendue évolution de ces insectes, comme ils le font pour toutes les autres créatures vivantes – et ils en sont eux-mêmes parfaitement conscients.

 

Anobide

Age : 45 millions d'années
Période : Eocène
Localisation : Russie

Darwin affirmait que toutes les espèces vivantes acquéraient leurs structures complexes actuelles par une succession d’infimes et graduelles variations. Selon cette affirmation fantaisiste, un processus d’évolution extrêmement long devait alors se produire, et les formes de vie transitoires primitives et transitionnelles semi développées auraient dû avoir existé par le passé.

En outre, il devrait y avoir un grand nombre de fossiles contenant de telles créatures dans les strates géologiques terrestres. Cependant, les archives fossiles ne fournissent pas un seul exemple de formes de vie semi développées ou prétendues "primitives" dont Darwin avait prédit la découverte. Comme on peut clairement l’observer au niveau des fossiles, tel que celui de l’anobide que nous voyons ici et qui date de 45 millions d’années, les fossiles vivants sont les révélateurs de la réalité de la création.

Phasme

Phasme fossile

İl est parfois difficile de distinguer un phasem de la plante sur laquelle il se trouve.

Age : 45 millions d'années
Période : Eocène
Localisation : Russie

Le phasme est connu pour ses mouvements lents et imposants et son superbe camouflage. Avec son corps allongé, ses antennes et sa couleur, il ressemble en effet à une fine brindille. İl peut de ce fait parfois être difficile de distinguer un phasme sur une plante sauf si celui-ci s’en éloigne.

Les animaux qui utilisent ces différentes formes de camouflage jouissent d’une protection particulière grâce à leurs structures corporelles, leur forme, leur couleur et leur modèle, tout est fait pour qu’ils se fondent dans leur environnement. Comme on peut l’observer avec ce spécimen, les créatures vivantes possèdent des structures bien organisées et complexes ce qui invalide totalement les affirmations de la théorie de l’évolution basées sur la notion de "hasard". Chaque créature vivante est une preuve de la création. Cette capacité innée de camouflage n’en est qu’une preuve supplémentaire.

 

Un Mensonge De L’histoire: L’age De Pierre>>>

Refutation Du Darwinisme>>>

 

27 / total 27
Vous pouvez lire le livre L'atlas De La Creation - Vol.2 de Harun Yahya en ligne, le partager sur des réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter, le télécharger sur votre ordinateur, l’utiliser dans vos devoirs et thèses, et le publier, dupliquer ou reproduire sur vos sites internet ou blogs sans payer des droits d’auteurs, à condition de citer le site comme référence.
Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top