< <
11 / total: 27

Specimens De Fossiles D'animaux Marins -3

Coelacanthe

coelacanth

Age : 150 millions d'années
Période : Jurassique
Localisation : Formation Solnhofen, Eichstatt, Allemagne

Les évolutionnistes prétendaient que les cœlacanthes constituaient le "chaînon manquant" éteint ou "la forme intermédiaire" entre les poissons et les amphibiens. Mais depuis 1938, date à laquelle un spécimen vivant fut capturé, on sait que le cœlacanthe est un poisson vivant dans les eaux profondes de la côte africaine. Les fossiles de créatures telles que le cœlacanthe prouve le contraire du scénario évolutionniste selon lequel les êtres vivants ont subi des changements au cours du temps.

D'après les fossiles, l'existence du cœlacanthe remonte à 410 millions d'années. Les évolutionnistes pensaient qu'il s'agissait d'une preuve de l'existence d'une forme intermédiaire entre les poissons et les amphibiens. Il y a soixante-dix millions d'années, ce poisson disparut mystérieusement des archives fossiles, de sorte qu'on crut que son espèce s'était éteinte. Mais depuis 1938, des cœlacanthes furent péchés plus de 200 fois : d'abord en Afrique du Sud, ensuite aux Comores, au sud-ouest de Madagascar en 1952, et en 1998 à Sulamesi en Indonésie. Le paléontologue J. L. B. Smith ne pouvait pas décrire sa stupeur lorsqu'il vit l'un des cœlacanthes capturés :

Si j'avais rencontré un dinosaure dans la rue, je n'aurais pas été plus étonné. (Jean-Jacques Hublin, The Hamlyn Encyclopædia of Prehistoric Animals, New York: The Hamlyn Publishing Group Ltd., 1984, p. 120)

Avec la découverte d'un spécimen vivant de cœlacanthe, les hypothèses développées autour de ces poissons perdirent tout leur sens. Par ailleurs, les évolutionnistes défendaient l'idée que le cœlacanthe vivait en eau peu profonde et que c'était un amphibien potentiel, dans l'attente d'émerger de l'eau sur ses nageoires en forme de pattes. Mais on sait désormais que les cœlacanthes sont des poissons qui vivent dans les profondeurs des océans, ne s'aventurant jamais à moins de 180 mètres de la surface.

coelacanth

Les cœlacanthes, existant depuis 400 millions d'années, mettent les évolutionnistes dans une impasse. Le fait que ces créatures n'aient guère changé depuis leur première apparition contredit la théorie de l'évolution progressive et l'idée que les espèces descendent les unes des autres. Par ailleurs, les cœlacanthes démontrent une fois de plus à quel point le fossé qui sépare les créatures terrestres et les créatures marines est vaste. (Les évolutionnistes tentent de combler ce fossé par une évolution imaginaire entre les unes et les autres.

Les caractéristiques anatomiques de ce poisson de 400 millions d'années témoignent de l'absence d'évolution.

L'examen anatomique du cœlacanthe péché vivant révéla un grand nombre de données contredisant les hypothèses évolutionnistes. Il y a 400 millions d'années, à une période où seules des créatures primitives étaient supposées vivre, on découvrit que les cœlacanthes présentaient déjà les nombreux traits complexes que nous leur connaissons aujourd'hui. Ils avaient déjà la capacité de ressentir les champs électromagnétiques dans leurs alentours, ce qui indique que les cœlacanthes ont des organes sensoriels hautement développés. Lorsque les scientifiques examinèrent l'organisation des nerfs connectant l'organe rostral du poisson au cerveau, ils conclurent que les fonctions de cet organe permettent au poisson de reconnaître les zones électromagnétiques. Le magazine Focus s'intéressa à la surprise des évolutionnistes face à la structure et aux traits complexes du cœlacanthe : "D'après les fossiles, les poissons firent leur apparition il y a environ 470 millions d'années. Les cœlacanthes apparurent quelques soixante millions d'années plus tard. Cette créature aurait dû être dotées de caractéristiques primitives ; or la complexité de sa structure physique est étonnante."

coelecant

ligne latérale

vessie natatoire

articulation intracraniale

organe rostral

Poisson-Volant

uçan balık

Age : 95 millions d'années
Période : Crétacé
Localisation : Haqil, Liban

Pour les darwinistes, le hasard est une divinité à même d'accomplir des miracles. Ils affirment que toutes les créatures vivantes à ce jour ont évolué suite à de petits changements incrémentiels au cours de millions d'années. Cependant, le hasard ne crée rien : il n'aurait jamais pu être à l'origine des caractéristiques et des structures complexes extraordinaires présentes chez les êtres vivants. Les créatures sont complexes, car Dieu les créa ainsi. Elles témoignent de Son art suprême.

Ce poisson volant est l'incarnation manifeste du sens artistique de Dieu aujourd'hui tout comme il y a 95 millions d'années.

Requin-Chat (Positif Et Négatif)

kedi balığı

Ce fossile de requin-chat peut être observé sur les deux plans, positif et négatif.

Age : 95 millions d'années
Période : Crétacé
Localisation : Haqil, Liban

Certains fossiles sont dits appariés lorsque les couches contenant le fossile s'ouvrent/se divisent. Il en résulte que le fossile a une image positive en relief d'un coté et un "moule" concave négatif de l'autre coté. Ce fossile de requin-chat de 95 millions d'années fait partie de ces fossiles en deux parties. Les requins-chats appartiennent à la classification des requins. Le requin-chat sur l'image est de la famille des scyliorhinidés. Les requins-chats d'aujourd'hui sont identiques à ceux qui vécurent il y a 95 millions d'années, ce qui contredit totalement la théorie de l'évolution.

Poisson Guitare

Poisson Guitare

Age : 95 millions d'années
Période : Crétacé
Localisation : Haqil, Byblos, Liban

Les darwinistes avancent que toutes les créatures ont subi un processus d'évolution. C'est pourquoi, les fossiles remontant à des millions d'années sont essentiels à prouver que les êtres vivants n'ont pas changé. Un seul fossile suffit à démonter la théorie de l'évolution, et il s'avère que le monde entier regorge de tels exemples. Ce spécimen de poisson guitare de 95 millions d'années prouve de par l'immuabilité de sa structure anatomique complexe que la théorie de l'évolution est fausse. Le fossile est en effet en tous points identiques à son homologue actuel. On peut d'ailleurs voir les détails de ce fossile. Face à une telle preuve, les arguments en faveur de la théorie de l'évolution sont dans une impasse.

Hippocampe

Hippocampe

Age : 5 millions d'années
Période : Miocène
Localisation : Formation Marrecchio, Italie

Les hippocampes ont toujours été des hippocampes. Le fossile sur l'image, datant de 5 millions d'années, confirme cette réalité. Les hippocampes n'ont subi aucun processus évolutionnaire mais ont été créés comme toutes les autres formes de vie.

Pastenague (Positif Et Négatif)

Pastenague

Les illustrations montrent le gisement de fossiles d'An-Namoura au Liban et les fouilles qui y sont menées. Etant donné le nombre de fossiles découverts à travers le monde infirmant la théorie de l'évolution, il n'y a plus de raison pour les évolutionnistes de défendre cette idée.

Les fossiles illustrés sont les parties positive et négative d'un même fossile.

Age : 95 millions d'années
Période : Crétacé
Localisation : Haqil, Liban

La théorie de l'évolution suppose que les premiers chordés tels que le pikaia se sont transformés en poisson avec le temps. Mais aucun fossile de forme intermédiaire n'a pu être découvert pour étayer ces hypothèses à propos de l'évolution des chordés. Par conséquent, il n'existe pas de fossile venant appuyer la théorie de l'évolution des poissons. Au contraire, toutes les classes de poissons apparurent soudainement dans les archives fossiles, sans traces d'ancêtres. Le paléontologue évolutionniste Gerald T. Todd dans un article intitulé "Evolution of the Lung and the Origin of Bony Fishes" (Evolution du poumon et l'origine des poissons osseux) établit une liste des questions sans réponses que ce fait soulève:

Toutes les trois sous-divisions des poissons osseux apparaissent pour la première fois dans les archives fossiles à peu près en même temps. Ils sont déjà largement différents morphologiquement et sont lourdement cuirassés. Quelle est leur origine ? Qu'est-ce qui permit une telle divergence ? Comment ont-ils développé de telles armures ? Et pourquoi n'y a-t-il pas de traces de formes intermédiaires antécédentes ? (Gerald T. Todd, "Evolution of the Lung and the Origin of Bony Fishes: A Causal Relationship", American Zoologist, vol. 26, no. 4, 1980, p. 757)

Requin-Chat (Positif Et Négatif)

Requin-Chat

Age : 95 millions d'années
Période : Crétacé
Localisation : Liban

Ce fossile de requin-chat du crétacé est visible sur les deux surfaces de la couche rocheuse où il fut découvert. Bien qu'il date de 95 millions d'années, il montre les mêmes caractéristiques que les requins-chats d'aujourd'hui. Cela prouve que cette créature, contrairement à ce qu'affirment les évolutionnistes, ne descend pas d'une autre espèce suite à une série de petits changements au fil du temps, ni ne s'est transformée en une autre espèce.

Pastenague

Pastenague

strong>Age : 95 millions d'années
Période : Crétacé
Localisation : Haqil, Liban

En 150 années de fouilles, des millions de preuves telles que ce fossile ont pu être opposées au concept d'évolution. En revanche, rien n'a pu être découvert pour défendre la théorie darwiniste. Les fossiles ne jouent pas en faveur de la théorie de l'évolution, comme ont pu le reconnaître certaines publications évolutionnistes telles que Science :

Un grand nombre de scientifiques bien formés externes à la biologie et à la paléontologie évolutionnistes ont malheureusement eu l'idée que les archives fossiles sont bien plus darwinistes qu'elles ne le sont. Cela provient probablement de la sur-simplification inévitable des sources secondaires : des manuels de bas niveau, des articles semi-populaires et ainsi de suite. Il est également probable que des pensées pernicieuses soient impliquées. Dans les années post-Darwin, ses défenseurs espéraient trouver les progressions prévisibles. En général, ils n'ont rien trouvé. Pourtant l'optimiste est resté inflexible et de pures fantaisies sont apparues dans les manuels. (Science, 17 juillet 1981, p. 289)

Crabe

Crabe

Age : 37 à 23 millions d'années
Période : Oligocène
Localisation : Lyby, Danemark

Depuis 150 ans, les darwinistes espèrent que les fossiles de "formes intermédiaires" seront découverts dans le futur. Mais comme l'indiquent les archives fossiles, pas un seul de ces spécimens ne fut mis au jour. La richesse et la variété des fossiles disponibles à ce jour suffisent à comprendre l'origine des créatures vivantes et ébaucher un schéma défini : des espèces variées apparurent sur terre toutes soudainement, séparément, dotées de leurs propres caractéristiques physiques et sans passer par des formes intermédiaires. Cela conduit à la conclusion claire que Dieu est le Créateur de ces êtres vivants.

Crabe fossile

L'une des nombreuses découvertes corroborant ce fait est ce fossile de crabe datant de 37 à 23 millions d'années. Comme les autres fossiles de crabes déterrés au Danemark, celui-ci fut découvert dans l'un des nodules qui viennent à la surface de la terre à des moments spécifiques de l'année. La plupart de ces fossiles sont appelés "boules de crabes", dont un grand nombre appartient à la période oligocène soit il y a 38 à 23 millions d'années.

Crabe fossile

Crinoide

Crinoide

Age : 345 millions d'années
Période : Carbonifère
Localisation : Formation Burlington, Pike County, Missouri, Etats-Unis

Est ici représenté le fossile d'un crinoïde de 345 millions d'années parfaitement préservé. Tous les détails montrent qu'il n'y a aucune différence entre les crinoïdes de l'époque et celles qui vivent aujourd'hui. Bien que ces créatures existent depuis des centaines de millions d'années, elles n'ont subi aucun changement, ce qui suffit à démolir la théorie de l'évolution. La faiblesse de la théorie devient de plus en plus évidente avec l'accumulation de preuves provenant des archives fossiles.

Poisson Rasoir

Poisson Rasoir

Age : 5 à 1,8 millions d'années
Période : Pliocène
Localisation : Formation Marecchia, Italie

Si les darwinistes souhaitent prétendre que les créatures vivantes sont issues de l'évolution, alors ils doivent fournir un exemple de forme intermédiaire pour appuyer leurs dires. Ils doivent présenter un spécimen de créature à demi évoluée, dont tous les organes semi-développés sont en voie d'amélioration et fournir des exemples pour chaque espèce en transition. Or, les darwinistes ne disposent pas du moindre exemple de fossile intermédiaire.

En revanche, il y a des millions d'exemples de fossiles préservant les restes d'espèces existant aujourd'hui encore. Ces fossiles de poisson rasoir de 5 à 1,8 millions d'années sont une nouvelle preuve niant le concept d'évolution et défendant la création.

 

11 / total 27
Vous pouvez lire le livre L'atlas De La Creation - Vol.2 de Harun Yahya en ligne, le partager sur des réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter, le télécharger sur votre ordinateur, l’utiliser dans vos devoirs et thèses, et le publier, dupliquer ou reproduire sur vos sites internet ou blogs sans payer des droits d’auteurs, à condition de citer le site comme référence.
Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top