< <
8 / total: 27

Specimens De Fossiles D'animaux Terrestres

Tortue

Tortue fossile

Age : 37 à 23 millions d'années
Période : Oligocène
Localisation : Formation Brule, Sioux County, Nebraska, Etats-Unis

Les recherches ont révélé des fossiles de tortues datant de 300 millions d'années en moyenne. Celui sur l'image est d'environ 30 millions d'années. De tels fossiles prouvent incontestablement que les tortues n'ont pas changé depuis toutes ces années et qu'elles ont gardé leur forme originelle : les êtres vivants n'ont pas évolué mais ils ont été créés par Dieu Tout-Puissant.

Crane De Hyene

Crane De Hyene fossile

Age: 23 à 5 millions d'années
Période: Miocène
Localisation : Chine

Les archives fossiles ne contiennent pas un seul exemple d'une créature à un stade intermédiaire de développement entre les reptiles et les mammifères, dont les évolutionnistes affirment pourtant l'existence dans le passé. L'origine des mammifères ainsi que celle des autres créatures ne peut s'expliquer par la théorie de l'évolution. George Gaylord Simpson l'admit il y a de nombreuses années :

Cela est vrai pour les 32 ordres de mammifères... Les premiers et les plus primitifs membres de chaque ordre de mammifères ont déjà les caractéristiques basiques ordinales et ne sont en aucun cas une séquence à peu près continue d'un ordre à un autre. Dans la plupart des cas, la rupture est si nette et le fossé si large que l'origine de l'ordre est spéculative et matière à débat... Cette absence régulière de formes transitionnelles ne se limite pas aux mammifères, mais il s'agit d'un phénomène pratiquement universel, comme ont pu le remarquer depuis longtemps les paléontologues. Cela vaut pour presque toutes les classes animales, les vertébrés et les invertébrés... cela vaut pour les classes, ainsi que pour les phyla animaux principaux et c'est aussi vrai apparemment pour les catégories analogues de plantes. (George Gaylord Simpson, Tempo and Mode in Evolution, New York: Columbia University Press, 1944, pp. 105, 107)

Le fossile présenté ici est celui d'un crâne de hyène datant de 23 à 5 millions d'années. Il vient corroborer les propos tenus ci-dessus. Ce fossile prouve en effet que les hyènes ont toujours existé telles qu'elles sont aujourd'hui et n'ont nullement subi d'évolution.

Crane De Hyene fossile

Tous les fossiles présentés à ce jour par les évolutionnistes se sont avérés soit être faux soit non pertinents. Chaque fois qu'ils déterrent le fossile d'une créature éteinte, ils annoncent à grands renforts de slogans "un cheval nouvellement découvert" ou "la forme intermédiaire manquante". Mais lorsque ces fossiles sont examinés sérieusement, on comprend immédiatement qu'ils ne représentent pas une preuve de l'évolution.

A ce jour, des millions de fossiles ont été découverts de par le monde, sans qu'aucun ne laisse penser à une quelconque évolution sur terre. Ces fossiles prouvent plutôt que l'évolution n'a rien de scientifique et que la création est un fait indéniable. La plupart d'entre eux restent, cependant, cachés dans les caves des musées et sont rarement exposés.

Le fait que les hyènes du passé ne diffèrent pas de l'espèce actuelle est une preuve de l'invalidité de l'évolution. Si les affirmations des évolutionnistes étaient vraies, les hyènes auraient dû se transformer en d'autres mammifères au cours de ces dizaines de millions d'années. Or rien de tel ne s'est produit.

Lapin

Lapin fossile

Age : 33 millions d'années
Période : Oligocène
Localisation : Formation White River, Wyoming, Etats-Unis

Les araignées ont toujours engendré des araignées, les abeilles des abeilles et les raies des raies. De la même manière, les lapins ont toujours existé en tant que lapins. Les archives fossiles montrent clairement que les lapins n'ont pas évolué d'autres créatures et qu'ils ont toujours été tels qu'ils sont aujourd'hui, depuis leur création. A la lumière des innombrables fossiles discréditant la théorie de l'évolution, ses adhérents doivent désormais accepter que le darwinisme est vaincu.

Ce lapin fossilisé vieux de 33 millions d'années souligne cette défaite une fois de plus ainsi que le fait de la création divine.

Serpent

Serpent fossile

Age : 50 millions d'années
Période : Eocène
Localisation : Site fossilifère de Messel, Allemagne

L'origine des reptiles laisse les évolutionnistes perplexes. Entre les différentes classes de reptiles (par exemple : les serpents, les alligators, les tortues et les lézards), il existe des frontières strictes. Les archives fossiles indiquent que chacune de ces classes est apparue soudainement avec ses caractéristiques propres. Ce fossile de serpent datant de 50 millions d'années suffit à démentir la théorie selon laquelle les reptiles auraient subi une évolution.

Tortue

Tortue fossile

Age : 37 à 23 millions d'années
Période : Oligocène
Localisation : Formation Brule, Sioux County, Nebraska, Etats-Unis

Les darwinistes devraient être capables d'expliquer le développement d'une carapace de tortue. Ils devraient pouvoir démontrer comment sa structure s'est développée fortuitement à travers un processus imaginaire d'évolution et en fournir les preuves. Or, comme justification de leur théorie, les darwinistes ne savent que raconter des histoires. Ils ne détiennent aucune preuve crédibilisant leurs contes sur l'évolution. Ils se trouvent, en revanche, constamment confrontés à des découvertes de fossiles vivants, tel que le fossile de tortue ici présenté datant de 37 à 23 millions d'années.

Grenouille

Grenouille fossile

Age : 50 millions d'années
Période : Eocène
Localisation : Site fossilifère de Messel, Allemagne

Cette grenouille appartient à la famille des pélobatidés. Certains membres de cette famille utilisent leurs membres postérieurs pour s'enfouir dans la vase et d'autres vivent dans un milieu aquatique. Les darwinistes affirment que les poissons sont les ancêtres des amphibiens, sans preuve à l'appui. Les découvertes scientifiques démontrent, au contraire, que les différences anatomiques entre les deux espèces sont si importantes qu'il est impossible que les amphibiens soient issus des poissons.

Selon les archives fossiles, les trois classes basiques des amphibiens ont émergé spontanément. L'évolutionniste Robert Carroll dit :

Les plus anciens fossiles de grenouilles, de cécilies et de salamandres sont apparus entre le jurassique inférieur et moyen. Tous présentent la plupart des attributs importants de leurs descendants vivants. (Robert L. Carroll, Patterns and Processes of Vertebrate Evolution, Cambridge: Cambridge University Press, 1997, pp. 292-293)

Crane De Crocodile

Crane De Crocodile fossile

Age : 54 à 37 millions d'années
Période : Eocène
Localisation : Mines de phosphate, Khouribga, Afrique du nord

"Crocodile" est le nom générique donné aux créatures de la famille des crocodilidés. La plupart vit dans les régions tropicales et les plus anciens spécimens connus remontent à environ 200 millions d'années. Il n'existe aucune différence entre les crocodiles actuels et ceux ayant vécu il y a 50 millions d'années (comme le fossile représenté ici) ni même ceux de 200 millions d'années. Ces fossiles démontrent que les crocodiles ne subirent aucun changement au cours de millions d'années. Ce fait s'oppose à l'évolution et démontre également que Dieu créa toutes les créatures vivantes.

Crane De Crocodile fossile

Le désert Djourab abrite de nombreux fossiles. Chacune des découvertes issues des 382 champs de fossiles indique sans exception l'immuabilité des espèces depuis leur première apparition. Autrement dit les créatures n'ont subi aucun processus d'évolution.

Au cours de l'histoire terrestre, les crocodiles ont toujours été des crocodiles. Ils ne descendent d'aucune autre espèce. Ils n'ont pas engendré d'autres espèces.

Tortue

Tortue fossile

Vue inférieure d'un fossile de tortue de 37 à 23 millions d'années

Age : 37 à 23 millions d'années
Période : Oligocène
Localisation : Formation Brule, Sioux County, Nebraska, Etats-Unis

Grâce à leur excellente protection osseuse, les tortues ont très bien été préservées dans les strates fossiles. La plus ancienne tortue remonte à quelques 200 millions d'années. Au cours de toutes ces années, elle n'a pas subi le moindre changement. Ce fossile de tortue de 37 à 23 millions d'années ne présente aucune différence avec les tortues existant aujourd'hui.

Face à ces preuves, les évolutionnistes devraient accepter un fait important. David B. Kitts, un évolutionniste du département de géologie et de géophysique à l'Université d'Oklahoma, dit:

L'évolution requiert des formes intermédiaires entre les espèces, or la paléontologie ne les fournit pas. (David B. Kitts, "Paleontology and Evolutionary Theory", Evolution, vol. 28, septembre 1974, p. 467)

Crane De Hyene

Crane De Hyene fossile

Age : 23 à 5 millions d'années
Période : Miocène
Localisation : Chine

Selon les affirmations non scientifiques des évolutionnistes, les reptiles seraient les ancêtres à la fois des oiseaux et des mammifères. Or les différences entre ces deux classes d'êtres vivants sont immenses. Les mammifères ont le sang chaud. Ils produisent et régulent leur température corporelle, ils mettent bas et allaitent leurs petits, et leur corps est couvert de poils. Quant aux reptiles, il s'agit d'animaux à sang froid. Ils ne produisent pas de chaleur. Leur température corporelle varie avec la température ambiante. Ils se reproduisent en pondant des œufs, ils n'allaitent pas leur progéniture et leur corps est couvert d'écailles. Comment un reptile pourrait-il commencer à produire de la chaleur corporelle, développer un système de glandes sudorifiques, transformer ses écailles en poils et produire du lait ? A ce jour, les évolutionnistes n'ont pu apporter la moindre réponse convaincante à ces questions.

Cela montre que l'hypothèse des reptiles évoluant en mammifères ne repose sur rien de scientifique. Par ailleurs, les paléontologues n'ont pas découvert de fossile d'une quelconque forme intermédiaire reliant les reptiles aux mammifères. C'est pourquoi Roger Lewin dut admettre :

La transition du premier mammifère… est encore un mystère. (Roger Lewin, "Bones of Mammals, Ancestors Fleshed Out, Science, vol. 212, 26 juin 1981, p. 1492)

Cette photographie montre les fouilles dans le gisement de Junggar en Chine. Les fossiles qui y furent découverts démontrent tous que les créatures vivantes furent créées en condition complète et parfaite.

Crane De Hyene fossile

Cette photographie montre les fouilles dans le gisement de Junggar en Chine. Les fossiles qui y furent découverts démontrent tous que les créatures vivantes furent créées en condition complète et parfaite.

 

8 / total 27
Vous pouvez lire le livre L'atlas De La Creation - Vol.2 de Harun Yahya en ligne, le partager sur des réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter, le télécharger sur votre ordinateur, l’utiliser dans vos devoirs et thèses, et le publier, dupliquer ou reproduire sur vos sites internet ou blogs sans payer des droits d’auteurs, à condition de citer le site comme référence.
Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top