L'atlas De La Creation - Vol.1

Téléchargez le livre

Download (DOC)
Download (PDF)
Acheter le livre
Les commentaires

LES CHAPITRES DU LIVRE

< <
12 / total: 37

7. Fossiles Divers

 mushroom, fossil

Champignon

Age: 100 millions d'années
Période: Crétacé
Localisation: Myanmar

Le fossile de champignon ici représenté montre qu'il y a 100 millions d'années, ces formes de vie existaient déjà dotées de toutes les fonctions et caractéristiques que nous leur connaissons aujourd'hui. Depuis, elles n'ont pas subi le moindre changement tout comme les millions de fossiles mis au jour depuis la moitié du 18ème siècle. Tous pointent vers un seul et même fait : l'évolution n'a jamais eu lieu. Par conséquent, les paléontologues qui mettent de côté leurs préjugés doivent également abandonner l'évolution et le darwinisme, comme le souligne le livre A closer look at the evidence :

En dépit de la brillante promesse que la paléontologie présente de l'évolution, elle cause de vilaines difficultés aux évolutionnistes, la plus notoire étant la présence de "fossés" dans les archives fossiles. (Richard L. & Christina E. Kleiss, A closer look at the evidence, Search for the Truth Publications, mars 2004)

 

soldier bettle, fossil

Cantharidae

Age: 100 millions d'années
Période: Crétacé
Localisation: Myanmar

Ce coléoptère de la famille des Cantharidae prouve que ces insectes utilisent leur mécanisme de défense chimique depuis 100 millions d'années. Selon un article scientifique publié par George Poinar de l'Université de l'Oregon, une autorité dans le domaine de l'ambre, des spécimens d'insectes utilisant des défenses mécaniques ont été découverts auparavant dans les archives fossiles. Pour en citer quelques-uns : les poches de poison de plusieurs calamars du jurassique, des termites soldats dans les ambres dominicains contenaient des sécrétions de défense. D'autres ambres dominicains ont été découverts contenant diverses formes de vers employant un mécanisme similaire. Mais aucun spécimen fossile aussi ancien d'insecte chimique doté d'un tel mécanisme n'a jamais été découvert.

Si un quelconque être vivant utilisait pleinement un mécanisme de défense exceptionnellement complexe il y a 100 millions d'années, à une époque où la vie était primitive selon les évolutionnistes, alors il est évidemment impossible de l'expliquer au moyen de l'évolution.

Cet insecte fut fossilisé alors qu'il aspergeait son ennemi d'une sécrétion chimique de défense.

 

ant lion, fossil

Fourmilion

Age: 100 millions d'années
Période: Crétacé
Localisation: Myanmar

Selon les allégations non-scientifiques des évolutionnistes, les papillons et les éléphants, les baleines et les fourmis, les orchidées et les orties, les êtres humains et les poissons sont supposés tous partager le même ancêtre commun.

Les archives fossiles regorgent d'arguments réfutant cette théorie. Les formes de vie sont préservées exactement telles qu'elles étaient il y a des dizaines de milliers, de millions ou de centaines de millions d'années. Les fossiles des êtres ayant existé devraient donc montrer les phases de transition par lesquelles ils sont passés avant de prendre leurs formes présentes. Les traces de leurs prétendus ancêtres communs devraient également pouvoir être mis au jour. Or, aucune étape intermédiaire, ni aucun ancêtre commun, tels qu'ils sont invoqués par les évolutionnistes n'ont jamais été repérés dans les archives fossiles. Des millions de spécimens tels ce fourmilion datant de 100 millions d'années ici représenté témoignent de l'immuabilité des êtres vivants. Autrement dit, la théorie de l'évolution reste non-fondée.

 

scorpion, fossil

Mouche-Scorpion

Age: 100 millions d'années
Période: Crétacé
Localisation: Myanmar

La littérature évolutionniste fait passer toutes les nouvelles découvertes de fossiles pour des preuves de la théorie de l'évolution. Les articles paraissent affublés de gros titres tels que : "Découverte de la trace de nos ancêtres", "L'évolution des insectes enfin déchiffrée" ou "L'ancêtre de la mouche découvert" mais une lecture attentive révèle clairement qu'aucune de ces découvertes ne vient vraiment plaider en faveur de l'évolution. Au contraire, tous ces développements réfutent la notion d'évolution. Ces faits sont néanmoins remodelés par les rapports biaisés, le passage sous silence des vérités scientifiques et la répétition des mythes darwinistes fictifs.

Le public ne peut plus croire à ces fantaisies. D'innombrables fossiles, tels que le spécimen illustré, ont été exposés et témoignent irréfutablement du fait que l'origine de la vie n'est pas liée à l'évolution.

 

marsh beetle, fossil

Scirte

Age: 50 millions d'années
Période: Eocène
Localisation: Pologne

Les darwinistes soutiennent qu'une boue, transformée, par hasard, par des phénomènes naturels tels que des éclairs frappant pendant une longue période de temps aurait donné naissance à des roses, des oeillets, des oiseaux, des insectes et des êtres humains capables de construire des villes, d'entreprendre des recherches sur la structure des atomes, de composer des symphonies et de voyager dans l'espace. Même un enfant d'école primaire saurait voir la teneur ridicule et illogique de cette allégation. Toutefois pour des raisons purement idéologiques, les évolutionnistes continuent à défendre cette théorie très sérieusement.

Dans un article publié dans le magazine Scientific American, l'évolutionniste George Wald expliquait longuement que le hasard était capable de tout, s'il disposait de suffisamment de temps :

Avec autant de temps à disposition, l'impossible devient possible, le possible devient probable et le probable virtuellement certain. Il suffit d'attendre : le temps lui-même accomplit des miracles. (Phillip Johnson, The Wedge of Truth, Intevarsity Press, Illinois, 2000, p. 50)

Le discours de Wald est un exemple particulièrement frappant de l'illogisme évolutionniste. Le fait est que même après le passage de deux milliards ou de cent milliards d'années, les pierres et la poussière ne seront jamais capables de se transformer en êtres humains à même de sentir, de penser, de raisonner, de créer des oeuvres d'art, d'entreprendre des recherches, d'aimer et d'être aimés. La vie est l'oeuvre de notre Seigneur sublime et tout-puissant et non pas du hasard aveugle.

 

snail shell, fossil

Coquille D'escargot

Age: 100 millions d'années
Période: Crétacé
Localisation: Myanmar

Le spécimen d'ambre ici représenté date de 100 millions d'années et renferme une coquille d'escargot. L'absence de différences entre les coquilles d'escargot d'aujourd'hui et ceux ayant existé il y a 100 millions d'années infirme totalement les principes évolutionnistes. Si les escargots avaient évolué, comme le prétendent les évolutionnistes, la structure de leur coquille présenterait un aspect très différent il y a 100 millions d'années. Or ce n'est pas le cas, ce qui prouve que l'évolution n'a jamais eu lieu, et que la création est à l'origine de la vie.

 

flutter fly, fossil

Mouche(Toxoneura)

Age: 50 millions d'années
Localisation: Pologne
Période: Eocène

La considération des données scientifiques d'un point de vue neutre permet de tout de suite voir la nature erronée des affirmations de Darwin. Darwin déclara notamment que les espèces vivantes héritent de petits changements avec le temps. Or, à ce jour, aucun élément scientifique ne vient corroborer cette thèse. Nous ne disposons que de fantaisies issues de l'imagination des darwinistes et de matraquage idéologique.

Le célèbre biologiste anglais, Brian Goodwin, décrit la faiblesse scientifique de la théorie de Darwin :

L'hypothèse de Darwin selon laquelle l'arbre de la vie est une conséquence de l'accumulation graduelle de légères différences héréditaires semble dépourvue de base significative. Un autre processus est responsable des propriétés émergentes de la vie, ces traits distinctifs qui séparent un groupe d'organismes d'un autre : les poissons et les amphibiens, les vers et les insectes, les prêles et les herbes." (Phillip Johnson, The Wedge of Truth, Intevarsity Press, Illinois, 2000, p. 72)

Dans cet extrait, Goodwin insinue que la création est à l'origine de la vie, même s'il ne le déclare pas ouvertement. Malgré sa réticence, cette vérité est à la portée de quiconque est pourvu de raison.

 

reptilian feet, fossil

Patte De Reptile

Age: 100 millions d'années
Période: Crétacé
Localisation:Myanmar

Les fossiles figés dans l'ambre permettent d'identifier quelles étaient les formes de vie existant dans les forêts il y a des dizaines de millions d'années. Grâce à la recherche il est alors possible d'obtenir des informations sur les formes de vie préservées, leur habitat et les autres êtres de leur écosystème. Ce fossile datant de 100 millions d'années montre que les pattes de reptiles n'ont pas changé. Toutes les caractéristiques des reptiles aujourd'hui sont identiques à celles de ceux qui vivaient il y a 100 millions d'années.

 

Oonopidae, fossil, spider

Araignee Naine A Six Yeux (Oonopidae)

Age: 50 millions d'années
Période: Eocène
Localisation: Pologne

Dans son livre The nature of the fossil record (La nature des archives fossiles), Derek Ager reconnaît un point important :

Il est significatif de remarquer que pratiquement toutes les histoires évolutionnistes que j'ai apprises quand j'étais étudiant… sont maintenant discréditées." (Derek Ager, The nature of the fossil record, Proceedings of the Geological Association, vol.87, no. 2, 1976, pp. 131-159)

Ager écrivit ces lignes en 1976. Les niveaux aujourd'hui atteints par la science et la technologie démentent davantage les principes évolutionnistes, la source de preuves la plus riche étant les fossiles. D'innombrables spécimens tels que cette araignée remontant à 50 millions d'années contredisent complètement la théorie de Darwin.

 

fossil, false flower beetle, Scraptiidae

Scraptiidae

Age: 50 millions d'années
Période: Eocène
Localisation: Pologne

Quel que soit l'insecte ayant existé il y a 50 millions d'années avec les mêmes organes et les mêmes caractéristiques que son homologue actuel, la conclusion est évidente : cet être vivant n'a alors pas subi de processus évolutif. Les recherches des 150 dernières années n'ont pas permis de mettre la main sur le prétendu ancêtre de plus d'un million d'espèces connues d'insectes. Le futur n'apportera pas non plus de réponse parce que les insectes ne descendent pas d'un ancêtre commun. Les insectes n'ont pas abouti à leurs formes actuelles grâce à l'évolution. Toutes les espèces sont créées avec leurs traits propres et ne témoignent d'aucun changement tant que l'espèce survit, comme le montrent les archives fossiles.

 

bee, fly, fossil

Bombyle

Age: 50 millions d'années
Période: Eocène
Localisation: Pologne

Malgré quelques 150 années de fouilles, pas une seule forme intermédiaire de fossile montrant un lien entre deux formes de vie différente n'a encore été trouvée.Chaque fossile découvert révèle au contraire que les êtres vivants sont nés avec leurs caractéristiques intactes et qu'ils ont été créés, comme par exemple ce fossile datant de 50 millions d'années d'un bombyle. Cet insecte existe encore aujourd'hui, sans avoir subi la moindre altération et en étant doté de tous les traits de ses homologues fossilisés. En cela, le bombyle est la preuve vivante que l'évolution n'a jamais eu lieu.

 

gnat, fossil

Simulie

Age: 50 millions d'années
Période: Eocène
Localisation: Pologne

Si les évolutionnistes disaient vrai et si les espèces vivantes étaient donc en changement constant depuis leur première apparition, alors les espèces ayant vécu il y a des dizaines de millions d'années ne devraient pas ressembler à celles d'aujourd'hui. Le développement, le changement et le progrès devraient être observables partout. Pourtant, les fossiles indiquent précisément le contraire. Les scénarios de transformation progressive publiés régulièrement par la presse évolutionniste sont des chimères indépendantes de la réalité, comme le décrivent même certaines livres évolutionnistes :

L'évolution a-t-elle connu des progrès ? Les plantes et les animaux récents sont-ils plus avancés que leurs prédécesseurs, ou du moins plus complexes ? Bien sûr que non. (Richard Ellis, Aquagenesis, The origin and evolution of life in the sea, Penguin Books, 2001, p. 7)

 

scydmaenidae, fossil, stone, beetle

Scydmaenidae

Age: 100 millions d'années
Localisation: Myanmar
Période: Crétacé

Une centaine de millions d'années représente une durée relativement longue pour l'aboutissement du prétendu développement évolutionniste d'une quelconque forme de vie. Si les idées évolutionnistes étaient avérées, alors au cours de cette période, les Scydmaenidae auraient dû prendre une toute autre forme et ne devraient donc pas présenter de ressemblance avec les coléoptères d'aujourd'hui. Or, malgré les millions d'années écoulées, ces petits insectes n'ont absolument pas changé, ce qui rend impossible toute référence à l'évolution.

 

Tipulidae, fossil, crane fly

Tipule

Age: 100 millions d'années
Période: Myanmar
Localisation:Myanmar

Les fossiles ont une importance toute particulière car ils révèlent clairement que l'évolution n'a jamais eu lieu. C'est pourquoi le zoologue français Pierre Grassé dit :

Les naturalistes doivent se rappeler que le processus d'évolution se révèle seulement à travers les formes fossiles. Une connaissance de la paléontologie est donc un préalable ; seule la paléontologie peut leur fournir la preuve de l'évolution. (Pierre Grassé, Evolution of living organisms, New-York : Academic Press, 1977, p. 297)

Malgré toutes les recherches entreprises par les paléontologues depuis 150 ans, la déception est de taille pour les évolutionnistes. Aucun élément appartenant au passé n'a permis d'étayer les dires des évolutionnistes. Tous les fossiles découverts à ce jour, sans exception, indiquent que les êtres vivants sont l'oeuvre de notre Seigneur omniscient, et non pas du hasard aveugle.

 

evolution, fossil, Throscidae, beetle

Throscidae

Age: 50 millions d'années
Période: Eocène
Localisation: Pologne

Grâce à des exposés détaillés, les darwinistes parviennent à faire croire ce qui ne s'est jamais produit. Ainsi peut-on régulièrement lire des articles évolutionnistes décrivant longuement la sélection naturelle et les mutations, même si ces processus n'ont jamais eu le crédit de donner naissance à de nouvelles espèces. Ils assignent ces mécanismes fictifs à une puissance censément créatrice (Dieu est au-delà de cela).

La vérité est cependant très différente. A cause de cette propagande efficace, nombreux sont ceux qui considèrent indéniable l'évolution et qui l'assimilent à la pierre d'angle inséparable de la biologie.

En réalité, la science a depuis longtemps enterré la théorie de l'évolution.Arthur Koestler écrit à propos de l'impuissance des deux mécanismes de l'évolution que sont la sélection naturelle et la mutation :

En même temps, le public éduqué continue à croire que Darwin fournit toutes les réponses adéquates par la formule magique de : mutations aléatoires + sélection naturelle, alors que les mutations aléatoires se sont avérées totalement hors de propos et que la sélection naturelle s'est révélée être une tautologie. (Luther D. Sunderland, Darwin's Enigma, Master Book Publishers, California, 1988, p. 32)

 

harvestman, Opliones, fossil

Faucheur

Age: 50 millions d'années
Localisation: Région baltique, Jantarny, Russie
Période: Eocène

Les êtres appartenant à l'ordre des Opiliones (opilions), dont on estime le nombre d'espèces à quelques 6.400, font partie de la classe des arachnides. La théorie de l'évolution ne peut pas expliquer la formation d'une seule protéine ou du premier élément vivant, et encore moins l'immuabilité des êtres vivants depuis des dizaines de millions d'années.

Le fossile de faucheur ici représenté date de 50 millions d'années ; en cela, il réduit les évolutionnistes au silence. L'absence de changement chez ce petit être pointe vers une seule vérité : la création.

 

snipe fly, fossil

Chrysopilus

Age: 50 millions d'années
Période: Eocène
Localisation: Pologne

Le darwinisme s'articule autour de l'idée selon laquelle les espèces vivantes changent constamment et qu'elles évoluent. Pourtant l'observation ne révèle aucune preuve étayant cette fantaisie darwiniste. Les progrès scientifiques de ces 150 dernières années n'ont pas confirmé une seule fois la théorie de Darwin. Au contraire, chaque nouvelle découverte réfute le darwinisme. Ce chrysopilus datant de 50 millions d'années, ici représenté comme tous les autres fossiles de mouches prouvent que les chrysopilus n'ont jamais changé, ni évolué.

 

Snake flies, fossil, fly

Raphidioptera

Age: 50 millions d'années
Période: Eocène
Localisation: Formation Santana, Bassin Araripe, Brésil

Les raphidioptères, dont on estime qu'il existe environ 150 espèces, font partie de la classe des Raphidioptera, une autre forme de vie témoignant du fait que l'évolution n'a jamais eu lieu. En réalité, les cercles scientifiques sont bien conscients de l'inadéquation entre les fossiles et l'évolution. Or, leur dépendance idéologique est telle qu'ils ne reconnaîtront jamais les faits.

Dans son ouvrage, Aquagenesis, The origin and evolution of life in the sea (Aquagénèse, l'origine et l'évolution de la vie dans la mer), Richard Ellis affirme que les fossiles prouvent la stase plutôt que le changement attendu par l'évolution :

Les preuves fossiles n'apportent pas de réponses toutes faites aux questions de descendance ou de lien, mais elles démontrent, sans équivoque, la durabilité et la complexité de l'histoire de la vie sur terre." (Richard Ellis, Aquagenesis, The origin and evolution of life in the sea, Penguin Books, 2001, p. 6)

 

hyena, skull, fossil

Crane De Hyene

Age: 73 millions d'années
Période: Crétacé
Localisation: Dai Lin, Yunan, Chine

L'histoire de l'évolution est jalonnée de canulars. Souvent, des fossiles de formes de vies éteintes ou même de fragments d'os fossilisés ont été présentés comme des preuves de transition. Les évolutionnistes décrivaient les fossiles des espèces vivantes comme des êtres en pleine évolution. Désormais toutes ces spéculations trompeuses laissent place à un profond silence. Grâce à ce fossile de crâne de hyène remontant à 73 millions d'années et à d'autres encore, on comprend désormais que les êtres vivants présents vivaient il y a des millions d'années sous la même forme et qu'ils n'ont donc jamais évolué. Il est grand temps maintenant que les évolutionnistes mettent un terme à leurs mensonges et spéculations à propos du mythe de l'évolution.

 

lynx, skull, fossil

Crane De Lynx

Age: 65 millions d'années
Période: Paléocène
Localisation: Montagne Ma Ling, Chine

Tous les détails importants, y compris les dents ont été préservés dans ce crâne d'animal datant de quelques 65 millions d'années.

L'univers créé par Dieu se compose de merveilles de création parfaite. Chaque manifestation de la beauté y est en même temps une manifestation de Son omniscience et de Son art parfait. C'est Dieu Qui crée à partir du néant et Sa création ne connaît pas de limite.

Le darwinisme essaie de faire oublier aux hommes qu'ils habitent un univers aux détails parfaits. Il suffit à l'individu d'observer les innombrables êtres vivants et de se rendre compte qu'ils existent sous la même forme depuis des millions d'années (65 millions d'années pour ce crâne de lynx ici représenté) afin de se libérer de cet endoctrinement et d'aboutir à la conclusion que nous vivons dans un monde d'authentiques miracles, oeuvres de Dieu tout-puissant.

 

jackal, skull, fossil

Crane De Chacal

Age: 51 millions d'années
Période: Paléocène
Localisation: Gao Xiong, Taiwan

Aucun fossile indiquant que les êtres vivants partagent un ancêtre commun n'a encore été découvert. Dans les archives fossiles, rien ne laisse entendre que les créatures vivantes sont dans un état de changement constant. Pourquoi donc les darwinistes s'accrochent-ils de façon aussi déterminée à leur théorie ? Pourquoi persistent-ils à défendre l'idée que les êtres vivants ont évolué, alors qu'autant de preuves pointent au contraire vers la création ? La raison est idéologique. La théorie de l'évolution est d'une importance vitale pour les idéologies matérialistes et athées.

Quel que soit l'entêtement des darwinistes, les fouilles continuent à enrichir la quantité de preuves discréditant le principe d'évolution. Le crâne de chacal ici représenté remonte à 51 millions d'années. Il est le témoin que le chacal, comme tous les autres êtres vivants, les tortues, les tigres, les renards, les lions, les rhinocéros n'ont à aucun moment subi de processus évolutif.

 

leopard, fossil, skull

Crane De Leopard

Age: 73 millions d'années
Période:Crétacé
Localisation: Qi Pan, Yunan, Chine

Les ruses et techniques utilisées par les darwinistes afin d'induire le public en erreur sont désormais futiles. Des atlas mettent en avant des fossiles dont les formes se sont révélées inchangées depuis des millions d'années et prouvent ainsi le fait de la création. Grâce à ces arguments, les darwinistes peuvent voir que toutes les formes de vie furent créées à partir de rien. En outre, leurs machinations ont été déjouées et efficacement neutralisées.

Ce crâne de léopard datant de 73 millions d'années suffit à prouver que toutes les fables à propos de l'évolution des espèces n'ont pas de sens. Cet exemple illustre que les léopards il y a 73 millions d'années étaient exactement les mêmes que ceux d'aujourd'hui.

La structure de la mâchoire et les dents sont visibles en détails chez ce fossile.

 

zebra, skull, fossil

Crane De Zebre

Age: 45 millions d'années
Période: Eocène
Localisation: Xi An, Chine

Dieu créa tous les êtres vivants en dotant chacun d'une forme et d'une apparence propre. Ayant des modes de vie et des besoins différents, il y a de grandes différences dans leurs structures et leurs mécanismes. Les fossiles mis au jour permettent d'établir facilement la carte des caractéristiques anatomiques d'un être dont les restes fossilisés ont été découverts. Ce fossile de zèbre datant de 45 millions est un exemple. Il est, en outre, frappant de voir la ressemblance parfaite entre ce fossile et le crâne d'un zèbre d'aujourd'hui.

Il ne fait pas de doute qu'il s'agit là d'un miracle de Dieu. Les preuves scientifiques disponibles sont si accablantes que les scientifiques, fussent-ils évolutionnistes, sont incapables de les nier. Il est désormais avéré scientifiquement que les espèces n'ont pas changé et qu'elles n'ont subi aucun processus évolutif.

 

asian, wild, horse, skull, fossil

Crane De Cheval Sauvage Asiatique

Age: 33 millions d'années
Période: Oligocène
Localisation: Yun Nan, Chine

Le mythe de l'évolution du cheval est l'une des plus célèbres fraudes du darwinisme. Bien qu'ayant été reconnu comme faux par de nombreux évolutionnistes contemporains, des darwinistes fanatiques continuent à défendre ce scénario. Les incohérences extraordinaires et l'absence de preuves scientifiques n'ont fait que contribuer à la réfutation de cette fable. Les chevaux n'ont pas changé depuis des millions d'années, comme en témoigne le crâne de cheval sauvage datant de 33 millions d'années ici illustré. Cet exemple suffit à démolir les allégations darwinistes sur l'évolution du cheval.

 

raccoon, skull, fossil

Crane De Raton Laveur

Age: 4,3 millions d'années
Période: Pliocène
Localisation: Gan Su, Chine

La comparaison de spécimens de fossiles datant de millions d'années avec les formes de vie homologues actuelles révèle qu'il n'y a pas eu de transition dans la morphologie et que l'évolution des espèces n'a tout simplement jamais eu lieu.Cette réalité s'applique aussi bien aux fourmis qu'aux papillons, aux ours polaires qu'aux lézards, aux mouches qu'aux zèbres. La théorie de l'évolution de Darwin n'est soutenue par aucun élément scientifique. Depuis l'époque de Darwin aucune découverte en mesure d'étayer le principe évolutif n'a été faite. Et avec chaque jour qui passe, les fossiles rendent encore plus évident le manque de preuves. Ce crâne de raton laveur datant de 4,3 millions d'années montre à quel point Darwin avait fait erreur.

 

tibetan, wild, donkey, fossil

Crane D'ane Sauvage Tibetain

Age: 29 millions d'années
Période: Oligocène
Localisation: Yin Chuan, Chine

Les tentatives des évolutionnistes de décrire l'âne sauvage comme étant l'ancêtre du cheval, sont totalement creuses. Les fossiles ont prouvé que les ânes sauvages ont toujours existé en tant qu'ânes sauvages et qu'ils ne sont pas descendus d'une autre forme de vie. Le fossile illustré montre que les ânes sauvages ayant vécu il y a 27 millions d'années étaient identiques à ceux vivant de nos jours, ce qui réduit au silence toutes les assertions évolutionnistes.

De nouvelles espèces n'ont pas vu le jour en résultat de mutations et du hasard aveugle. C'est Dieu tout-puissant, Qui possède un pouvoir créateur sublime, Qui les a créés.

 

 monkey, skull, fossil

Crane De Singe

Age: 32 millions d'années
Période: Oligocène
Localisation:Qing Dao, Chine

Il n'existe pas de fossile présentant des traits mi-homme, mi-singe. Tous les fossiles exhibés comme preuve de l'évolution se sont tous avérés être, tôt ou tard, des contrefaçons et ont donc dû être retirés par les évolutionnistes eux-mêmes. Il ne reste alors que les scénarios sortis de l'imagination des darwinistes.

Des données concrètes ont validé le fait que les singes ont toujours été des singes et que les hommes ont toujours été humains, la preuve en est ce crâne de singe remontant à 32 millions d'années.

 

Camels, Camel, fossil, skull

Crane De Chameau

Age: 3,9 millions d'années
Période: Pliocène
Localisation: Gan Su, Chine

Selon les évolutionnistes, le gros crâne du chameau, son long cou et ses bosses doivent être le résultat d'une longue séquence de mutations. Aussi devrait-il exister de nombreux mammifères pourvus de moitiés de cou, de têtes à la forme étrange et de bosses naissantes. Autrement dit, ces formes de vie intermédiaires devraient être fréquentes dans les fossiles, tandis qu'aucune trace de chameaux pleinement formés ne devrait exister dans les archives remontant à des millions d'années. Or, tous les résultats de fouilles démontrent que de telles formes transitoires n'ont jamais existé et que les chameaux n'ont jamais connu d'étapes intermédiaires d'évolution. Ces animaux ont toujours été tels que nous les connaissons aujourd'hui.

 

grey fox skull, fossil

Crane De Renard Gris

Age: 78 millions d'années
Période: Crétacé
Localisation: Lan Zhou, Gan Su, Chine

La théorie de l'évolution entretenue jusqu'ici par l'invention de preuves de scenarios totalement incroyables arrive à son terme. Le public se rend enfin compte du terrible mensonge. Aucune nouvelle fable darwiniste ne sera crédible et cela ne fera qu'accélérer l'effondrement de leur théorie car la science a réfuté totalement l'évolution.

Ce crâne de renard gris datant de 78 millions d'années est l'un des éléments discréditant le darwinisme.

 

fisher marten, skull, fossil

Crane De Pekan

Age: 78 millions d'années
Période: Crétacé
Localisation: He Zheng, Gan Su, Chine

Dieu a le pouvoir de créer à partir du néant. Les darwinistes ne veulent pas ou ne peuvent pas comprendre que Dieu crée un être vivant quand Il le désire en lui commandant simplement d'être. Les scenarios illogiques et les preuves contrefaites s'expliquent par le manque de croyance et de conscience des faits véritables. Heureusement, les individus non influencés par le sortilège darwinien n'ont aucune difficulté à saisir la magnificence de la création du monde. Il est clair que toutes les choses vivantes ont été créées et équipées de systèmes parfaits et qu'elles sont restées identiques depuis le moment de leur première création.

Ce crâne de pékan datant de 78 millions d'années illustre bien cette réalité.

 

Caribbean monk seal skull, fossil

Crane De Phoque Moine Des Caraibes

Age: 3,1 millions d'années
Période: Pliocène
Localisation: Yun Nan, Chine

Les darwinistes ne sont pas capables d'expliquer l'oeil dont le trilobite est pourvu depuis au moins 350 millions d'années. Les darwinistes ne sont pas capables d'expliquer comment des êtres vivants des mers, des terres et des airs apparurent soudainement et qu'ils survécurent sans montrer le moindre changement au cours de leur existence. Les darwinistes prétendent que les espèces descendent les unes des autres, mais ils ne peuvent pas expliquer comment une cellule peut se modifier au point d'assumer différentes fonctions dans une créature multicellulaire. Le darwinisme est une théorie dans l'impasse qui s'éteint au rythme des nouvelles découvertes. Ce crâne de phoque moine des Caraïbes est daté de 3,1 millions d'années ; en cela, il contribue à la disparition de la théorie de l'évolution.

 

rhinoceros, fossil, skull

Crane De Rhinoceros

Age:75 millions d'années
Période: Crétacé
Localisation: Gan Su, Chine

Les darwinistes prétendent que les espèces descendent les unes des autres et que leur forme actuelle est le résultat d'une longue série de petits changements graduels. Si cela était vrai, alors les fossiles devraient en porter la trace. Or, la terre ne fournit que des fossiles remontant à des millions d'années et identiques à leurs congénères actuels. Aucune forme transitionnelle ne vient vérifier les dires des darwinistes. Tous les êtres vivants, des plus petits aux plus grands, existaient il y a des millions d'années sous la même forme que celle qu'ils arborent aujourd'hui.

Si les autres êtres vivants n'ont jamais changé, aucune base rationnelle et scientifique ne permet donc d'avancer que les êtres humains ont évolué. Les êtres humains ont toujours été complètement humains et ils n'ont jamais subi de transformations.

 

Creation, fossil, indian civet cat

Crane De Civette Indienne

Age: 48 millions d'années
Période: Eocène
Localisation:Gan Su, Chine

En 1993, Stephen Jay Gould écrivit dans le magazine Natural History à propos de l'exacte similarité des caractéristiques des espèces à travers les archives fossiles :

La stase, ou l'absence de changements chez la plupart des espèces fossiles au cours de leurs longues durées de vie géologiques, était tacitement reconnue par tous les paléontologues, mais ne fut jamais explicitement étudiée parce que la théorie dominante traitait la stase comme une preuve inintéressante de la non-évolution... La prévalence écrasante de la stase devint un trait embarrassant des archives fossiles, mais fut ignorée en ta nt que manifestation de rien (c'est-àdire de non-évolution).

Les évolutionnistes sont "embarrassées" face à la stase des fossiles parce que si les êtres vivants ne connaissent aucun changement, cela invalide simplement la théorie de l'évolution. Cette information prouve d'une part que l'évolution n'a jamais eu lieu et d'autre part que la création est bien un fait.

 

Giraffes, Giraffe, fossil, skull

Crane De Girafe

Age: 65 millions d'années
Période: Crétacé
Localisation: Meng Gu, Chine

Les girafes se caractérisent par leur cou extraordinairement long. Les darwinistes avaient émis l'hypothèse que le cou de ces animaux s'était allongé progressivement à mesure qu'ils s'étiraient pour atteindre de plus hautes branches. Cette affabulation évolutionniste est entièrement remise en question par les archives fossiles : les girafes étaient identiques il y a 65 millions d'années à leurs congénères d'aujourd'hui. Il n'existe pas dans les archives fossiles d'espèces portant les traces d'un allongement du cou. La girafe d'aujourd'hui ressemble à l'identique à une girafe ayant existé il y a 65 millions d'années.

 

boar, skull, fossil

Crane De Sanglier

Age: 58 millions d'années
Période: Paléocène
Localisation: Shan Dong, Chine

Les darwinistes parvinrent à rassembler des partisans au moyen d'une logique très primaire.Dans un climat d'ignorance scientifique, il était simple de convaincre le public que les protéines d'abord et les cellules ensuite pouvaient se former spontanément dans une eau saumâtre, que les mammifères chassant dans l'eau finirent par avoir des nageoires pour devenir des dauphins et que les singes décidèrent de cesser de sauter d'arbre en arbre pour marcher debout et devenir enfin des êtres humains.

Les sciences de la génétique et de la paléontologie étaient alors inconnues, c'est pourquoi toutes ces transitions imaginaires purent facilement être érigées en fait incontestable. Aujourd'hui la position des darwinistes est bien plus difficile, car la génétique a dévoilé la complexité de la structure d'une cellule et les lois de l'hérédité. Quant à la paléontologie, elle a montré que les êtres vivants n'ont jamais changé. D'innombrables spécimens, tels que le crâne de ce sanglier sauvage de 58 millions d'années ici représenté, montrent que les êtres vivants présentaient la même complexité il y a des millions d'années que les spécimens d'aujourd'hui. Les darwinistes ne peuvent donc plus tromper le public.

 

antelope, skull

Crane D'antilope

Age: 50 millions d'années
Période: Eocène
Localisation: Da Qing, Hei Long Jiang, Chine

Des fossiles de ces mammifères remontant à 50 millions d'années ont été parfaitement préservés. Ce fossile montre que les antilopes n'ont jamais connu aucun changement, qu'elles ne descendent pas d'une autre espèce et qu'elles n'ont pas évolué en une autre. Tout comme les zèbres, les loups, les tigres, les renards et les autres animaux datant de millions d'années, ces êtres furent également créés à la manière déterminée par Dieu, sans jamais changer depuis. En outre, il n'existe pas la moindre forme intermédiaire à même de défendre le mythe de l'évolution humaine. Cette idée darwiniste est totalement fausse. Les êtres vivants sur terre n'ont jamais évolué.

 

cheetah, fossil, skull

Crane De Guepard

Age:7,3 millions d'années
Période: Miocène
Localisation: Shan Dong, Chine

Sur la base de quelques éléments du comportement du singe, les darwinistes prétendent que les singes et les êtres humains descendent tous les deux du même ancêtre. Selon eux, les singes auraient un jour décidé de descendre des arbres, de se mettre à parler, à chanter, à composer de la musique, à construire des bâtiments, à faire des recherches scientifiques et à devenir donc des êtres humains. Dans ce cas de figure, des processus similaires de transition devraient également s'appliquer aux autres êtres vivants. Puisque les guépards sont capables de courir très vite, ils devraient pouvoir un jour modifier leurs structures physiques pour devenir des êtres médaillés d'or aux jeux olympiques. Pourtant, un simple regard sur les faits scientifiques révèle que les guépards, les tigres, les loups, les renards, les lions, les léopards, et tous les autres animaux n'ont jamais changé. La même stabilité, appelée la stase s'applique également aux singes et aux êtres humains. Les singes ont toujours existé en tant que singes et les êtres humains en tant qu'êtres humains.

 

binturong, fossil, skull

Crane De Binturong

Age: 88 millions d'annes
Période: Crétacé
Localisation: Yun Nan, Chine

Darwin s'imaginait que les tres changeaient lentement. Selon lui encore, tous les tres vivants, y compris les tres humains descendaient d'autres espces avant d'aboutir leurs apparences modernes. Dans la mesure o la science du 19me sicle ne lui fournissait aucune preuve pour appuyer ses hypothses, Darwin comptait sur la dcouverte ultrieure de fossiles de formes intermdiaires.

Les plus proches disciples de Darwin hritrent de cet espoir. Ds lors, ils n'eurent de cesse d'cumer les fossiles pour y dceler une trace de forme de transition. Or, il suffit d'observer l'immuabilit des formes de vie dans les archives fossiles pour se rendre compte de l'erreur de Darwin. Ce crne de binturong datant de 88 millions d'annes en est un exemple.

 

tasmanian devil, fossil, skull

Crane De Diable De Tasmanie

Age: 32 millions d'annes
Période: Oligocène
Localisation: An Hui, Chine

Le palontologue britannique Derek W. Ager dcrit la difficult majeure que reprsentent les fossiles pour la thorie de l'volution :

Si nous examinons les fossiles en dtails, que ce soit au niveau des ordres ou des espces, nous trouvons encore et encore, non pas l'volution gradue, mais l'explosion soudaine d'un groupe aux dpens d'un autre.10

Le crne de diable de Tasmanie datant de 32 millions d'annes ici reprsent prouve que cette espce n'est jamais passe par des tapes intermdiaires d'volution.

 

turtle, fossil

Tortue

Age: 98 millions d'annes
Période :: Crétacé
Localisation: Montagne Shan Li, Chine

Les darwinistes prtendent que les espces vivantes descendent les unes des autres et qu'elles sont le rsultat de petits changements constants. C'est pourquoi ils sont dsorients face au phnomne de stase, ou de stabilit totale, observ chez les mmes espces. La thorie de l'volution, stipulant que les tres humains sont les descendants des singes, doit expliquer pourquoi aucune autre forme de vie n'a subi la mme transition suppose qu'entre le singe et l'homme.Les volutionnistes ne fournissent aucune rponse rationnelle et logique. Les oiseaux n'ont jamais chang. Les rhinocros n'ont jamais chang. Les hynes n'ont jamais chang, ni cette tortue date de 98 millions d'annes.

Il en va de mme pour les tres humains : ils n'ont pas progress travers une squence de petits changements et ils ne se sont pas transforms en une autre espce. L'ide que les darwinistes cherchent imposer au public se rsume un mensonge de taille.

 

polar bear, skull, fossil

Crane D'ours Polaire

Age: 74 millions d'annes
Période :Crétacé
Localisation:Liaoning, Chine

La série L’Atlas de la Création et ce livre proposent des preuves importantes qui accentueront la panique des darwinistes en leur montrant que la notion d’évolution est morte et qu’ils ne peuvent plus continuer à tromper le monde. Le crâne d’ours polaire remonte à 74 millions d’années, pourtant il est identique au crâne des ours polaires existant aujourd’hui. Cet exemple suffit à mettre à mal les arguments darwinistes.

Plus le nombre de données réfutant la théorie de l’évolution augmente, plus les darwinistes cherchent à donner l’impression que leur credo se porte bien. Ils ont recours à des techniques de propagande pour lutter dans une bataille perdue d’avance contre la science. Aussi cherchent-ils à dissimuler les études remettant en question le darwinisme, sans néanmoins parvenir à masquer l’étendue de leur déchéance.

 

coyote, skull, fossil

Crane De Coyote

Age: 65 millions d'annes
Période : Crétacé
Localisation :Qing Hai, Chine

Les dents du fossile ici reprsentes sont parfaitement visibles et tmoignent une fois de plus que les coyotes il y a 65 millions d'annes taient identiques ceux qui existent aujourd'hui.

Quand un tre apparat pour la premire fois dans les archives fossiles, il conserve la mme apparence tout au long des millions d'annes qui suivent. Tous les fossiles repris dans ce livre, et notamment ce crne de coyote de 65 millions d'annes pointent vers une vrit unique : les tres ayant vcu il y a des dizaines de millions d'annes prsentaient la mme forme et les mmes structures que leurs congnres actuels, ce qui s'oppose compltement au concept de l'volution.

Ces principes qui s'appliquent tous les tres vivants s'appliquent invitablement aux tres humains. Ils ont en effet toujours exist en tant qu'tres humains depuis le moment de leur cration et ils n'ont pas subi le moindre changement. Face autant d'arguments contraires, les scnarios imagins par les darwinistes manquent srieusement d'assise scientifique.

Les dents du fossile illustré peuvent être vues en détail, offrant une preuve importante du fait que les coyotes ayant vécu il y a 65 millions d'années étaient identiques à ceux vivant de nos jours.

 

sassafras, leaf, fossil

Feuille De Sassafras

Age:54 37 millions d'annes
Période : Eocène
Localisation: Formation Cache Creek, Colombie, Britannique, Canada

Les formes les plus courantes de propagande darwiniste s'articulent autour de grandes lignes comme "le rejet de la thorie de l'volution est dogmatique" ou la ngation de la thorie de l'volution n'est pas scientifique". Ces dclarations se limitent aux prjugs des volutionnistes propos de la science.

"La science" dans sa dfinition darwiniste n'est pas une discipline o il est question de recherches, d'investigations, d'analyses des dcouvertes de manire neutre et enfin d'acceptation des rsultats obtenus. Selon les darwinistes, les donnes scientifiques doivent plutt venir confirmer leurs propres croyances et ides, mme si cela implique leur distorsion.

Autrement dit, les volutionnistes s'attachent davantage associer la science leurs interprtations biaises plutt qu'aux preuves elles-mmes. La science darwiniste tente non pas de dvoiler les faits, mais de les interprter de faon slective et manipulatrice.

 

katsura, tree, leaf, fossil

Feuille De L'arbre De Katsura

Age: 65 54 millions d'annes
Période : Paléocène
Localisation: Espagne

Les fossiles rvlent remarquablement que les espces vivantes sont apparues un moment donn, pourvues de toutes leurs caractristiques. C'est pourquoi il n'y a nulle trace d'espces tant passes lentement d'un stade primitif un stade abouti. Toutes les espces vivantes taient parfaites et pleinement formes au moment de leur mergence. Quant aux spcimens ayant survcu jusqu' aujourd'hui, ils s'avrent identiques leur forme originale. Le livre The Origin of Species Revisited (L'origine des espces revisite) souligne la gravit du dilemme pour le darwinisme :

L'apparition soudaine de groupes entiers d'espces allies, la brusquerie de l'apparition de groupes entiers d'espces dans certaines formations ont t signales par plusieurs palontologues, par exemple Agassiz, Pictet et Sedgwick, comme une objection fatale la crdibilit de la transmutation des espces. Si de nombreuses espces, appartenant aux mmes genres ou familles, ont rellement commenc vivre tout d'un coup, le fait serait fatal la thorie de l'volution au moyen de la slection naturelle. (The origin of species revisited, p. 46)

 

ash leaf, fossil

Feuille De Frene

Age: 23 5 millions d'annes
Période:Miocène
Localisation: Espagne

Si les darwinistes pensent de manire scientifique, comme ils le prtendent, alors ils ne devraient pas raisonner la lumire de leur idologie ou de leur fantaisie, mais en rapport avec les faits et les lments concrets. Les palontologues ont concrtement rvl que chaque espce vivante est apparue soudainement et qu'elle n'a pas chang aussi longtemps qu'elle vivait. Le sens est vident : la vie n'a jamais volue. Comme l'univers entier, la vie est l'oeuvre de Dieu, le Crateur.

Cette feuille de frne datant de 23 5 millions d'annes est un bon rappel pour tous.

 

evolution, fossil, leaf, myrica

Feuille De Myrica

Age: 30 millions d'annes
Période: Oligocène
Localisation: Cereste, France

Au lieu de dbattre de la signification des dcouvertes scientifiques, les darwinistes prfrent recourir des mthodes de propagande psychologique, restreindre la libert de pense en bannissant les travaux rejetant l'volution et influencer le public en adoptant un style moqueur. Ils utilisent habituellement, cette fin, des techniques de guerre psychologique.

Les volutionnistes ne devraient ni ngliger les autres sons de cloches ni faire dans la calomnie, en insultant et en lanant des accusations fausses, sans se pencher sur les preuves disponibles. S'ils ont pleinement confiance en leur thorie et disposent de preuves solides, qu'ils les prsentent afin de rduire au silence leurs opposants. Or, ils ne sont pas encore passs l'acte et ils ne le feront jamais car ils n'ont pas la moindre preuve de leur thorie en leur possession.

 

diospyros, fossil

Diospyros

Age: 40 millions d'annes
Période:Eocène
Localisation:France

D'aprs les hypothses non-scientifiques des darwinistes, les palmiers dattes, les pins, les cactus, les orchides, les oeillets, les roses, les cerisiers, les herbes, les fougres et tous les autres spcimens de la flore, partagent le mme anctre commun. Mais une fois interrogs sur la nature de cet anctre commun ou sur les tapes avant l'aboutissement aux formes de plantes prsentes, les volutionnistes sont sans voix.

E. J. H. Corner, botaniste volutionniste de l'Universit de Cambridge, reconnaissait, il y a 40 ans dj, que les volutionnistes ne disposaient pas de rponses propos de l'origine des plantes :

Mais je continue penser qu'aux yeux de l'individu impartial, les fossiles de plantes jouent en faveur de la cration spciale... Pouvez-vous imaginer qu'une orchide, une lentille d'eau et un palmier puissent provenir du mme anctre, et disposons-nous des preuves de cette hypothse ? L'volutionniste doit se prparer rpondre, mais je pense que la plupart s'effondrerait avant toute inquisition. (Maclead, A.M. et Cobley, L.S., Contemporary Botanical Thought, Chicago : Quadrangle Books, 1961, p. 97)

Le niveau de science et de technologie du 21me sicle rend les inquitudes de Corner encore plus vraies. Nombreuses sont, en effet, les dcouvertes, notamment les fossiles, qui mettent le darwinisme sur la sellette, pas seulement dans le domaine de la botanique mais dans toutes les branches de la science. Malgr leurs marasmes, les darwinistes tentent toujours d'entretenir leur thorie et de se prparer d'ventuelles remises en question, sans pour autant dtenir la moindre preuve scientifique.

 

fossil, araucarian, cone

Cone D'araucaria

Age: 170 millions d'annes
Période: : Jurassique
Localisation: Patagonie, Argentine

Le fossile d'araucaria ici illustr montre que ces arbres n'ont pas subi la moindre altration depuis 170 millions d'annes. Le clbre volutionniste, Stephen Jay Gould, fit allusion au silence et l'"embarras" des darwinistes face aux archives fossiles :

L'crasante prvalence de la stase est devenue un trait embarrassant des fossiles. (Stephen Jay Gould, "Cordelia's Dilemma", Natural History, Fvrier 1993, p. 15)

L'embarras des darwinistes est n du mensonge qu'ils se sont attachs propager au cours des 150 dernires annes. Ils se consacrrent dcrire le processus par lequel des formes de vie auraient subi une srie de changements gradus avant d'aboutir leurs formes prsentes, devenant ainsi les auteurs d'une fraude majeure de toute l'histoire de la science. Leur confusion n'en est que justifie. Qu'ils laissent maintenant cet embarras les guider vers la vrit et qu'ils cessent de dfendre sciemment un mensonge.

 

oak, leaf, fossil

Feuille De Chene Chevelu

Age: 5-1.8  million years old
Période: Pliocène
Localisation:Sofia, Bulgarie

La plupart des livres ou articles volutionnistes contiennent principalement des contes fantastiques o il est question de processus scientifiquement impossibles n'ayant jamais eu lieu. On peut donc y dcouvrir comment la premire cellule a merg d'une flaque de boue, comment un poisson a dcid de quitter l'eau pour la terre, comment ce poisson s'est transform en des centaines d'espces diffrentes et comment les reptiles se sont envols dans les airs. Il ne s'agit l que de science fiction et ces histoires o le hros principal est le hasard aveugle, n'ont donc aucune teneur scientifique.

Dans son livre, The great evolution mystery (Le grand mystre de l'volution), Gordon Rattray Taylor crivit :

L'histoire volutionniste est une masse de modifications : on pourrait presque dire qu'elle n'est constitue que de cela. Des cailles deviennent des plumes. Des pattes deviennent des ailes. Des estomacs deviennent des vessies natatoires. Mme au niveau des processus biochimiques, les substitutions et les laborations se produisent. Le darwinisme n'a plus qu' associer de tels miracles au hasard. (Gordon Rattray Taylor, The great evolution mystery, New York: Harper&Row, 1983, p. 10)

Le fait est, cependant que le hasard ne pourra jamais produire un ordre requrrant intelligence et conscience. Aucune personne logique ne peut accepter que la varit et la complexit exhibes par les tres vivants sont l'oeuvre du hasard. Les concidences ne pourront jamais donner naissance des fleurs colores, des fruits et lgumes dlicieux, des animaux aussi varis que les lopards, les lapins, les oiseaux et des tres humains capables de fonder des civilisations entires. La vie et tout ce qui nous entoure sont l'oeuvre de Dieu tout-puissant, Seigneur omniscient.

 

fossil, juniper, leaf

Feuille De Genevrier

Age: 5 1,8 millions d'annes
Période: Pliocène
Localisation:Sofia, Bulgarie

Depuis le dbut du 20me sicle, la thorie de l'volution, constamment dcrite comme une ralit scientifique dans certains cercles, a subi une srie de revers, qui ont t soigneusement cachs aux yeux du public. Les darwinistes lancent inlassablement des campagnes de propagandes suggrant que rien n'a chang, en passant sous silence les innombrables fossiles prouvant le fait de la cration, au profit des mmes fables familires. Il est particulirement intressant de remarquer dans les nombreux aspects de cette propagande que les volutionnistes n'prouvent presque jamais le besoin de soutenir leurs histoires avec des lments scientifiques. Phillip Johnson dcrit cette tendance :

Il n'est pas requis de confirmer cette spculation par des preuves exprimentales ou fossiles. Selon les darwinistes, la simple aptitude imaginer le processus suffit confirmer qu'une telle chose a du se produire. (Phillip Johnson, Objection Sustained, p. 23)

Cette situation est une manifestation du dsarroi des darwinistes. Ils se retrouvent obligs de compter sur leur imagination, parce que les donnes scientifiques ne sont d'aucun soutien leur thorie. Les fossiles comme celui de cette feuille de genvrier ici illustr prouvent que l'volution n'a jamais eu lieu. C'est pourquoi les darwinistes prfrent se rfugier dans la spculation plutt que de chercher expliquer les preuves.

 

Mountain ash trees, leaf, fossil

Feuille De Sorbier Des Oiseleurs

Age: 50 millions d'annes
Période: Eocène
Localisation: Kamloops, Colombie Britannique, Canada

Les sorbiers des oiseleurs ayant exist il y a 50 millions d'annes sont les mmes que ceux que nous pouvons voir aujourd'hui. Cela signifie donc que le pass n'tait pas peupl de vgtaux et d'animaux primitifs tranges, semi-dvelopps, comme veulent nous le faire croire les volutionnistes. Il y a 50 millions d'annes, la terre n'tait pas couverte de formes de vie se dveloppant par tapes. A l'poque, tous les tres vivants avaient les mmes traits physiques, les mmes organes parfaitement forms que leurs congnres d'aujourd'hui. Le fossile ici reprsent tmoigne bien de l'exacte ressemblance des espces deux poques diffrentes.

 

apple, leaf, fossil, Pommier

Feuille De Pommier

Age: 50 millions d'annes
Période:Eocène
Localisation: Kamloops, Colombie Britannique, Canada

Tout comme les cerises ont toujours exist telles que nous les connaissons, les pommes ont toujours t des pommes. La pomme n'est pas le rsultat d'une descendance d'un autre fruit. 150 ans aprs l'avnement de l'ide selon laquelle les tres vivants descendent les uns des autres suite une srie de changements infimes, la thorie manque encore cruellement de preuves la corroborant.

Le clbre volutionniste Richard Dawkins reconnat ce point "douloureux" pour les volutionnistes :

Depuis 125 ans, nous en savons beaucoup plus sur les animaux et les vgtaux que Darwin et pourtant je ne connais pas un seul cas o des organes complexes auraient pu se former grce une srie de lgres modifications successives. Je ne crois pas qu'un tel exemple puisse jamais tre dcouvert. (Richard Dawkins, The blind watchmaker, p. 91)

 

cherry laurel, fossil, leaf

Feuille De Laurier-Cerise

Age: 50 millions d'annes
Période: Eocène
Localisation:Kamloops, Colombie Britannique, Canada

Les lauriers-cerises existaient par le pass comme aujourd'hui. Si les darwinistes avanaient la vrit, alors les lauriers-cerises d'aujourd'hui ne devraient prsenter aucune ressemblance ou alors seulement une ressemblance partielle avec ceux du pass. En outre, nous devrions disposer de fossiles indiquant comment ces arbres ont volu depuis leur forme passe leur forme actuelle. Au cours des deux derniers sicles, les darwinistes sont incapables d'obtenir les preuves de ce processus, existant uniquement dans leur imagination. Toutes les dcouvertes rvlent que les lauriers-cerises ont toujours exist sous la forme que nous leur connaissons aujourd'hui et qu'ils n'ont pas volu mais ont t crs.

 

tarpon, fossil

Tarpon

Age: 110 millions d'annes
Période:Crétacé
Localisation:Ceara, Brsil

Dans son livre Missing Links (Les chanons manquants), Robert A. Martin crit :

Si le modle crationniste est juste, alors il ne peut y avoir de liens anctre-descendant, ni progression volutionniste. Si le modle de l'volution est correct et avec disposition des archives fossiles suffisamment denses, des intermdiaires l'chelle structurelle et chronologique devraient tre trouvs. (Robert A. Martin, Missing Links: Evolutionary concepts and transitions through time, Jones and Barlett Publishers, UK, 2004, p. 8)

Sans exception, tous les fossiles, dont seuls quelques-uns sont repris dans ce livre, montrent qu'il n'existe pas de ligne entre les diffrentes formes de vie et que toutes les espces ont merg soudainement avec leurs caractristiques propres. Les fouilles n'ont pas permis de mettre au jour un seul spcimen de forme intermdiaire. Il est donc clair que l'volution n'est pas valable, tandis que la cration est un fait indniable.

 

Monacanthus, Filefish, fossil, Monacanthidae

Monacanthidae

Age:4 millions d'annes
Période: Pliocène
Localisation: Formation Fleuve Marecchia, Italie

Les Monacanthidae vivent dans des eaux tropicales ou subtropicales. On y dénombre 107 espèces connues. Ces poissons se caractérisent par leur maîtrise du camouflage : ils sont, en effet, capables de se cacher en changeant de couleur de sorte à se fondre dans leur environnement et à échapper ainsi aux prédateurs.

Ce fossile de Monacanthidae date de 4 millions d’années et prouve indéniablement que cette espèce n’a jamais évolué. Les êtres vivants ne descendent pas les uns des autres suite à des changements constants comme le suggèrent les darwinistes. Dieu tout-puissant créa tout l’univers ainsi que toutes les vies qui le peuplent.

 

Octopi, fossil

Pieuvre

Age: 95 millions d'annes
Période:Crétacé
Localisation: Hajoula, Liban

Les pieuvres se distinguent par leur grande capacit d'apprentissage (ayant fait l'objet d'tudes en laboratoire) et leur art du camouflage. Cette capacit leur vient de cellules cutanes spciales, grce auxquelles elles peuvent changer de couleurs, devenir opaques ou rflchir la lumire. Ainsi elles peuvent se protger du danger ou prvenir leurs congnres d'un danger. Certaines pieuvres peuvent mme se camoufler en imitant d'autres cratures marines repoussantes comme le poisson-lion ou les serpents de mer.

Mais ces pieuvres ont-elles pu acqurir ces traits par tapes au fil du temps, comme l'avancent les volutionnistes ? Les premires pieuvres taient-elles des cratures semi-dveloppes avec des organes rudimentaires, trs diffrentes des pieuvres que nous connaissons ? La meilleure faon de le savoir est par les fossiles. Aussi loin que nous remontons dans le temps, nous ne trouvons que des fossiles de pieuvres dont l'apparence est identique celles de leurs congnres actuelles. N'est-ce pas l la preuve de l'invalidit des ides volutionnistes ? Les pieuvres n'ont pas volu ; elles ont t cres par Dieu omniscient et tout-puissant avec tout ce qui les caractrise.

 

seahorse, fossil

Hippocampe

Age: 4 millions d'annes
Période: Pliocène
Localisation: Formation Fleuve Marecchia, Italie

La tête de l’hippocampe est à angle droit par rapport à son corps, trait inexistant chez les autres poissons. C’est pourquoi les hippocampes nagent verticalement et peuvent déplacer leur tête vers le haut et vers le bas. En revanche, ils ne sont pas capables de déplacer leur tête latéralement. Si les autres êtres vivants disposaient de cette capacité de mouvement latéral, ils seraient exposés à toutes sortes de menaces. Mais grâce à la structure spéciale de leur anatomie, les hippocampes ne rencontrent pas de tels problèmes. Ils furent créés de sorte à pouvoir regarder dans toutes les directions, chaque oeil étant indépendant, et n’ont donc jamais besoin de tourner la tête sur les côtés.

Si les darwinistes disaient vrai, alors les hippocampes auraient été éliminés bien avant qu’ils eussent pu acquérir la structure oculaire adéquate et n’auraient donc jamais pu survivre jusqu’à aujourd’hui, sans pouvoir voir derrière eux. En d’autres termes, les hippocampes n’ont pas évolué, mais ils ont été créés à un moment donné, avec leur tête fixée à leur corps à angle droit, et capables de mouvoir leurs yeux de façon indépendant dans toutes les directions.

 

Polyipnus, fossil, Sternoptychidae

Polyipnus

Age: 35 millions d'annes
Période: Oligocène
Localisation: Sobniow, Pologne

L’espèce de poissons des polyipnus, de la famille des Sternoptychidae permet de cantonner le darwinisme au rang de spéculations car il n’y a aucune différence entre ces poissons ayant existé il y a 35 millions d’années et ceux d’aujourd’hui.

 

killfish, fossil

Fundulus

Age: 3 millions d'annes
Période :: Pliocène
Localisation: Lits Lahontan, Nevada, Etats-Unis

Les évolutionnistes prétendent que la théorie de Darwin répond à la question de l’origine de la vie et des espèces. C’est pourquoi d’ailleurs les matérialistes et les athées lui sont aveuglément dévoués : car ils s'imaginent que la théorie de l’évolution leur fournit une réponse alternative à la notion de création. Mais il s’agit là d’une grave erreur. Les dires de Darwin n’ont jamais pu être vérifiés par des données scientifiques, ni à son époque, ni ultérieurement. Au contraire, la science vient même prouver que le scénario imaginé par Darwin était impossible. En somme, la seule réponse rationnelle et scientifique à la question de l’origine de la vie est la création.

Le paléontologue évolutionniste George Simpson reconnaît que la théorie de Darwin ne répond pas aux questionnements :

Darwin était totalement incapable de répondre aux objections valides à l’encontre de sa théorie. (Gordon Rattray Taylor, The great evolution mystery, p. 140)

 

Soldier fish, fossil

Poisson-Soldat(positif et négatif)

Age: 95 millions d'annes
Période: Crétacé
Localisation: Liban

Les archives fossiles montrent que les tres vivants n'ont pas chang depuis des dizaines, voire des centaines de millions d'annes. Cette vrit vidente constitue un dilemme de taille pour les darwinistes, dans la mesure o de nombreux volutionnistes sont conscients de cet tat de fait. Le palontologue volutionniste Steven M. Stanley rappelle notamment que les rcits volutionnistes sont incompatibles avec les fossiles :

De faon plus gnrale, toute squence de fossiles sens dessus dessous devrait nous forcer repenser notre thorie, pourtant personne ne s'est retrouv sous les feux de la rampe. (Steven M. Stanley, The new evolutionary timetable, New York, 1981, p. 3)

Pour citer un exemple, ce fossile de poisson-soldat datant de 95 millions d'annes impose une rvision des faits, dans la mesure o il rfute donc le principe de l'volution par le caractre constant du poisson-soldat depuis plus de 95 millions d'annes.

 

theory of evolution, Nature, squirrel fish

Poisson-Ecureuil

Age: 50 millions d'annes
Période: Eocène
Localisation: Monte Bolca, Italie

Les archives fossiles ne présentent pas la moindre trace de développement graduel, par étapes comme le revendiquent les évolutionnistes. Il n’existe pas de preuve selon laquelle les êtres vivants descendent d’un ancêtre commun. Les découvertes prouvent, en revanche qu’aucune espèce ne descend d’une autre et qu’aucune ne montre de changements tout au long de son existence.

En d’autres termes, les espèces n’ont pas évolué, comme le souligne le zoologue de l’Université d’Oxford Mark Pagel :

Au lieu de trouver les changements lents, progressifs et réguliers que Lyell et Darwin avaient escomptés, ils virent chez les fossiles des explosions rapides de changement, des espèces nouvelles sortant apparemment de nulle part et restant inchangées pendant des millions d’années – certes un schéma rappelant de façon obsédante la création. (Mark Pagel, “Happy accidents ?”, Nature 397: 665, 25 février 1999)

 

fossil, theory of evolution, wolf herring

Chirocentre

Age: 95 millions d'annes
Période: Crétacé
Localisation: Haqil, Liban

Parce que les fossiles remettent en question l’évolution, les darwinistes ont tendance à les ignorer ou à les manipuler. Toutefois, l’exposition des fossiles dans les musées, les livres et sur les sites internet a permis de mettre l’embarras des évolutionnistes à la portée de tous. Il suffit désormais de comparer les fossiles comme celui d’un chirocentre datant de 95 millions d’années avec leurs congénères actuels pour comprendre immédiatement que l’évolution est un mensonge, sans plus d’explications. C’est pourquoi les évolutionnistes sont pris de panique. Ils observent, impuissants, l’effondrement global et sans retour de leur théorie.

 

fossil, tang

Poisson Chirurgien

Age: 95 millions d'annes
Période: Crétacé
Localisation:Haqil, Liban

Dans The origin of species revisited (L’origine des espèces revisitée), Wendell R. Bird affirme que l’hypothèse des formes intermédiaires est fantaisiste :

Les archives géologiques, avec toutes leurs imperfections, exagérées par les manipulations nous disent maintenant ce qu’elles montrent depuis le début, à savoir que les supposées formes intermédiaires entre les espèces de différentes périodes géologiques sont des êtres imaginaires, élaborés afin de soutenir une théorie fantaisiste. (Wendell R. Bird, The origin of species revisited, Thomas Nelson Inc, décembre 1991, p. 44)

A ce jour, les fouilles n’ont pas permis de mettre la main sur un spécimen d'une soi-disant forme intermédiaire qui pourrait défendre les principes évolutionnistes. Aucun fossile mis au jour ne pointe vers un lignage entre deux espèces. Les fossiles de poissons chirurgiens ne présentent jamais d’organes développés à moitié ou non terminés. Aussi loin que l’on remonte les fouilles dans le temps, chaque fossile présente les mêmes caractéristiques que les poissons encore existant aujourd’hui, comme l’illustre ce fossile de poisson chirurgien datant de 95 millions d’années.

 

shrimps, shrimp, fossil

Crevette

Age:150 millions d'annes
Période: Jurassique
Localisation: Formation Solnhofen, Allemagne

Si les crevettes avaient l’ancêtre tel que le revendiquent les darwinistes, alors nous devrions pouvoir trouver des exemples fossilisés de cette pseudo créature. Or on n’en trouve pas la moindre trace. Les étapes d’évolution par lesquelles les crevettes sont supposées être passées sont également absentes dans les archives fossiles.

Quel que soit leur âge, toutes les crevettes fossilisées sont identiques à leurs homologues d’aujourd’hui. Etant donné la parfaite ressemblance, en aucun on ne peut faire allusion à une évolution des crevettes.

Comme toutes les espèces vivantes, les crevettes n’ont jamais connu d’évolution. La vie est l’oeuvre de notre Dieu plein de gloire et de majesté.

 

blue whiting, fossil, evolution

Merlan Bleu

Age:5 millions d'annes
Période: Miocène
Localisation:Formation Fleuve Marecchia, Italie

Le biologiste de l’Université de San Francisco Dean Kenyon affirme que les composantes de la théorie de l’évolution n’ont jamais été soutenues sur le plan scientifique :

Et débarrassons-nous d’une idée fausse courante. La transmutation complète d’une seule espèce animale en une autre espèce différente n’a jamais été directement observée ni dans un laboratoire, ni sur le terrain. (Dean H. Kenyon, affidavit présenté à la Cour Suprême Américaine, No. 85-1513, Cas des appelants, préparé sous la direction de William J. Guste, JR, Avocat Général de l’Etat de Louisiane, Octobre 1985, p. A-16)

Comme le dit Kenyon, aucune donnée concrète ne montre que le scénario évolutionniste a eu lieu. D’innombrables découvertes scientifiques, telles que le fossile de merlan bleu représenté ici, montrent que l’évolution est un phénomène qui ne s’est jamais produit. Ignorer de telles données ne mènera les évolutionnistes nulle part. La fuite face à la vérité ne changera rien.

 

12 / total 37
Vous pouvez lire le livre L'atlas De La Creation - Vol.1 de Harun Yahya en ligne, le partager sur des réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter, le télécharger sur votre ordinateur, l’utiliser dans vos devoirs et thèses, et le publier, dupliquer ou reproduire sur vos sites internet ou blogs sans payer des droits d’auteurs, à condition de citer le site comme référence.
Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top