CONNAÎTRE L'ISLAM (Livre de Poche)

Téléchargez le livre

Download (DOC)
Lisez en ligne
Download (PDF)
Acheter le livre
Les commentaires

LES CHAPITRES DU LIVRE

< <
3 / total: 8

Allah A Envoyé Des Messagers Et Des Livres

Dans les paragraphes précédents, nous avons donné des exemples et des preuves qui nous aident à méditer et à comprendre un peu la puissance et la grandeur d’Allah. La raison pour laquelle Allah nous a dotés des facultés de réflexion et de raisonnement est que nous Le connaissions. Allah nous a aussi envoyé les Livres révélés dans lesquels Il s'est présenté et nous a communiqué ce qu'Il attend de nous. Allah a envoyé des Messagers qui sont des exemples pour leurs peuples grâce à leur excellent comportement. A travers eux, le message pur et la Révélation d’Allah donnent une conduite à tenir pour l'humanité. Il est difficile de savoir exactement combien Allah a envoyé de Messagers. Bien qu'il y ait des traditions qui disent qu'il y a eu 330 Messagers et un nombre plus important de Prophètes dans l'histoire, nous connaissons uniquement les noms des Prophètes mentionnés dans le Coran, la dernière Révélation envoyée par Allah. Allah nous fait connaître la vie des Prophètes pour méditer sur leur comportement. À travers eux notre Seigneur nous transmet la meilleure façon de vivre en accord avec les valeurs du Saint Coran et comment nous devons nous comporter dans ce monde. C'est uniquement à travers Ses communications que nous pouvons connaître le comportement qui nous fera gagner Sa satisfaction et Son infinie récompense aussi bien que celui qui mène au châtiment.

Dans le Saint Coran, Allah nous informe que, durant l'histoire, Il envoya des Messagers pour toutes les communautés, et qu'Il les avertit. Ces Messagers appelèrent leurs peuples à adorer Allah, à Le prier et à se conformer à Ses ordres. Ils leur expliquèrent également qu'autrement ils seraient châtiés. En bref, ils avertirent les incrédules et ceux qui se sont engagés dans de mauvais actes, et amenèrent de bonnes nouvelles aux croyants qui seraient récompensés (le Paradis et l'Enfer seront plus détaillés dans les prochains paragraphes).

Le dernier Prophète qu’Allah envoya à l'humanité était le Prophète Mohammed (pssl). Et le Coran est le dernier Livre révélé.

Les premières Révélations d’Allah perdirent leur authenticité, puisque des personnes ignorantes et celles ayant de mauvaises intentions, y incorporèrent leurs propres mots et des passages étrangers. C'est pour cela que les originaux, les vraies Révélations initialement envoyées aux hommes, ne survécurent pas jusqu'à nos jours. Alors Allah nous envoya le Coran, un Livre qu'il est impossible de modifier.

Le Prophète Mohammed (pssl) et plus tard, les Musulmans préservèrent très bien le Coran. Le Coran est tellement clair que tout le monde peut le comprendre. Lorsque nous le lisons, nous pouvons immédiatement constater que ce sont les paroles d’Allah. Le Coran qui survécut de manière complètement intacte, est sous la protection d’Allah et c'est le seul Livre révélé dont les gens seront responsables jusqu'au Jour du Jugement.

Aujourd'hui, tous les Musulmans, où qu'ils soient, lisent le même Coran; pas la moindre divergence ne peut être trouvée dans un mot ou une lettre. Le Coran que nous lisons aujourd'hui est identique au Coran révélé au Prophète Mohammed. Compilé par le Calife Abou Bakr, le Coran fut ensuite copié par le Calife Outhman, qu’Allah soit satisfait de lui, et envoyé dans différents pays.

Ce qui veut dire que, depuis le jour où le Coran fut révélé au Prophète Mohammed, il survécut de manière intacte. C'est parce qu’Allah protégea le Coran de mauvais gens qui pourraient avoir l'intention de le modifier ou d'y incorporer des parties supplémentaires. Dans l'un des versets du Coran, Allah nous informe qu'Il préserva spécialement le Coran:

En vérité c'est Nous Qui avons fait descendre le Coran, et c'est Nous Qui en sommes gardien. (Sourate Al Hijr: 9)

Avec le mot "Nous" dans ce verset, Allah se réfère à Lui-même. Il n'y a pas d'autre allah à part Allah, Il n'a aucun partenaire; Il est le Puissant, l'Auteur de tout et Celui Qui cerne tout par Son savoir. Dans certaines parties du Coran, Allah se réfère à Lui-même avec le mot "Je" et parfois avec "Nous". En arabe, la langue du Coran, le mot "nous" est aussi employé pour se référer à une seule personne dans le but d'éveiller des sentiments de puissance et de respect à l'auditeur. Il y a un cas similaire en français connu par le "Nous de majesté". Dans les sections suivantes de ce livre, nous vous donnerons des exemples de versets coraniques et de sourates. Ce sont les mots les plus justes parce que ce sont les mots d’Allah Qui nous connaît mieux que nous-mêmes. Dans le Saint Coran, Allah veut que nous apprenions des leçons à partir des vies des Prophètes, comme dans le verset suivant:

Dans leurs récits il y a certes une leçon pour les gens doués d'intelligence… (Sourate Youssouf: 111)

Le type de personne vers lequel Allah attire notre attention dans ce verset est une personne qui sait que le Coran est la parole d’Allah et ainsi pense, exerce sa raison, s'efforce à apprendre le Coran et à vivre par ses commandements. Allah tient les personnes à qui Il a envoyé Ses Messagers, responsables pour se conformer à Ses commandements. Ayant reçu les Révélations d’Allah, les hommes n'auront pas le droit de mettre en avant des excuses le Jour du Jugement. Parce que les Messagers d’Allah transmettent à leurs peuples la connaissance de l'existence d’Allah et ce qu'Il attend d'eux. Une fois qu'une personne entend ce message, elle en est responsable. C'est cité dans le Coran comme suit:

En tant que Messagers, annonciateurs et avertisseurs, afin qu'après la venue des Messagers il n'y eût pour les gens point d'argument devant Allah. Allah est Puissant et Sage. (Sourate An-Nissa': 165)

Allah créa plusieurs groupes de gens sur terre. Certains refusèrent ce que leurs Messagers leur amenèrent et nièrent carrément qu'ils étaient Messagers. Parce qu'ils n'écoutèrent pas leurs paroles et ne se conformèrent pas aux commandements d’Allah, ils furent punis. A travers Ses Messagers, Allah avertit aussi les hommes rebelles d'une terrible vie dans ce monde. Malgré cela, ils continuèrent à s'opposer à leurs Messagers et à les diffamer. De plus, dans certains cas, ils devinrent violents au point de les tuer. Sur ce, Allah leur infligea le châtiment qu'ils méritèrent, et avec le temps, de nouvelles communautés les remplacèrent. Dans le Saint Coran, les situations de telles communautés sont citées comme suit:

N'ont-ils pas vu combien de générations, avant eux, Nous avons détruites, auxquelles Nous avions donné pouvoir sur terre, bien plus que ce que Nous vous avons donné? Nous avions envoyé, sur eux, du ciel, la pluie en abondance, et Nous avions fait couler des rivières à leurs pieds. Puis Nous les avons détruites, pour leurs péchés; et Nous avons créé, après eux, une nouvelle génération. (Sourate Al An'ame: 6)

Nous traiterons dans les prochains paragraphes du comportement exemplaire des Prophètes qui se sont battus contre ces communautés rebelles.

Le premier être humain et le premier Prophète:Adam

Lorsque nous parlions de la création de l'homme, nous avions dit que le premier homme sur terre était Adam (psl). Allah l'envoya comme Messager à la toute première communauté qu'Il créa sur terre et lui apprit Sa religion et comment servir Allah avec dévouement.

Allah apprit à Adam à parler et les noms de toutes choses (Sourate Al Baqara: 31)

Parmi toutes les créatures vivantes, seul l'homme a la faculté de parler. C'est une caractéristique spécifique aux êtres humains. Grâce au fait qu’Allah ait initialement donné cette faculté à Adam, il est devenu possible à l'homme de connaître les objets autour de lui et de leur donner des noms.

Les générations ayant succédé à Adam pouvaient parler elles aussi, avaient des sentiments, éprouvaient de la peine ou de la joie, portaient des vêtements, utilisaient des outils ou des appareils et avaient des talents pour tous les arts. Des instruments de musique comme la flûte, des dessins muraux et quelques autres objets que les scientifiques trouvèrent avec les vestiges d'êtres humains, prouvent que c'était des personnes comme nous.

Autrement dit, et contrairement aux revendications de certaines personnes, les premiers êtres humains ne furent jamais des créatures sauvages, moitié-singe/moitié-homme.

Ni un singe ni aucun autre être vivant ne peut parler, réfléchir ou agir comme un être humain. Allah donna toutes ces facultés uniquement à l'homme.

Mais certaines personnes, qui ne veulent pas accepter le fait que le premier être humain était Adam, mettent en avant quelques revendications qui leur sont propres: elles fabriquèrent une fausse identité pour le premier être humain. Selon leur scénario imaginaire, les êtres humains et les singes proviennent du même être vivant, c'est-à-dire qu'ils ont un ancêtre commun, et se développèrent avec le temps à leur état actuel. Si vous demandez comment cet événement inhabituel est arrivé, elles donnent une seule réponse: "C'est arrivé par hasard". Quand vous demandez s'il y a une quelconque preuve à cette revendication, elles n'en donnent aucune.

Pour conclure, il n'y a pas de restes pour prouver que l'homme s'est développé à partir d'un autre être. Si vous vous demandez, "quels sont ces restes du passé?" la réponse est la suivante: certaines créatures vivantes laissent des traces derrière elles lorsqu'elles meurent, et ces traces, que nous appelons fossiles, restent des millions d'années sans changer. Cependant, pour que cela arrive, cette créature vivante doit subitement être prise au piège dans un environnement sans oxygène. Par exemple, si un oiseau sur le sol fut brusquement couvert par une pile de sable, il y a des millions d'années, les restes de cet oiseau pourraient survivre jusqu'à nos jours. De façon similaire, la résine peut recouvrir un insecte et se transformer en matière dure appelée ambre préservant ainsi l'insecte mort pendant des millions d'années.

C'est de cette façon que nous obtenons un fossile qui nous permet de récolter des informations sur les créatures vivantes des anciens temps. Les personnes qui insinuent que le premier être humain exista à partir d'une créature ressemblant au singe ne pourront jamais fournir de fossiles prouvant cette revendication. En d'autres termes, personne ne peut jamais trouver un fossile appartenant à une créature inhabituelle qui était mi-homme mi-singe. Mais ces personnes fabriquèrent de faux fossiles, des images et des dessins pour couvrir ce mensonge; et les  mirent même sur les livres scolaires. Toutes ces supercheries ont été graduellement découvertes une à une et rendues publiques en tant que tromperies scientifiques. Parce que ces personnes sont peu judicieuses et obstinées, il leur est presque impossible d'accepter l'existence d’Allah et de réaliser qu'Il a tout créé. Bien que le nombre de ces personnes soit en nette diminution, il y en a encore quelques-unes qui s'efforcent de diffuser leurs opinions imparfaites à travers des revues, livres, journaux et même dans les écoles. Pour conduire les gens à croire à leurs opinions imparfaites, elles insistent sur leurs arguments et prétendent qu'elles ont une validité scientifique. Cependant, chaque recherche approfondie et chaque preuve fournie par des scientifiques intelligents, prouvent que l'homme ne descend pas du singe.

Adam, le premier homme qu’Allah a créé, était de toutes les manières identique à un homme contemporain; il n'était en aucun cas différent. Ce sont les vérités qu’Allah nous a communiquées dans le Coran. Mais il y a encore une autre histoire importante sur Adam dont Allah nous informe: l'histoire d'Adam et de satan, l'ennemi de l'humanité.

Le plus grand ennemi de l'homme: Satan

Commençons par le tout début et rappelons-nous pourquoi satan est notre ennemi. Pour ce faire, nous allons retourner à l'histoire d'Adam et de satan rapportée dans le Coran.

Dans le Coran, satan est le nom général donné jusqu'au Jour du Jugement à tous les êtres qui se sont engagés à égarer l'homme. Iblis est le principal être mauvais qui s'est rebellé contre Allah lorsqu'Il a créé Adam.

D'après le contexte coranique, Allah créa Adam et ordonna ensuite aux Anges de se prosterner devant lui. Les Anges se conformèrent à l'ordre d’Allah, mais Iblis refusa de le faire. Il affirma avec orgueil qu'il était supérieur à l'homme. À cause de sa désobéissance et de son insolence, il fut banni par Allah. Iblis demanda à Allah de lui accorder un délai jusqu'au jour où les hommes seront ressuscités. Le but d'Iblis est de tenter les gens et de les éloigner du droit chemin durant la période qui lui fut accordée. Il essayera par tous les moyens de soumettre la majorité des gens. Allah déclara qu'Il enverrait satan et ses partisans en Enfer. Ceci est ainsi cité dans le Coran:

Nous vous avons créés, puis Nous vous avons donné une forme, ensuite Nous avons dit aux Anges: "Prosternez-vous devant Adam." Ils se prosternèrent, à l'exception d'Iblis qui ne fut point de ceux qui se prosternèrent. [Allah] dit: "Qu'est-ce qui t'empêche de te prosterner quand Je te l'ai commandé?" Il répondit: "Je suis meilleur que lui: Tu m'as créé de feu, alors que Tu l'as créé d'argile." [Allah] dit: "Descends d'ici, Tu n'as pas à t'enfler d'orgueil ici. Sors, te voilà parmi les méprisés." "Accorde-moi un délai, dit (satan) jusqu'au jour où ils seront ressuscités." [Allah] dit: "Tu es de ceux à qui délai est accordé." "Puisque Tu m'as mis en erreur, dit [satan], je m'assoirai pour eux sur Ton droit chemin, puis je les assaillerai de devant, de derrière, de leur droite et de leur gauche. Et, pour la plupart, Tu ne les trouveras pas reconnaissants." "Sors de là", dit (Allah,) banni et rejeté. Quiconque te suit parmi eux…de vous tous, J'emplirai l'Enfer." (Sourate Al A'rafe: 11-18)

Après avoir été chassé par Allah, satan a commencé la lutte qui durera jusqu'au Jour du Jugement. Il a approché les gens avec ruse, a intrigué pour les égarer et utilisé des méthodes sans précédent à cette fin. satan est un ennemi qui peut s'approcher de l'homme avec une très grande malice. Pour cette raison, vous devez être vigilants pour lui échapper. N'oubliez jamais que satan est à l'affût pour comploter contre vous. Il essaye de vous rendre irrespectueux et désobéissants envers vos aînés, de vous empêcher de faire de bonnes actions, de remercier Allah, de prier et de toujours dire la vérité.

Ne permettez jamais à satan de vous tromper ou de vous empêcher de devenir une personne de bon caractère et écoutez la voix de votre conscience. Vous devez vous réfugier en Allah et Lui demander de l'aide lorsqu'une mauvaise pensée vous vient à l'esprit, ou lorsque vous vous sentez incapable de faire de bons actes, parce que ce sont des ruses de satan. N'oubliez jamais que satan ne peut avoir aucune autorité sur ceux qui ont la foi.

Le Prophète Nouh (Noé)

Nouh (psl), comme tous les autres Prophètes, montra à son peuple le vrai chemin. Il leur dit qu'ils devaient avoir foi en Allah, qu'Il est le Créateur de tout, et qu'ils ne devaient rien adorer en dehors de Lui, sinon ils seraient châtiés. C'est cité dans le Coran ainsi:

Nous avons déjà envoyé Noé à son peuple: " Je suis pour vous un avertisseur explicite afin que vous n'adoriez qu'Allah. Je crains pour vous le châtiment d'un jour douloureux." (Sourate Houd: 25-26)

Malgré tous ces avertissements, quelques personnes seulement crurent en Nouh. C'est pourquoi, Allah  ordonna à Nouh de construire un grand navire. Allah l'informa que les gens de foi seraient sauvés dans ce   navire.

La construction d'un navire par Nouh, alors qu'il n'y a pas de mer dans cet endroit, surprit les gens qui n'avaient aucune foi en Allah, et ils le ridiculisèrent donc. Mais ils ne savaient pas ce qui leur arriverait. Quand le navire fut construit, une grosse pluie tomba pendant des jours sur la ville et l'inonda. Ce désastre historique fut confirmé par les scientifiques. Au Moyen-Orient, beaucoup de preuves furent découvertes révélant que plusieurs montagnes actuelles furent autrefois recouvertes d'eau. Vous avez probablement vu à la télévision plusieurs inondations dans différentes parties du monde. Face à un tel désastre, généralement, les gens se mettent sur les toits et attendent de l'aide. Dans une pareille situation, uniquement des hélicoptères ou des bateaux peuvent les secourir.

Cependant, au temps du Prophète Nouh, il n'y avait que l'Arche qui pouvait les sauver. Ce désastre, appelé "le Déluge de Noé", était vraiment un châtiment créé par Allah pour punir les gens qui n'avaient pas cru en Nouh. Parce qu'ils s'attendaient à une aide autre que celle d’Allah, aucune des personnes insolentes qui firent la sourde oreille aux avertissements d’Allah, n'embarqua sur l'Arche de Noé. Ils ne crurent  pas en Allah mais en d'autres idoles.

À moins qu’Allah ne le veuille, rien ne peut nous protéger. Les hommes de cette époque qui avaient nié cela, montèrent en haut des montagnes ou dans des régions élevées, mais ne purent se sauver de la noyade. Un petit nombre de gens crurent en Allah et mirent leur confiance en Lui, ce qui les amena à embarquer sur le navire avec Nouh et à être ainsi sauvés.

En se conformant aux ordres d’Allah, ils prirent avec eux une paire de chaque espèce animale, ce qui est relaté dans le Coran ainsi:

Avant eux, le peuple de Noé avait crié au mensonge. Ils traitèrent Notre serviteur de menteur et dirent: "C'est un possédé!" et il fut repoussé. Il invoqua donc son Seigneur: "Moi, je suis vaincu. Fais triompher (Ta cause)". Nous ouvrîmes alors les portes du ciel à une eau torrentielle, et fîmes jaillir la terre en sources. Les eaux se rencontrèrent d'après un ordre qui était déjà décrété dans une chose [faite]. Et Nous le portâmes sur un objet [fait] de planches et de clous [l'arche], voguant sous Nos yeux: récompense pour celui qu'on avait renié [Noé]. Et Nous la laissâmes, comme un signe [d'avertissement]. Y a-t-il quelqu'un pour réfléchir? Comment furent Mon châtiment et Mes avertissements? (Sourate Al Qamar: 9-16)

Tous les Prophètes qui furent envoyés à leurs communautés communiquèrent fondamentalement le même enseignement et appelèrent leurs peuples à adorer Allah et à se comporter de façon convenable, comme le veut Allah. En récompense de leurs efforts, ils ne demandèrent aux gens aucune faveur puisque ces Messagers envoyés par Allah pour communiquer Ses paroles le firent uniquement par amour d’Allah. En accomplissant leur devoir, ils firent face à plusieurs difficultés: leurs peuples les diffamèrent et soumirent à de cruels traitements. De plus, certains complotèrent pour les tuer, et parfois même osèrent le faire. Mais parce que les Prophètes ne craignaient qu’Allah et personne d'autre, aucune épreuve ne les intimida. Ils n'oublièrent jamais qu’Allah les récompenserait généreusement aussi bien dans ce monde que dans l'Au-Delà.

Le Prophète Ibrahim (Abraham)

Dans cette partie, nous parlerons de quelques Prophètes sur lesquels Allah attire notre attention dans le Coran. Ibrahim (psl) était un de ces Prophètes. Quand il était jeune et qu'il n'y avait personne autour de lui pour lui rappeler l'existence d’Allah, il observa et médita sur le ciel, le Soleil, la Lune et les astres, ce qui l'amena à reconnaître qu’Allah avait tout créé:

Quand la nuit l'enveloppa, il observa une étoile, et dit: "Voilà mon Seigneur!" Puis, lorsqu'elle disparut, il dit: "Je n'aime pas les choses qui disparaissent." Lorsqu'ensuite il observa la Lune se levant, il dit: "Voilà mon Seigneur!" Puis, lorsqu'elle disparut, il dit: "Si mon Seigneur ne me guide pas, je serai certes du nombre des gens égarés". Lorsqu'ensuite il observa le Soleil levant, il dit: "Voilà mon Seigneur! Celui-ci est plus grand." Puis lorsque le Soleil disparut, il dit: "Ô mon peuple, je désavoue tout ce que vous associez à Allah. Je tourne mon visage exclusivement vers Celui Qui a créé (à partir du néant) les cieux et la terre; et je ne suis point de ceux qui Lui donnent des associés." (Sourate Al An'ame: 76-79)

Ibrahim (psl), disait à son peuple de n'adorer aucun allah à part Allah:

Et récite-leur la nouvelle d'Abraham: Quand il dit à son père et à son peuple: "Qu'adorez-vous?" Ils dirent: "Nous adorons des idoles et nous leur restons attachés". Il dit: "Vous entendent-elles lorsque vous [les] appelez? Ou vous profitent-elles? Ou vous nuisent-elles?" Ils dirent: "Non! Mais nous avons trouvé nos ancêtres agissant ainsi." Il dit: "Que dites-vous de ce que vous adoriez…? Vous et vos ancêtres? Ils sont tous pour moi des ennemis sauf le Seigneur de l'Univers, Qui m'a créé, et c'est Lui Qui me guide; et c'est Lui Qui me nourrit et me donne à boire; et quand je suis malade, c'est Lui Qui me guérit, et Qui me fera mourir, puis me redonnera la vie, et c'est de Lui que je convoite le pardon de mes fautes le Jour de la Rétribution." (Sourate Ac-chou'ara': 69-82)

Les ennemis d'Ibrahim tentèrent de le tuer lorsqu'il les appela à avoir foi en Allah. Ils allumèrent un grand feu et le lancèrent dedans. Mais Allah le protégea et le sauva du feu:

Son peuple ne fit d'autre réponse que: "Tuez-le, ou brûlez-le". Mais Allah le sauva du feu. C'est bien là des signes pour des gens qui croient. (Sourate Al Ankaboute: 24)

Nous dîmes: "Ô feu, sois pour Abraham une fraîcheur salutaire." (Sourate Al Anbiya: 69)

C'est Allah Qui crée et contrôle tout. Par la volonté d’Allah, le feu ne brûla pas Ibrahim. C'est un miracle d’Allah et une manifestation de Sa puissance. Chaque chose sur terre ne se produit que par Sa volonté et Son contrôle:

Personne ne peut mourir que par la permission d’Allah, et au moment prédéterminé… (Sourate Al Imrane: 145)

Ibrahim n'est pas mort alors qu'il fut jeté dans le feu, parce que le moment de sa mort, déterminé par Allah, n'était pas encore arrivé. Allah le sauva du feu.

Dans ce verset, Allah nous dit qu'Ibrahim était un homme d'un caractère exemplaire:

Abraham était, certes, longanime, très implorant et repentant. (Sourate Houd: 75)

Allah aime les personnes qui Lui sont dévouées de tout cœur. Comme le montre clairement le verset, ne pas être rebelle, avoir un bon caractère et une morale exemplaire et être soumis aux commandements d’Allah, sont de grandes qualités au regard d’Allah.

Le Prophète Moussa (Moïse)

Moussa (psl) est un Prophète auquel Allah se réfère fréquemment dans le Coran. Allah révéla à Moussa la Torah. Mais depuis des siècles, la Torah des Juifs et l'Ancien Testament de la Bible chrétienne avaient perdu leur authenticité originelle, puisque les paroles et les interpolations de l'homme leur furent incorporées. Aujourd'hui les Juifs et les Chrétiens lisent ces livres déformés, prétendant que ce sont les Livres originaux révélés par Allah. Les Juifs se détournèrent du droit chemin parce que la Torah en laquelle ils croient n'est plus le Livre révélé au Prophète Moussa.

Le Coran nous fournit beaucoup d'informations sur la vie et le bon caractère de Moussa, ainsi que sur les rois de l'ancienne Égypte qui étaient appelés "Pharaons". La majorité des Pharaons étaient des personnes très arrogantes qui ne croyaient pas en Allah et qui se considéraient divines. Allah envoya Moussa à l'un des plus cruels de ces dirigeants.

Un point important sur lequel nous devons nous attarder en méditant les versets qui content la vie de Moussa, c'est le "destin". Les événements qui l'amenèrent au Palais du Pharaon sont rapportés ci-dessous.

À l'époque où Moussa est né, Pharaon ordonnait à ses soldats de tuer tous les nouveaux-nés garçons dans sa ville. Moussa en faisait partie. Allah dit à sa mère de le mettre dans une caisse et de la déposer dans la rivière, Il lui assura que Moussa lui reviendrait en Prophète. La mère plaça Moussa dans une caisse et la mit sur l'eau. La caisse flotta au hasard de l'eau et atteignit quelque temps après les côtes du Palais du Pharaon, où sa femme la trouva. Elle prit le bébé et décida de l'emmener au Palais. Ainsi, le Pharaon ignorait qu'il allait élever la personne qui lui communiquerait plus tard la Révélation d’Allah et rejetterait sa divinité.

Allah cerne tout par Son savoir, Il savait que Pharaon trouverait Moussa, et le ramènerait à son Palais.

Quand Moussa est né, Allah savait qu'il serait laissé dans la rivière, que Pharaon le trouverait et que Moussa deviendrait finalement Prophète. C'est ainsi qu’Allah détermina le destin de Moussa et le communiqua à sa mère. Nous devons prêter attention au fait que chaque évènement dans la vie arrive selon le destin qu’Allah a prédéterminé.

Lorsqu'il devint un jeune homme, Moussa quitta l'Égypte. Après un certain temps, Allah le fit Prophète et Messager. Pour le soutenir dans sa mission, Allah fit aussi de Haroun, le frère de Moussa, Prophète. Ils allèrent ensemble chez Pharaon et lui communiquèrent le message d’Allah. Bien que la tâche soit très difficile, ils appelèrent sans aucune hésitation un cruel dirigeant à croire en Allah et à L'adorer. Cet appel du Messager Moussa (psl), est ainsi cité dans le Coran:

Puis, après [ces Messagers,] Nous avons envoyé Moïse avec Nos miracles vers Pharaon et ses notables. Mais ils se montrèrent injustes envers Nos signes. Considère donc quelle fut la fin des corrupteurs. Et Moïse dit: "Ô Pharaon, je suis un Messager de la part du Seigneur de l'Univers, je ne dois dire sur Allah que la vérité. Je suis venu à vous avec une preuve de la part de votre Seigneur. Laisse donc partir avec moi les Enfants d'Israël." (Sourate Al A'rafe: 103-105)

Pharaon était un homme arrogant et fier. Prétendant qu'il tenait tout sous son contrôle, il se rebella contre Allah Qui lui avait pourtant accordé tout ce qu'il possédait, sa force et ses terres. Mais parce que Pharaon était peu sage, il ne put le comprendre. Pharaon s'opposa à Moussa; il n'avait aucune foi en Allah, et était un homme très cruel comme nous l'avons dit plus tôt. Il fit des Enfants d'Israël ses esclaves. Lorsqu'il devint évident que Pharaon avait l'intention d'exterminer Moussa et tous les croyants, ces derniers s'enfuirent d'Égypte comme l'inspira Allah à Moussa. Pharaon et ses soldats les poursuivirent. En arrivant au bord de la mer, Moussa et les Enfants d'Israël virent Pharaon et ses soldats s'approcher. Dans cette situation désespérée, Moussa ne perdit jamais espoir et sa confiance en Allah ne fut jamais ébranlée.

Allah divisa miraculeusement la mer en deux et ouvrit un chemin pour que les Enfants d'Israël la traversent. C'était un des grands miracles qu’Allah donna à Moussa. Une fois que les Enfants d'Israël atteignirent l'autre rive, la mer se referma, noyant Pharaon et ses soldats. Allah a également cité cet événement miraculeux dans les versets suivants:

Il en fut de même des gens de Pharaon et ceux qui avant eux avaient traité de mensonges les signes (enseignements) de leur Seigneur. Nous les avons fait périr pour leurs péchés. Et Nous avons noyé les gens de Pharaon. Car ils étaient tous des injustes. (Sourate Al Anfale: 54)

Au moment où Pharaon réalisa qu'il allait mourir, il déclara qu'il croyait en Allah et essaya ainsi d'échapper à la mort. Nous savons que le regret qu'il ressentit au dernier moment ne lui fut d'aucun secours. Allah pardonne seulement quand le regret est sincère et qu'il advient avant la mort elle-même. Allah est Le Tout Miséricordieux. Si le regret n'est ressenti qu'au moment de la mort, et bien sûr s'il n'est pas sincère, une telle repentance ne sauvera personne. Comme nous l'enseigne cette histoire, nous devons vivre pour satisfaire Allah et éviter de tomber dans l'erreur de Pharaon. Si nous échouons, le regretter au moment de mourir ne pourrait être d'aucun secours.

Le Prophète Younous (Jonas)

Une personne doit toujours avoir confiance en Allah et Lui demander de l'aide, même dans les situations les plus difficiles et les plus désespérantes. Comme nous l'avons dit dans les paragraphes précédents, Moussa (psl) ne désespéra jamais lorsqu'il fut pris entre les armées du Pharaon et la Mer Rouge, il fit confiance à Allah. Younous (psl) illustre aussi un tel caractère.

Allah envoya Younous à son peuple pour les guider vers le droit chemin, chemin de l'adoration exclusive à Allah et de la morale exemplaire. L'ingratitude et la cruauté de son peuple poussèrent Younous à aller voir un autre peuple pour diffuser le message divin. Allah le soumit à un test pendant plusieurs jours pour lui rappeler son erreur et sa non conformité à Son ordre.

D'abord, il fut jeté à la mer du bateau sur lequel il naviguait. Ensuite, un énorme poisson l'avala; ce qui lui fit regretter énormément son comportement. Il se repentit à Allah, se réfugia vers Lui et Le pria:

Et Dhou'n-Noun (Jonas), quand il partit, irrité. Il pensa que Nous n'allions pas l'éprouver. Puis il fit, dans les ténèbres, l'appel que voici: "Pas de divinité à part Toi! Pureté à Toi! J'ai été vraiment du nombre des injustes." Nous l'exauçâmes et le sauvâmes de son angoisse. Et c'est ainsi que Nous sauvons les croyants. (Sourate Al Anbiya: 87-88)

Dans le Saint Coran, Allah cite ce qui lui serait arrivé s'il n'avait pas eu confiance en Allah et ne L'avait pas prié:

S'il n'avait pas été parmi ceux qui glorifient Allah, il serait demeuré dans son ventre jusqu'au jour où l'on sera ressuscité. Nous le jetâmes sur la terre nue, indisposé qu'il était. Et Nous fîmes pousser au-dessus de lui un plant de courge, et l'envoyâmes ensuite (comme Prophète) vers cent mille hommes ou plus. (Sourate As-saffate: 143-147)

Allah secourut Younous (psl) alors qu'il était dans une situation vraiment désespérée. C'est un signe clair qu'on ne doit jamais douter de l'aide d’Allah. Les expériences de Younous sont une leçon pour tous les croyants: nous ne devons jamais nous relâcher, quelle que soit la difficulté que nous affrontons, et nous devons toujours prier Allah et demander Son aide.

Le Prophète Youssouf (Joseph)

Nous trouvons dans le Coran un récit détaillé des expériences de Youssouf (psl). Nous les décrirons ici brièvement et verrons le caractère exemplaire de Youssouf.

Youssouf était un des fils du Prophète Ya'qub (Jacob). Quand il était très jeune, ses frères le jetèrent dans un puits parce qu'ils étaient jaloux de lui, et ils dirent à leur père qu'un loup l'avait dévoré.

Des voyageurs dans une caravane le trouvèrent dans le puits et le vendirent au palais d'un noble homme en Égypte, où il fut plus tard diffamé et emprisonné pendant des années. Il fut finalement innocenté et relâché. Étant une personne très sage et fiable, le dirigeant de l'Égypte plaça les trésoreries et les entrepôts sous son autorité.

Finalement, Youssouf pardonna à ses frères qui l'avaient exposé à la cruauté, et les ramena ainsi que ses parents pour vivre avec lui. Youssouf (psl) avait un caractère exemplaire. Allah le soumit à plusieurs épreuves; dans chaque situation, Youssouf se retourna vers Allah et Le pria. Allah le secourut d'un puits duquel il était impossible de sortir, et le sauva du prison après qu'il fut emprisonné injustement. Il lui rétablit son honneur et lui donna un haut rang dans la société.

Bien que Youssouf restât en prison plusieurs années alors qu'il était innocent, il n'oublia jamais que c'était une épreuve d’Allah. En prison, il parlait toujours de la puissance et la grandeur de Allah aux gens autour de lui. Sa loyauté et sa confiance en Lui sous de pareilles conditions nous montrent son excellent caractère.

Le Prophète Ayyoub (Job)

Être patient face à ce qui peut nous arriver est un attribut très important en particulier pour les Musulmans. Ayyoub (psl) fut mis à l'épreuve par la perte de sa famille et de sa richesse, et par une grave maladie dont il souffrit longuement. Ayyoub demanda seulement l'aide d’Allah et fit confiance en Lui. Allah répondit à ses prières et lui apprit comment échapper à toutes ces difficultés. Le caractère exemplaire d'Ayyoub, ainsi que ses prières, sont mentionnés dans le Coran comme suit:

Et rappelle-toi Job, Notre serviteur, lorsqu'il appela son Seigneur: "Le Diable m'a infligé détresse et souffrance." Frappe [la terre] de ton pied: voici une eau fraîche pour te laver et voici de quoi boire… Oui, Nous l'avons trouvé vraiment endurant. Quel bon serviteur! Sans cesse il se repentait. (Sourate Sad: 41-44)

Dès que certaines personnes affrontent une maladie, une difficulté ou un problème, elles désespèrent immédiatement. Certaines se rebellent même contre Allah en pensant qu'elles subissent une injustice. Toutefois, ces attitudes déplaisent à Allah. Comme le montre l'exemple d'Ayyoub, Allah peut envoyer différents ennuis à Ses serviteurs, mais de pareilles afflictions rendent le croyant plus mûr et testent sa dévotion à Allah. Face à toutes les peines que nous rencontrons, nous devons prier Allah et Lui faire confiance. Nous devons être patients comme le Prophète Ayyoub et se tourner vers Allah. C'est seulement dans ce cas qu’Allah nous soulage de nos ennuis et nous récompense dans ce monde et dans l'Au-Delà.

Le Prophète Issa (Jésus)

Allah créa Issa (psl) d'une manière particulière. Comme dans l'exemple d'Adam, Il le créa sans père:

Pour Allah, Jésus est comme Adam qu'Il créa de poussière, puis Il lui dit: "Sois": et il fut. (Sourate Al Imrane: 59)

Dans le Saint Coran, Issa  est désigné sous le nom de "Fils de Mariam". Mariam (Marie) était une femme noble et elle est montrée en exemple par Allah à toutes les femmes. Elle était une femme très chaste et une croyante dévouée à Allah.

Allah lui envoya l'ange Djibril (Gabriel) pour lui annoncer qu'elle serait enceinte miraculeusement d'un enfant appelé Issa (Jésus) avec la bonne nouvelle que son fils serait un Prophète.

Allah rendit Issa Prophète et lui révéla Al Injil qui fait partie des Livres révélés. Après la disparition d'Issa, Al Injil fut altéré par les hommes. Aujourd'hui, nous n'en avons pas l'original, et les livres que les Chrétiens appellent les Évangiles ne sont pas vraiment fiables.

Allah ordonna à Issa (psl) de rassembler les hommes dans le droit chemin et lui accorda plusieurs miracles. Il parla lorsqu'il était dans le berceau et diffusa le message d’Allah à son peuple. Issa annonça aussi la bonne nouvelle de l'imminence de l'arrivée de Mohammed (pssl), le Messager d’Allah qui lui succédera:

Et quand Jésus fils de Marie dit: "Ô Enfants d'Israël, je suis vraiment le Messager d’Allah [envoyé] à vous, confirmateur de ce qui, dans la Thora, est antérieur à moi, et annonciateur d'un Messager à venir après moi, dont le nom sera "Ahmad". Puis quand celui-ci vint à eux avec des preuves évidentes, ils dirent: "C'est là une magie manifeste." (Sourate As-Saffe: 6)

À son époque, il y avait très peu de gens qui croyaient en Issa ou qui l'aidaient. Les ennemis d'Issa avaient préparé des complots pour le tuer. Ils crurent l'avoir capturé et crucifié. Mais Allah nous dit dans le Coran qu'ils ne l'ont pas tué:

Et à cause de leur parole: "Nous avons vraiment tué le Christ, Jésus, fils de Marie, le Messager d’Allah"… Or, ils ne l'ont ni tué ni crucifié; mais ce n'était qu'un faux semblant! Et ceux qui ont discuté sur son sujet sont vraiment dans l'incertitude: ils n'en ont aucune connaissance certaine, ils ne font que suivre des conjectures et ils ne l'ont certainement pas tué. (Sourate An-Nissa': 157)

Après la disparition d'Issa, ses ennemis changèrent la Révélation qu'il avait apportée. Ils commencèrent à dépeindre Issa et Mariam comme des êtres surnaturels, et même comme des "allahx". Il y a encore de nos jours des gens qui conservent ces fausses croyances. Allah nous informe dans le Coran ce qu'Issa dira le Jour du Jugement Dernier à propos de ces fausses croyances:

(Rappelle-leur) le moment où Allah dira: "Ô Jésus, fils de Marie, est-ce toi qui as dit aux gens: ‘Prenez-moi, ainsi que ma mère, pour deux divinités en dehors d’Allah'?" Il dira: "Gloire et pureté à Toi! Il ne m'appartient pas de déclarer ce que je n'ai pas le droit de dire! Si je l'avais dit, Tu l'aurais su, certes. Tu sais ce qu'il y a en moi, et je ne sais pas ce qu'il y a en Toi. Tu es, en vérité, le Grand Connaisseur de tout ce qui est inconnu. Je ne leur ai dit que ce que Tu m'avais commandé, (à savoir): ‘Adorez Allah, mon Seigneur et votre Seigneur.' Et je fus témoin contre eux aussi longtemps que je fus parmi eux. Puis quand Tu m'as rappelé, c'est Toi Qui fus leur observateur attentif. Et Tu es témoin de toute chose." (Sourate Al Maida: 116-117)

Aujourd'hui, le nombre de personnes qui croient en Issa est important, mais ils sont sur le mauvais chemin parce qu'ils suivent la Bible qui fut altérée par les additions et les suppressions.

Le seul droit chemin restant aujourd'hui est le chemin auquel le Prophète Mohammed (pssl) nous appela; celui qui est communiqué dans le Coran, parce que c'est la seule Révélation d’Allah demeurée inchangée.

Le Messager d’Allah: Mohammed

Nous en savons beaucoup plus sur le Messager d’Allah, Mohammed (pssl), puisqu'il est le dernier Prophète et vécut il y a seulement 1.400 ans. Les gens changèrent et dénaturèrent toutes les religions qu’Allah avait révélées avant lui. C'est pour cela que le dernier Livre pour lequel les hommes seront tenus responsables jusqu'au Jour du Jugement fut donné au Prophète Mohammed: d'une part, pour rectifier toutes les erreurs qui furent incorporées dans les Livres révélés aux autres Prophètes, et d'autre part pour transmettre l'enseignement nécessaire à toute l'humanité. Allah communiqua ce qu'Il demande de Ses serviteurs par le Coran. Mohammed (pssl) aussi fit face à plusieurs difficultés en communiquant le message d’Allah à son peuple.

Plusieurs accusations sans fondement furent portées contre lui, malgré le fait qu'il ne demandait aucune récompense et n'avait pas d'intérêts personnels. Il fut forcé d'immigrer de la Mecque, la ville où il est né. Les premiers Musulmans qui le suivirent étaient aussi persécutés; quelques-uns étaient même torturés et soumis à de cruels traitements. Mais Allah ne permit pas aux incrédules de faire du mal à la religion de l'Islam, restée inchangée jusqu'à nos jours. Conformément à la promesse d’Allah, chaque mot du Coran survécut intact. L'appel du Prophète Mohammed s'adresse aussi aux hommes vivants aujourd'hui. Dans plusieurs versets Allah  ordonne à tous les gens d'obéir aux Messagers, et insiste qu'obéir à Ses Messagers est en réalité Lui obéir. Ceci constitue l'un des principes de l'Islam les plus importants et essentiels. Une sincère soumission à l'enseignement du Prophète (pssl) est sûrement une manifestation de notre obéissance à Allah.

Dans le Saint Coran, Allah nous présente les attributs supérieurs du Prophète Mohammed, l'exemple à suivre pour l'humanité entière:

Certes, un Messager pris parmi vous, est venu à vous, auquel pèsent lourd les difficultés que vous subissez, qui est plein de sollicitude pour vous, qui est compatissant et Miséricordieux envers les croyants.(Sourate At-tawba: 128)

Mohammed n'a jamais été le père de l'un de vos hommes, mais le Messager d’Allah et le dernier des Prophètes. Allah est Omniscient. (Sourate Al   Ahzabe: 40)

Allah a très certainement fait une faveur aux croyants lorsqu'Il a envoyé chez eux un Messager de parmi eux-mêmes, qui leur récite Ses versets, les purifie et leur enseigne le Livre et la Sagesse, bien qu'ils fussent auparavant dans un égarement évident. (Sourate Al Imrane: 164)

Dans les versets commençant par le mot "Dis", Allah ordonne au Prophète Mohammed de communiquer Son message. À travers les versets du Coran, le Prophète communiqua le message d’Allah aux hommes.

Sa femme A'icha, qu’Allah soit satisfait d'elle, dit: "Son caractère était le Coran." Elle voulait dire qu'il incarnait complètement le Coran.

Le comportement du Prophète, ses paroles, ses qualités morales sont appelés en Islam la Sounnah. De tous temps, les Musulmans essayent de suivre cette Sounnah, manifestation pratique du Coran.

Dans un verset, Allah déclare que Ses serviteurs, qui Le craignent et veulent être pardonnés, doivent obéir au Messager d’Allah (pssl):

Dis: "Si vous aimez vraiment Allah, suivez-moi. Allah vous aimera alors et vous pardonnera vos péchés. Allah est Pardonneur et Miséricordieux" (Sourate Al Imrane: 31)

Comme cité dans le verset ci-dessus, si nous voulons qu’Allah nous aime et que nos actions soient agréées, nous avons besoin de nous conformer à ce que nous enseigne le Prophète et le pratiquer méticuleusement.

 

3 / total 8
Vous pouvez lire le livre CONNAÎTRE L'ISLAM (Livre de Poche) de Harun Yahya en ligne, le partager sur des réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter, le télécharger sur votre ordinateur, l’utiliser dans vos devoirs et thèses, et le publier, dupliquer ou reproduire sur vos sites internet ou blogs sans payer des droits d’auteurs, à condition de citer le site comme référence.
Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top