L'islam Dénonce Le Terrorisme

Téléchargez le livre

Download (DOC)
Download (PDF)
Acheter le livre
Les commentaires

LES CHAPITRES DU LIVRE

< <
3 / total: 10

La Source de la Paix et de la Securite:
La Morale de L'islam

Mangez et buvez des biens octroyés par Dieu ; et ne semez pas le désordre sur terre.
(Coran, 2 : 60)

Certaines personnes qui disent être membres d'une religion particulière et qui prétendent agir au nom de cette religion peuvent mal l'interpréter ou la pratiquer de façon incorrecte. C'est pourquoi, il serait faux de se faire une idée de cette religion en prenant celles-ci comme exemple. La meilleure façon de comprendre l'Islam est de se référer à sa source divine.

La source divine de l'Islam est le Coran, dont le modèle éthique est basé sur les concepts de la bonne moralité, de l'amour, de la compassion, de la miséricorde, de l'humilité, du dévouement, de la tolérance et de la paix. Un Musulman qui vit selon ces préceptes moraux est délicat, affable, réfléchi, modeste, noble, tolérant et digne de confiance. Il offre l'amour, le respect, la paix et une joie de vivre à ceux qui l'entourent. Malgré cela, ces dernières années, le Coran et l'Islam ont été associés au mot "crainte" provoquant davantage la propagation de l'islamophobie. Cependant, la réelle source de la crainte dans le cœur des gens n'est pas l'Islam mais la religion de la bigoterie. Les radicaux qui agissent au nom de l'Islam et les islamophobes, qui craignent ces radicaux, font la même erreur. Les deux groupes ne parviennent pas à comprendre que l'Islam n'a rien à voir avec la religion de la bigoterie, qui est un système haineux, horrible, dépourvu d'amour. C'est pourquoi il est crucial de comprendre la signification réelle de l'Islam selon le Coran et de montrer la faute grave de ceux qui cherchent à l'associer avec le terrorisme.

A moins de retirer totalement toutes les superstitions des ressources islamiques considérées comme fondamentales, il est impossible d’empêcher les personnes violentes qui agissent soi-disant au nom de l’Islam.

La Source du Vrai Islam Est Le Coran

Lorsque nous regardons les preuves qu’avancent ceux qui pratiquent la violence au nom de l’Islam pour légitimer ces meurtres à leur façon, on voit qu’il s’agit des superstitions présentes dans certaines œuvres considérées comme les principales sources islamiques dans de nombreux pays du monde. Tout en disant que l'Islam est une religion d'amour, l'existence de certaines références qui commandent le meurtre de ceux qui n'accomplissent pas leurs prières ou ne jeûnent pas ou qui coupent leur barbe est à la fois une grande contradiction et un grave danger. Ceux qui font de longs discours sur l'importance que l'Islam attache aux femmes représentent un problème extrêmement important quand ils n'admettent pas la nullité de certains soi-disant hadiths suggérant des choses telles que : "Les femmes sont imparfaites", "Faites le contraire de ce que fait une femme" ou "Une grande partie de l'enfer est remplie de femmes". Il ne sera pas suffisant de dire que les "Musulmans sont des gens aimants" ou que "l'Islam est la religion de paix" sans mettre fin à ces rhétoriques haineuses et violentes qui ont été ajoutées à l'Islam au cours des siècles et qui sont en contradiction avec le Coran.

Certes, selon le Coran, les Musulmans sont censés être aimants, compatissants et amicaux, et personne n'a absolument le droit d'imposer quoi que ce soit à d'autres personnes. Cependant, le problème est que la plupart des Musulmans d'aujourd'hui ne suivent pas le Coran, mais leurs traditions et superstitions régionales, locales ou tribales. Par conséquent, à moins que toutes les superstitions dont nous avons parlé soient complètement éliminées des sources islamiques considérées en tant que fondementales et que les Musulmans se tournent complètement au Coran, il sera tout simplement impossible d'empêcher ces personnes violentes qui prétendent agir au nom de l'Islam ou d'arrêter l'islamophobie.

L'éducation est le seul moyen d'éliminer l'impact de ces extrémistes qui présentent la mentalité bigote comme étant l'"Islam", qui interdisent aux Musulmans la science, la technologie, la haute qualité, la beauté et les arts et qui les condamnent donc à l'oppression et à l'ignorance.

L'éducation occidentale moderne est certainement obligatoire ; toutefois, le nombre de gens instruits en Occident mais allant ensuite en Orient et en Afrique pour participer à des actes de terreur n'est pas négligeable. Par conséquent, il y a lieu de répondre à la question suivante :

Comment est-il possible de convaincre ceux qui sont bien éduqués dans tous les domaines à s'impliquer dans le terrorisme?

Quand on observe attentivement, nous comprenons que le cœur du problème se trouve dans ces enseignements qui légitiment la violence et qu'on voit largement dans le monde occidental et islamique. Tout le monde connaît l'aspect négatif de la vision darwinienne du monde, qui est la base de l'éducation à l'occidentale et nous en discuterons plus en détail dans les chapitres suivants. Cependant, ce qu'il faut d'abord expliquer, c'est qu'on ne tient généralement pas compte des louanges à la violence faites dans certaines références chiites et sunnites et du fait que durant leur éducation islamique primaire, on enseigne d'abord ces sources à de nombreux jeunes. Une génération totalement ignorante du contenu et du contexte du Coran et dont les esprits sont modelés par des vues radicales est facilement orientée vers la violence. C'est pourquoi la cause du terrorisme n'est pas la religion divine mais un mélange d'éducation darwiniste et d'état d'esprit bigot. La solution définitive au terrorisme est la diffusion du véritable Islam basé sur le Coran, débarrassé de la bigoterie.

Une société dans laquelle les valeurs morales islamiques sont véritablement honorées est caractérisée par la paix, la clémence, l'amour, la compassion, la joie et le soutien mutuel.

L'Islam Est La Religion de Paix

Le terrorisme, dans son sens le plus général, est la violence perpétrée contre des cibles non-militaires à des fins politiques. Autrement dit, il vise des civils tout à fait innocents, dont le seul crime, aux yeux des terroristes, est de représenter "l'autre côté".

L'acte terroriste, dépourvu de toute justification morale, signifie la soumission des innocents à la violence. Tout acte terroriste, comme dans le cas des atrocitiés commises par Hitler et Staline, est "un crime commis contre l'humanité". Pour un croyant, il s'agit d'un acte clair de défi aux ordres de Dieu. Ceux qui essaient d'associer l'Islam au terrorisme doivent se rappeler ce fait important.

Le Coran est un guide pour l'humanité dans lequel Dieu ordonne à l'homme la bonne morale. A la base de cette morale se trouvent des concepts tels que l'amour, la compassion, la compréhension et la miséricorde. Le mot "Islam" a la même origine que "paix" en arabe. C'est une religion qui offre à l'humanité une vie de paix dans laquelle la miséricorde et la compassion éternelles de Dieu sont manifestes. Dieu invite tous les gens à adopter les préceptes moraux du Coran ; c'est ainsi que seront établies la miséricorde, la compassion, la tolérance et la paix sur terre. Dans le Coran, cet ordre est donné :

O croyants ! Entrez pleinement dans l'Islam, et ne suivez point les pas de Satan, car il est certes pour vous un ennemi déclaré. (Coran, 2 : 208)

Comme le précise ce verset, l'homme ne peut trouver le bien-être et le bonheur qu'en se conformant aux valeurs morales du Coran. Le Musulman doit agir en bien et avec justice aussi bien envers les Musulmans que les non-Musulmans, protéger les faibles et les innocents et "empêcher la diffusion de la corruption sur terre". La corruption comprend toutes les formes d'anarchie et de terreur qui détruisent la sécurité, la paix et le bonheur des hommes. Nous lisons dans le verset suivant que "Dieu n'aime pas le désordre" (Coran, 2 : 205)

Le meurtre d'un homme innocent est l'un des plus grands exemples de la corruption. Dieu répète dans le Coran ce qu'Il avait révélé aux Juifs dans la Torah :

... Quiconque tuerait une personne non coupable d'un meurtre ou d'une corruption sur la terre, c'est comme s'il avait tué l'ensemble de l'humanité. Et quiconque lui fait don de la vie, c'est comme s'il faisait don de la vie à tous les hommes. (Coran, 5 : 32)

Il est donc clair que tout crime, qu'il s'agisse de meurtre, de massacre ou, selon l'expression populaire, d'"attentats-suicides", constitue un grand péché. Dieu annonce la punition de cet aspect cruel du terrorisme dans la vie future :

Les terroristes visent à créer un monde de violence, de conflit, de chaos et de crainte.

Il n'y a de recours que contre ceux qui traitent les gens avec injustice et qui sèment illégalement sur terre agression et violence. Ceux-là auront un châtiment douloureux. (Coran, 42 : 42)

Tout cela montre que commettre des actes de terreur contre les innocents est complètement contraire à l'Islam et qu'aucun Musulman sincère ne pourrait jamais perpétrer un tel délit. Au contraire, les Musulmans se doivent d'empêcher les gens de commettre de tels méfaits, d'effacer "la corruption" de la surface de la terre et d'apporter la paix et la sécurité au monde entier. L'Islam ne peut jamais se réconcilier avec le terrorisme, au contraire il est la solution et la voie à la prévention du terrorisme. Ceci est la base de l'Islam ; la paix est l'esprit de l'Islam. Toutefois, la vision du monde bigot qui pratique l'Islam selon les superstitions plutôt que le Coran, croit en la véracité du contraire.

Le problème des fanatiques est qu'ils apprennent leur religion à partir de superstitions spécieuses. Cependant, parfois ceux qui critiquent ces fanatiques croient en l'exactitude de cette même superstition. Plus nous fournissons des preuves du Coran, plus ils essayent de produire leur propre preuve à partir des superstitions auxquelles les fanatiques adhèrent. C'est là qu'ils font leur plus grave erreur. S'ils veulent connaitre le vrai Islam et trouver une solution au fanatisme, ils doivent tenir compte de la vraie foi décrite ici. S'ils ne le font pas, le radicalisme continuera de sévir dans le monde.

Pour cette raison, il est très important d'expliquer la belle moralité de l'Islam, en d'autres mots, d'expliquer l'Islam au monde entier avec une sérieuse campagne d'éducation destinée à présenter la différence claire entre l'Islam et la bigoterie. Différents faits doivent être clarifiés, tels que Dieu interdit la corruption et encourage la vertu et que la liberté de pensée et d’expression, la laïcité et la plus belle démocratie sont énoncées dans le Coran :

Dieu Condamne Le Mal

Dieu a commandé à l'humanité d'éviter le mal. Il a interdit l'oppression, la cruauté, le meurtre et les massacres. Quelques-uns des versets concernant ce sujet sont :

Mangez et buvez des biens octroyés par Dieu ; et ne semez pas le désordre sur terre. (Coran, 2 : 60)

Et sur la terre, après qu'elle a été réformée, ne commettez pas le désordre. Et invoquez-Le avec crainte et enthousiasme. Oui, la miséricorde de Dieu est proche des gens de bien. (Coran, 7 : 56)

Les gens qui croient prospérer par la corruption, le meurtre des innocents, la rébellion et l'oppression se trouvent dans l'erreur. Comme nous pouvons le constater, Dieu a interdit en Islam toutes sortes d'actes vils, y compris le terrorisme et la violence, et a condamné ceux qui perpètrent de tels actes :

Dieu ne fait pas prospérer l'action des fauteurs de désordre. (Coran, 10 : 81)

Cependant à notre époque, la terreur, des génocides et les massacres sont monnaie courante aux quatre coins du monde : des personnes innocentes sont férocement tuées, des communautés se haïssent pour des raisons dérisoires et des pays sont noyés dans le sang. Tant et si bien que les gens qui partagent la même langue, les mêmes racines ethniques ou même la croyance peuvent se massacrer simplement à cause des différences sectaires ou des dissidences d’opinion sur le monde. Ces différents événements ont lieu dans des pays aux cultures et structures sociales bien différentes les unes des autres. Pourtant, l'origine essentielle commune réside dans le fait de s'éloigner de la morale que la religion apporte et qui est fondée sur l'amour, le respect et la compassion qui est ordonnée dans le Coran. Cette incroyance a pour résultat de former des masses qui n'aiment ni craignent Dieu, qui sont déçus par le mensonge qu'ils ne rendront pas des comptes dans l'au-delà et qui, par conséquent, se permettent de commettre facilement tout acte injuste, immoral et impitoyable.

Le Coran attire l'attention sur les hypocrites qui prétendent agir au nom de Dieu et de la religion, mais qui en fait perpètrent les délits maudits par Dieu.

A l'instar de l'incident que révèle le Coran, des gens peuvent prétendre agir au nom de la religion et même prêter des serments au nom de Dieu, en usant de termes religieux pour se montrer pieux mais cela ne signifie guère qu'ils accomplissent des actions conformes à la religion. Au contraire, ce qu'ils commettent peut aller à l'encontre de la volonté de Dieu et de la morale de la religion. Ils "sèment le désordre et ne font rien de bon" : ceux-ci ne peuvent donc pas être de vrais croyants et leur but n'est pas de servir la religion.

Il est impossible pour un homme qui craint Dieu et qui a adopté la morale islamique de soutenir la violence et la corruption et de prendre part à de telles actions. C'est pourquoi la vraie solution au terrorisme est l'Islam. Quand la morale vertueuse du Coran sera révélée aux gens, ils ne pourront plus assimiler l'Islam à ceux qui soutiennent ou rejoignent les groupuscules qui visent l'hostilité, la guerre et le désordre, car Dieu a interdit la corruption dans le Coran :

Et lorsqu'il est au pouvoir, il parcourt la terre pour y semer le désordre et saccager culture et bétail. Dieu n'aime pas le désordre ! Et quand on lui dit : "Crains Dieu", un criminel orgueil s'empare de lui. L'enfer est son châtiment. Et certes, quel bien mauvais endroit de repos ! (Coran, 2 : 205-206)

Comme l'indiquent aussi les versets ci-dessus, il est hors de question qu'un homme qui a peur de Dieu puisse fermer les yeux au moindre acte qui nuira à l'humanité. Quant à un homme qui ne croit pas en Dieu et au jour dernier, il peut commettre facilement tout acte pensant qu'il n'aura de comptes à rendre à personne.

Pour délivrer le monde du fléau du terrorisme qui persiste de nos jours, il faut tout d'abord expliquer les erreurs de la bigoterie qui cause le radicalisme, éliminer au moyen de l'éducation, l'incroyance ainsi les croyances déviantes qui opèrent sous le masque de la religion, et apprendre aux gens l'amour et la crainte de Dieu et les véritables valeurs morales du Coran.

Dans le verset 32 de la sourate al-Ma'idah du Coran, Dieu dit que quiconque tue une personne non coupable d'un meurtre ou d'une corruption sur la terre, c'est comme s'il avait tué tous les hommes. Tuer, même une seule personne, est totalement opposé à l'enseignement moral du Coran.

L'Islam encourage la justice, la bonté et tout ce qui est bien pour tout le monde

L'une des raisons derrière le terrorisme est l'échec à voir les différences comme une source de beauté. Aujourd'hui dans le monde entier, des individus sont traités injustement et impitoyablement seulement en raison de leur couleur de peau, de leur origine ethnique, de leur foi ou de leurs pensées. Cependant, Dieu ordonne à l'humanité dans le Coran de traiter tout le monde de manière égale quelles que soient leur langue, leur religion, leur race ou leur origine ethnique.

Cependant, Dieu a créé les hommes en divers nations et tribus pour qu'ils se connaissent mutuellement et apprennent ainsi la culture, la langue, les traditions les uns des autres. L'un des buts de cette création n'est ni la guerre ni le conflit mais une richesse culturelle. Cette diversité est une beauté de la création de Dieu. Sa taille ou la couleur de sa peau n'apportent aucune supériorité à un homme et ne peuvent être considérées comme une imperfection. Tous ces traits sont créés par la volonté de Dieu et ils n'ont aucune importance auprès de Lui. Un croyant sait bien que la supériorité ne vient que de la taqwa, c'est-à-dire la crainte de Dieu, et de la force de la foi. Cette vérité est ainsi évoquée dans la sourate al-Hujurat :

O humains ! Nous vous avons créés d'un mâle et d'une femelle et vous avons répartis en nations et tribus, pour que vous vous entre-connaissiez. Certes, le plus noble d'entre vous, auprès de Dieu, c'est le plus pieux. Et Dieu est savant et bien informé, vraiment. (Coran, 49 : 13)

Le concept de justice ordonné par Dieu dans le Coran exige donc une attitude équitable, compatissante et paisible envers chacun, quelle que soit leur foi ou pensée, sans aucune discrimination entre les hommes. Dieu a donné de nombreux conseils dans le Coran concernant ces hautes valeurs morales. Par exemple, la haine et la colère sont les principales sources de mal et sont susceptibles d'empêcher les gens de prendre des décisions justes, de penser sainement et de se conduire rationnellement.

La moralité islamique commande aux Musulmans de protéger les droits des orphelins et de ceux qui sont dans la pauvreté et le besoin, de se soutenir mutuellement et d'être aimable envers les autres.

Les membres des sociétés où la haine et la colère prévalent sont une source d'inquiétude du fait qu'ils peuvent à tout moment être victimes d'une personne. Ayant perdu la confiance mutuelle, ils perdent aussi leurs sentiments humains comme la compassion, la fraternité et la coopération et commencent à se haïr.

Cependant, les sentiments d'un individu envers une autre personne ou une communauté n'influenceront jamais les décisions d'un croyant. Peu importe à quel point la personne qu'il considère peut être méchante ou hostile, le croyant met tous ces sentiments de côté, agit et prend des décisions de façon juste et recommande ce qui est juste. Ses sentiments envers cette personne ne jettent aucune ombre sur sa sagesse et sa conscience. Sa conscience lui inspire toujours de se conformer aux commandements et aux conseils de Dieu et de ne jamais abandonner les bonnes manières, car cela est un commandement que Dieu donne dans le Coran. Dans la sourate 5, cela est relaté comme suit :

O les croyants ! Soyez stricts (dans vos devoirs) envers Dieu et (soyez) des témoins équitables. Et que la haine pour un peuple ne vous incite pas à être injuste. Pratiquez l'équité : cela est plus proche de la piété. Et craignez Dieu. Car Dieu est certes parfaitement connaisseur de ce que vous faites. (Coran, 5 : 8)

Comme il est dit dans le verset, afficher une attitude juste est ce qui est le plus conforme à la crainte et à l'amour de Dieu. Une personne de foi sait qu'elle atteindra l'agrément de Dieu seulement quand elle agit de manière juste. Toute personne qui témoigne de ses bonnes manières lui fera confiance, se sentira à l'aise en sa présence et lui confiera toute responsabilité ou tâche.

Dieu a Commandé Le Pardon Et La Compassion

Dans les versets du Coran, Dieu a toujours décrit le pardon comme une qualité supérieure. Dans un verset, il a donné les bonnes nouvelles que de tels comportements seront récompensés : "La rétribution d'un mal est un mal semblable. Mais quiconque pardonne et réforme : sa récompense incombe à Dieu. Il n'aime pas les injustes." (Coran, 42 : 40)

Dieu a révélé dans le Coran que même si l'on est lésé, pardonner quelqu'un et répondre au mal avec une meilleure attitude est un comportement vertueux. Les versets sur le sujet se lisent comme suit :

... Tu ne cesseras de découvrir leur trahison, sauf d'un petit nombre d'entre eux. Pardonne-leur donc et oublie. Car Dieu aime, certes, les bienfaisants. (Coran, 5 : 13)

La bonne action et la mauvaise ne sont pas pareilles. Repousse (le mal) par ce qui est meilleur; et voilà que celui avec qui tu avais une animosité devient tel un ami chaleureux. (Coran, 41 : 34)

L'Islam Défend La Liberté De Pensée Et D’expression

1. La morale islamique envisage une vie de paix, de bien-être, d'amour et de joie pour tous les gens.

Le Saint Coran

L'Islam est une religion qui encourage et garantit la liberté de vie, d'opinion, d’expression et de pensée. Il interdit la pression et le conflit parmi les gens ainsi que la calomnie, le soupçon et même les mauvaises pensées à l'égard d'autrui. Selon les valeurs morales coraniques, chaque personne est libre d’adhérer à la croyance qu’elle veut ou de préconiser l’idée qu'elle veut – tant qu’elle ne viole pas la loi et l’ordre public et ne restreint pas les libertés d’autrui. Le Musulman qui respecte le Coran n’imposera aucune croyance ou idée à d’autres personnes, n’obligera personne à se convertir à l’Islam ou ne s’interposera pas dans la manière de vivre l’Islam des autres. De la même manière que tous types de pression et d’imposition sont interdits dans l’Islam, il est également interdit d'imposer quelque idée que ce soit à un autre être humain :

Pas de contrainte en religion ! Car le bon chemin se distingue de l'errance... (Coran, 2 : 256)

Eh bien, rappelle ! Tu n'es là que pour rappeler. Tu n'as sur eux aucun pouvoir despotique. (Coran, 88 : 21-22)

Forcer les gens à croire en la religion ou à la pratiquer va à l'encontre de l'esprit et de l'essence de la moralité islamique parce qu'il est nécessaire que la foi soit embrassée avec la volonté et la conscience libres. Naturellement, les Musulmans peuvent inviter les autres à suivre les préceptes moraux enseignés par le Coran, mais ils ne se servent jamais de la contrainte. Ils expliquent les beautés de la religion à la lumière du verset :

Par la sagesse et la bonne exhortation, appelle au sentier de ton Seigneur" (Coran, 16 : 25)

Mais ils gardent à l'esprit le verset :

Ce n'est pas à toi de les guider, mais à Dieu qui guide qui Il veut. (Coran, 2 : 272)

De toute façon, un individu ne peut pas être incité à la pratique de la religion par la menace, la pression physique ou psychologique, ni par la promesse des privilèges mondains. Quand ils reçoivent une réponse négative, les Musulmans disent :

A vous votre religion et à moi ma religion ! (Coran, 109 : 6)

Le monde contemporain est formé de sociétés qui incluent toutes sortes de croyances : le Christianisme, le Judaïsme, le bouddhisme, l'hindouisme, l'athéisme, le déisme et le paganisme. Les Musulmans doivent être compatissants envers toutes celles-ci, quelle que soit leur nature, et agir de façon clémente, juste et humaine. La responsabilité qui incombe aux croyants est d'inviter les hommes à vivre selon la beauté de la religion de Dieu par la voie de la paix et de la compassion. C'est à eux de décider de vivre ou non selon ces vérités, d'y croire ou non. Forcer une personne à croire, lui imposer des idées est une attitude contraire à la morale coranique. En effet, Dieu rappelle aux croyants dans le Coran :

Si ton Seigneur l'avait voulu, tous ceux qui sont sur terre auraient cru. Est-ce à toi de contraindre les gens à être croyants ? (Coran, 10 : 99)

Un modèle de société dans lequel la loi contraint les gens à pratiquer la religion est tout à fait contraire à la moralité islamique. La foi et le culte devraient viser le contentement de Dieu avec la libre volonté de l'individu. Si un système impose la foi et le culte aux gens, alors ils agiront comme s'ils étaient pieux du fait de la pression de ce système. Du point de vue islamique, ce qui est acceptable est la pratique de la religion avec l'amour de Dieu, dans le but d'obtenir l'agrément, la miséricorde et le paradis de Dieu.

L'histoire islamique regorge d'exemples du Prophète Mohammed (pbsl) et de gouverneurs musulmans qui, ayant suivi sa voie, ont respecté toutes les religions et assuré la liberté religieuse. Thomas Arnold, missionnaire anglais qui travaillait au service de l'Etat Indien, a décrit dans les mots suivants que la moralité islamique encourage la liberté :

Mais des tentatives organisées pour forcer les non-Musulmans à accepter l'Islam ou d'une persécution systématique visant à détruire le Christianisme, nous n'entendons rien. Si les califes avaient choisi d'adopter ces méthodes, ils pourraient avoir balayé le Christianisme aussi facilement que Ferdinand et Isabelle ont repoussé l'Islam hors de l'Espagne ou que Louis XIV a rendu le Protestantisme illégal en France ou que les Juifs ont été exclus de l'Angleterre pendant 350 années. Les églises orientales en Asie ont été entièrement isolées de la communion avec le reste de la Chrétienté, où l'on ne trouvait personne qui lèverait un doigt en leur nom, en tant que communions hérétiques. La survie de ces églises orientales jusqu'à aujourd'hui est une preuve solide de l'attitude généralement tolérante des gouvernements mohammédiens envers elles.1

En 1492, les Juifs qui ont refusé de se convertir furent exilés de l'Espagne par le roi Ferdinand et la reine Isabelle. Les Juifs furent acceptés par l'Empire Ottoman, refuge de la justice et de la tolérance islamique.

Tuer un Etre Humain Est L'un des Plus Grands Péchés Selon Le Coran

Selon le Coran, l'un des plus grands péchés est de tuer un être humain pour nulle raison :

... quiconque tue un être sans que ce soit pour meurtre ou pour corruption sur terre, c'est comme s'il avait tué l'humanité entière, et celui qui le fait revivre, c'est comme s'il faisait revivre l'humanité entière. En effet Nos messagers sont venus à eux avec les preuves évidentes. Et puis, voilà qu'en dépit de cela beaucoup d'entre eux se mettent à commettre des excès sur terre. (Coran, 5 : 32)

... ceux qui n'invoquent pas d'autre dieu avec Dieu et ne tuent pas la vie que Dieu a rendue sacrée, sauf à bon droit ; qui ne s'adonnent pas à la fornication. Celui qui fait cela trouvera le salaire de son forfait. (Coran, 25 : 68)

Comme le suggèrent les versets, une personne qui tue des innocents sans raison est menacée d’un grand tourment. Dieu nous informe que tuer même une seule personne est aussi mal que tuer toute l’humanité sur terre. Une personne qui observe les limites de Dieu ne peut faire aucun mal à un seul être humain, et encore moins massacrer des milliers de personnes innocentes. Selon le Coran, le Musulman a seulement le droit à la légitime défense, qui est un droit accordé par tous les états du monde et les lois internationales à chaque individu qui est confronté à une situation mortelle. (Les sections suivantes présentent des informations détaillées sur le sujet.)

Tout cela montre que la moralité que l'Islam recommande à l'humanité apporte au monde les vertus de paix, d'harmonie et de justice. L'horreur connue sous le nom de terrorisme, qui préoccupe actuellement le monde, est le travail des gens ignorants et fanatiques, complètement éloignés de la morale coranique et qui n'ont absolument rien à voir avec la religion. La solution à ces personnes et aux groupes qui tentent de réaliser leur sauvagerie sous le voile de l'Islam est l'enseignement de la véritable morale coranique. Autrement dit, démontrer les erreurs de la bigoterie et l'abandonner complètement et expliquer l'Islam basé sur le Coran détruira fondamentalement l'idéologie du terrorisme et des terroristes. Il s'agit donc de la seule solution pour délivrer le monde du cauchemar du terrorisme.

La Vraie Démocratie Est Seulement Possible Quand Les Gens Vivent Par Les Valeurs Morales Islamiques

Dieu veut la facilité, le confort, le bonheur et la joie pour les gens. Dieu ne fait pas de tort aux gens. La religion, qui est le commandement de Dieu, montre aussi la voie le plus paisible, la plus heureuse, la plus sûre, de la plus haute qualité, la plus confortable et la vie la plus agréable. Il n'y a aucune contrainte en religion. C'est en utilisant sa conscience, en voyant l'existence et l'unicité de Dieu qu'une personne croit en Dieu et vit la religion. La religion est une acceptation par le cœur.

Dieu décrit dans le Coran la liberté, l'amour,la compassion, le pardon, la justice et un environnement où tout le monde peut vivre librement, peut parler librement comme il le sent et vivre en paix. Ceci est un résumé, une description de la démocratie; par conséquent, la véritable source de la démocratie est dans le Coran. Quiconque cherche la justice sociale et l'égalité trouvera la meilleure manifestation de celles-ci dans le Coran :

1- JUSTICE SOCIALE : Dieu Tout-Puissant ordonne la justice sociale et le partage

La justice sociale est l'un des principes fondamentaux de la démocratie. Les gens ont appris la justice sociale du Prophète Noah (psl) et du Prophète Abraham (psl). D'après des sources religieuses, lorsque l'arche est arrivée sur la terre ferme après le déluge, le Prophète Noah (psl) a rassemblé et fait bouillir les petites quantités de pois chiches, lentilles, raisins, figues, blé et autres qui restaient pour faire une sorte de bouillon sucré. Tous sur l'arche le mangèrent ensemble. Ceci est l'un des meilleurs exemples de justice sociale, car par cet exemple le Prophète Noah (psl) enseigne à tous l'égalité, la solidarité et la générosité ainsi que l'importance de distribuer de la nourriture à tous.

Comme cela est révélé dans le Coran, au verset 69 de la Sourate Houd : "Et Nos émissaires sont, certes, venus à Abraham avec la bonne nouvelle, en disant : "Paix ! ". Il dit : " Paix ! ", et il ne tarda pas à apporter un veau rôti ", le Prophète Abraham tua aussitôt un veau lorsqu'arrivèrent des hôtes et le prépara afin que ceux-ci s'en nourrissent. Dieu remarque qu'en offrant de la nourriture à des personnes qu'il n'avait jamais rencontrées, le Prophète Abraham se comportait de la meilleure façon qui soit, et souligne avec sagesse l'importance de nourrir les pauvres et de la justice sociale.

2- EGALITE : Dieu Tout-Puissant révèle dans le Coran qu'aucune race n'est supérieure à une autre.

Comme Dieu le révèle dans l'un des versets du Coran, la supériorité repose dans la seule piété. Dans ce verset Dieu nous dit :

O hommes ! Nous vous avons créés d'un mâle et d'une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entreconnaissiez. Le plus noble d'entre vous, auprès de Dieu, est le plus pieux. Dieu est certes Omniscient et Grand-Connaisseur. (Coran, 49 : 13)

Notre Prophète (pbsl) exprime cette vérité commandée par Dieu comme suit :

Vous êtes les fils d'Adam, et Adam a été fait de poussière. Que les gens cessent donc de se vanter de leurs ancêtres. (Sunan Abu Dawoud, Livre 41, Numéro 5097)

Pendant son dernier sermon, le Prophète (pbsl) s'est adressé aux Musulmans en ces termes :

Pas de supériorité de l'Arabe sur le non-Arabe et du non-Arabe sur l'Arabe, ni du blanc sur le noir et du noir sur le blanc, si ce n'est en matière de piété. En vérité, le plus noble d'entre vous est le plus pieux. (Dernier sermon du Prophète Mohammed ; http ://www.stanford.edu/ ~jamila/Sermon.html)

3- JUSTICE : Dieu Tout-Puissant ordonne la justice

Dieu émet ce commandement aux croyants dans le Coran : "... O les croyants ! Observez strictement la justice et soyez des témoins comme Dieu l'ordonne, fût-ce contre vous-mêmes, contre vos père et mère ou proches parents. Qu'il s'agisse d'un riche ou d'un besogneux, Dieu a priorité sur eux deux (et Il est plus connaisseur de leur intérêt que vous). Ne suivez donc pas les passions, afin de ne pas dévier de la justice. Si vous portez un faux témoignage ou si vous le refusez, [sachez que] Dieu est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites." (Coran, 4 : 135)

Les commandements que le Prophète Mohammed (pbsl) a émis parmi les Musulmans et son attitude juste et affectueuse envers les personnes de différentes religions, langues, races et tribus, ainsi que la façon qu'il avait de traiter tout le monde sur un pied d'égalité, en ne faisant aucune distinction entre riches et pauvres comme Dieu l'a révélé dans le Coran, représentent un excellent exemple de la conception du la démocratie.

La Démocratie Apparaîtra Lorsque Les Gens Vivront Selon Les Valeurs Morales Ordonnées Par Dieu

Comme nous l'avons vu, il existe dans l'essence même de l'Islam la liberté intellectuelle, la liberté de foi et d'expression. Certaines personnes considèrent que la démocratie est entrée dans l'histoire de l'humanité avec la Grèce Antique. Cependant, c'est Dieu Qui enseigne la démocratie aux gens. Depuis l'époque du Prophète Adam (psl), tous les prophètes ont été d'authentiques représentants de la liberté intellectuelle et du respect des opinions. L'essence de tous les concepts primaires – liberté de la justice, ne pas exercer de pression sur quiconque, traiter tout le monde comme des citoyens de première classe, respecter et avoir confiance en les gens, ne pas juger quiconque à cause de ses opinions – associés à la démocratie est présente dans la moralité de la religion. Tout au long de l'histoire, les gens ont appris ces concepts des religions véridiques révélées par Dieu et en ont témoigné des plus beaux exemples du temps où les gens suivaient les religions véridiques.

En observant les temps où les gens étaient opprimés à cause de leurs opinions et leurs idéologies différentes, les membres de différentes religions étaient humiliés, tandis que les arts, la science et l'architecture se mourraient peu à peu ; les temps où les gens ont perdu leur joie de vivre et se sont quasiment transformés en robots, ou lorsque les livres brûlés, les meurtres, massacres, génocides se sont répandus, nous constatons l'influence d'idéologies profanes, athées ou qui interprétaient de façon erronée la moralité religieuse avec un esprit radical en l'éloignant de son essence.

Une fois que la religion divine est vécue sous la forme ordonnée par Dieu, les véritables justice, démocratie, respect et amour dont ont besoin les gens peuvent être ressentis. Très vite, la démocratie, la fraternité, l'amour, l'amitié et la paix domineront, avec la permission de Dieu, le monde et les gens connaîtront la joie, la béatitude et l'abondance de foi. Comme on peut clairement le voir dans les signes des versets, hadiths du Prophète Mohammed (pbsl) et paroles de grands savants islamiques, l'époque à laquelle nous vivons est la Fin des Temps. Les jours difficiles et troubles de la Fin des Temps vont, au cours de ce siècle, prendre fin et le monde va entrer dans une ère toute nouvelle et lumineuse. Transmettre l'unicité et l'unité de Dieu de la façon la plus belle et la plus pertinente, et présenter aux gens l'Islam tel qu'il est décrit dans le Coran et vécu à l'époque du Prophète Mohammed (pbsl) pose des fondations très importantes pour les jours lumineux que nous allons atteindre dans un futur proche.

 

Notes

1. Prof. Thomas Arnold, The Spread of Islam in the World, A History of Peaceful Preaching, Goodword Books, 2001, pp. 79-80

3 / total 10
Vous pouvez lire le livre L'islam Dénonce Le Terrorisme de Harun Yahya en ligne, le partager sur des réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter, le télécharger sur votre ordinateur, l’utiliser dans vos devoirs et thèses, et le publier, dupliquer ou reproduire sur vos sites internet ou blogs sans payer des droits d’auteurs, à condition de citer le site comme référence.
Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top