La Cellule En 40 Leçons

Téléchargez le livre

Download (DOC)
Download (PDF)
Les commentaires

LES CHAPITRES DU LIVRE

< <
7 / total: 42

6. Le Secours d'urgence : l'adrénaline

bobrekustubezi

a. Adrenal gland
b. Kidney

Dans les moments de peur ou de danger, il y a une molécule qui aide chaque être humain: l'adrénaline. Par exemple, cette hormone met en état d'alarme le cerveau d'un pilote dont l'avion a un problème avec le moteur. Il envoie plus de sang et de sucre aux cellules du cerveau, permettant ainsi au pilote de montrer plus d'attention et de soin. En même temps, il augmente son pouls et sa pression artérielle, ce qui lui permet d'être plus vigilant et de réagir plus rapidement. Il donne aux muscles une force supplémentaire, augmente le niveau de sucre dans le sang et permet ainsi au pilote de générer l'énergie supplémentaire dont il a besoin.

Cette hormone miraculeuse produite – et stockée – par les glandes surrénales possède de nombreuses propriétés et est une preuve de la création impeccable et de la connaissance sublime d'Allah.

Comment l'adrénaline provoque-t-elle ces effets? Quand le danger survient, l'équivalent d'un bouton d'alarme est actionné dans le corps. Le cerveau émet un ordre ultra rapide aux glandes surrénales. Les cellules à l'intérieur de la glande entrent dans un état d'activation et sécrètent les molécules d'adrénaline. En entrant dans le sang, ces molécules sont distribuées aux différentes régions du corps (Figures 29 à 32).

Les molécules d'adrénaline, aussi libérées, élargissent les vaisseaux sanguins menant aux organes vitaux comme le cerveau, le cœur et les muscles. De cette façon, ces organes obtiennent de l'oxygène et des nutriments dont ils ont besoin pour faire face à une situation d'urgence5 (Figure 32).

Pendant que les ajustements effectués par l'adrénaline élargissent les vaisseaux sanguins menant au cœur, ils réduisent également ceux qui vont vers le foie et la peau (Figure 33).

On donne ainsi au corps le soutien dont il a besoin de la meilleure manière possible.

Il y a une autre raison pour laquelle la peau reçoit moins de sang: de cette façon, tout risque de perte de sang en cas de blessure est réduit au minimum. L'apparence de la pâleur de quelqu'un qui est terrifié ou extrêmement excité résulte du fait que moins de sang est pompé vers la peau à ce moment.6

Les vaisseaux menant au cœur ou au cerveau ne sont jamais rétrécis par erreur, et ceux qui mènent au foie ou à la peau ne sont jamais étendus. La molécule d'adrénaline fait très bien son travail. Les diamètres des centaines de vaisseaux sanguins dans le corps et la quantité de sang transmise par ceux-ci, et où elle est transmise, sont tous réglés par une hormone dans des quantités trop petites pour être détectées avec nos simples sens.

hipotalamus

a. AG = Adrenal Gland
b. Adrenaline

Figure 29: At times of fear or excitement, the brain quickly sends a signal to the adrenal glands.

Figure 30: Cells in the internal part of the adrenal gland immediately go to action status.

Figure 31: And the hormone adrenaline is secreted in quantity.

L'adrénaline a une signification différente pour chaque organe qu'elle rencontre. En allant aux vaisseaux sanguins, elle les étend, et quand elle va au cœur, elle y accélère la contraction des cellules musculaires. De cette façon, le cœur bat plus vite, et les muscles obtiennent la circulation supplémentaire dont ils ont besoin pour produire une force supplémentaire (Figure 34).

hipotalamus

a. Vessel Wall
b. Adrenaline
c. Blood

Figure 32: The hormone adrenaline widens the arteries leading to such vital organs as the brain, heart and muscles, and thus increases the flow of blood to these organs.

Lorsque la molécule d'adrénaline atteint les cellules musculaires, elle leur permet de se contracter plus fortement (Figure 35). Les molécules d'adrénaline parvenant au foie, commandent aux cellules qui s'y trouvent de libérer plus de sucre dans le sang. Le niveau de sucre dans le sang augmente alors, et les muscles obtiennent le carburant supplémentaire dont ils ont besoin (Figure 36).

hipotalamus

a. Vessel Wall
b. Adrenaline

Figure 33: By narrowing the blood vessels leading to the liver and skin, adrenaline prevents blood from flowing to organs where it will not be needed, for the time being.

Cette très petite molécule d'adrénaline sait très bien ce qu'elle a à faire et quand elle à faire, et ne met jamais le corps humain dans un état d'alarme tant qu'elle n'en voit pas le besoin. En outre, elle n'oublie jamais quel genre d'ordre elle doit donner aux différentes cellules qu'elle rencontre. En outre, tout cela tend à montrer que cette hormone est très bien informée sur les cellules, les organes et leurs fonctions. Ni ne fait jamais d'erreur quand l'état d'alarme doit se terminer, sinon le corps pourrait subir des dommages irréparables à cause de la surstimulation.

hipotalamus

Figure 34 and 35: Thanks to adrenaline, the human body gains extra strength and resistance at times of stress.

Cependant, cette petite molécule fonctionne en connaissance apparente de cette responsabilité. Comment est-ce qu'une molécule constituée de quelques atomes combinés dans une séquence spécifique – qui est inanimée, inconsciente et qui ne possède pas de cerveau ou d'yeux – peut-elle montrer une telle intelligence, un comportement organisé et rapide? Est-il possible que toutes ces actions aient lieu grâce à l'intelligence et à la volonté d'une quantité de liquide trop petite pour être vue à l'œil nu? Bien sûr que non!

Tout ce que nous avons décrit ici est simplement une preuve qui prouve qu'Allah a créé chaque molécule de notre corps, dont les molécules agissent en fonction de la puissance, de la volonté, du contrôle et du commandement d'Allah Tout-Puissant à chaque instant, tout au long de notre vie. Allah Tout-Puissant manifeste Sa puissance, Son pouvoir et Son intelligence et Sa connaissance sublimes dans Sa création à tout moment et partout.

Comme le révèle Allah dans le Coran :

C'est à Allah qu'appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Et Allah embrasse toute chose (de Sa science et de Sa puissance). (Sourate an-Nisa, 126)

hipotalamus

a. Liver cell
b. suger

Figure 36: Adrenaline molecules reaching the liver command the cells there to release more sugar into the bloodstream. The level of sugar in the bloodstream rises as a result.

 

Footnotes

5- Eldra Pearl Solomon, Insan Anatomisine ve Fizyolojisine Giris (“Introduction to Human Anatomy and Physiology”), translated by Dr. L. Bilkem Suzen, Istanbul, Birol Basin Yayin Dagitim, Aug 1997, p. 140

6- Musa Ozet, Osman Arpaci, Biyoloji 2 (“Biology 2”), p. 133.

7 / total 42
Vous pouvez lire le livre La Cellule En 40 Leçons de Harun Yahya en ligne, le partager sur des réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter, le télécharger sur votre ordinateur, l’utiliser dans vos devoirs et thèses, et le publier, dupliquer ou reproduire sur vos sites internet ou blogs sans payer des droits d’auteurs, à condition de citer le site comme référence.
Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top