< <
14 / total: 16

Specimens De Fossiles De Vegetaux (2/2)

Feuille De Saule

Age : 50 millions d’années
Période : Eocène
Localisation : Formation Green River, Utah, Etats-Unis

Les saules ont toujours existé sous la forme que nous leur connaissons tout au long de l’histoire géologique. Ils ne descendent pas d’une autre créature végétale ni ne se sont transformés en une autre espèce à travers leur longue existence. En outre, les archives fossiles ne présentent pas de trace d’espèce “mi-saule/mi-chêne” ou “mi-saule/mi-érable” parce que de telles formes intermédiaires n’ont jamais existé.

La feuille de saule datant de 50 millions d’années ici en photo montre clairement que le principe d’évolution chez les plantes est purement fantaisiste. Les fossiles témoignent du fait que des processus évolutifs n’ont jamais eu lieu et que l’origine de la vie est à attribuer à la création.

Fougere (positif et négatif)

Fougere fossile

Age : 300 millions d’années
Période : Carbonifère
Localisation : Mazon Creek, Illinois, Etats-Unis

Les découvertes paléontologiques démontrent que les fougères, comme le reste des êtres vivants, ne sont pas issues de l’évolution, mais qu’au contraire elles furent créées. Nombre de scientifiques contemporains reconnaissent que les archives fossiles contribuent à valider la création plutôt que l’évolution et que l’existence des formes de vie intermédiaires se cantonne à l’imagination des évolutionnistes. L’évolutionniste Hoimar von Ditfurth, auteur d’Im Anfang war der Wasserstoff dit :

“Lorsque nous regardons en arrière, nous voyons qu’il est inutile d’être surpris par notre échec à trouver une quelconque forme intermédiaire recherchée de façon quasi-douloureuse. Parce que selon toutes les probabilités, une telle étape intermédiaire n’a jamais existé.”

Ce fossile de fougère datant de 300 millions d’années vient corroborer le commentaire de von Ditfurth.

Feiulle De Hetre

Feiulle De Hetre fossile

Age : 50 millions d’années
Période : Eocène
Localisation : Tranquille Shale, Colombie Britannique, Canada

En dépit des fouilles entreprises et des moyens considérables engagés au cours des 150 dernières années, rien de ce qui a été mis au jour ne vient défendre la théorie de l’évolution. Si un processus dit d’évolution avait eu lieu, de nombreuses traces auraient dû être découvertes. Depuis l’époque de Darwin, les scientifiques reconnaissent qu’il devrait y avoir un grand nombre de preuves, mais à ce jour rien de tel n’a été découvert.

Par ailleurs, les fossiles témoignent de la vérité manifeste de la création. Le spécimen ici représenté est celui d’un hêtre. Il nous rappelle que les hêtres n’ont subi aucun changement en l’espace de 50 millions d’années.

Fougere

Fougere fossile

Age : 58 millions d’années
Période : Paléocène
Localisation : Formation Sentinel Butte, Dakota du Nord, Etats-Unis

Il existe près de 250 espèces de fougères, comme celle-ci ici représentée appartenant au genre Dryopteris. En comparant ce fossile datant d’environ 58 millions d’années à une fougère d’aujourd’hui, on ne remarque aucune distinction.

Ce fossile de 58 millions d’années réfute le mythe de l’évolution des plantes. A l’image des autres êtres vivants, les plantes sont apparues de façon soudaine et n’ont subi aucune transformation au cours des millions d’années qui suivirent. N’est-ce pas là la preuve qu’ils n’ont pas évolué ?

Feuille De Chevrefeuille

Feuille De Chevrefeuille fossile

Age : 58 millions d’années
Période : Paléocène
Localisation : Formation Sentinel Butte, Dakota du Nord, Etats-Unis

L’absence de différences entre cette feuille de chèvrefeuille datant de 58 millions d’années et ses homologues actuels suffit à répondre aux théories évolutionnistes.

L’inexistence de fossiles de formes intermédiaires met, en effet, dans l’embarras, les scientifiques épousant le scénario de l’évolution des plantes. Les fossiles de plantes dits “primitifs”  avec des systèmes semi-développés n’existent pas. A ce jour, aucune preuve n’a été produite laissant entendre qu’une plante est l’ancêtre d’une autre. Par conséquent, les arbres généalogiques spéculant sur l’évolution des plantes sont purement imaginaires, sans aucun fondement scientifique.

Fougere

Fougere fossile

Age : 58 millions d’années
Période : Paléocène
Localisation : Formation Sentinel Butte, Dakota du Nord, Etats-Unis

Les fossiles de fougère démontrent qu’aucun processus évolutionniste n’a jamais eu lieu dans la mesure où les fougères sont restées inchangées depuis leur première apparition sur terre. Le fossile de fougère ici représenté n’a, en l’occurrence, pas évolué en l’espace de 58 millions d’années.

Les espèces végétales émergèrent de façon soudaine et indépendamment les unes des autres. Autrement dit, il n’existe aucun lien soi-disant évolutionniste entre elles. Il est effectivement impossible qu’une variété infinie de plantes soit issue d’un seul être végétal. Toutes les plantes sont dotées de caractéristiques propres et uniques, qu’il s’agisse de leurs couleurs, leurs goûts, leurs formes et leurs modes de reproduction. La complexité de leurs mécanismes exclut l’éventualité d’une naissance fortuite, comme le prétendent les évolutionnistes.

Feuille De Bouleau

Feuille De Bouleau fossile

Age : 58 millions d’années
Période : Paléocène
Localisation : Formation Sentinel Butte, Dakota du Nord, Etats-Unis

Bouleau est le nom commun donné aux membres de la famille des Bétulacées. Ces arbres préfèrent les climats tempérés. Leur écorce lisse est généralement de couleur blanche ou gris argenté. Les descendants du bouleau ayant laissé cette feuille fossilisée n’ont ni changé en l’espace de millions d’années, ni évolué. Ils ont préservé leur forme originelle sous laquelle ils furent créés par Allah Tout-Puissant.

Fougere

Formation Sentinel Butte  

Age : 58 millions d’années
Période : Paléocène
Localisation : Formation Sentinel Butte, Dakota du Nord, Etats-Unis

Le fossile de fougère sur la photo fait partie des preuves indiquant que  les plantes n’ont pas subi d’évolution. Nombre de scientifiques affirment que les plantes ne partagent pas d’ancêtres communs et que toutes les espèces végétales sont apparues sur terre soudainement sans l’intervention d’un processus évolutionniste. Si des espèces antérieures avaient existé, leurs traces devraient être disponibles depuis. En outre, elles devraient permettre d’expliciter à quelle étape les plantes auraient divergé de leur ancêtre supposé. A ce jour, cependant, aucun évolutionniste n’a pu avancer la moindre explication avec des éléments scientifiques à l’appui. Et personne ne le pourra parce que, contrairement à ce que défendent les darwinistes, les plantes n’ont jamais subi de processus d’évolution. Allah Tout-Puissant, l’Omniscient créa toutes les espèces végétales.

Feuille De Chevrefeuille

Feuille De Chevrefeuille fossile

Age : 58 millions d’années
Période : Paléocène
Localisation : Formation Sentinel Butte, Dakota du Nord, Etats-Unis

La théorie de l’évolution dépourvue de base scientifique s’aventure, selon certains scientifiques, au delà du domaine de l’imaginaire. Dans un article publié dans le journal Developmental Biology en 1996, les biologistes évolutionnistes Gilbert, Opitz et Raff soulignaient que la théorie de l’évolution de Darwin était insoluble :

“Comme le rappelle Goodwin (1995), “l’origine des espèces – le problème de Darwin – demeure irrésolu.” (Scott F. Gibert, John M. Opitz et Rudolf A. Raff, Resynthesizing evolutionary and developmental biology, Developmental Biology, vol. 173, article no. 0032, p. 361)

Ces termes équivalent à l’aveu d’une défaite subie par la théorie de l’évolution en présence de faits scientifiques. La feuille de chèvrefeuille de 58 millions d’années ici représentée témoigne une fois de plus du revers subi par la théorie.

Bouleau

Bouleau fossile

Age : 58 millions d’années
Période : Paléocène
Localisation : Formation Sentinel Butte, Dakota du Nord, Etats-Unis

Il existe actuellement sur terre plus de 500 000 espèces connues de plantes. Les fossiles de ces mêmes espèces sont régulièrement déterrés, prouvant ainsi que les plantes n’ont connu aucun processus d’évolution. Depuis leur première apparition et jusqu’à nos jours, elles sont restées identiques.

Le discrédit de la théorie de l’évolution est désormais reconnu par un nombre significatif de scientifiques, notamment Paul Lemoine, ancien président de la Société de Géologie Française. Il admet, en effet, que les récits évolutionnistes sont insuffisants selon les zoologues et les botanistes ou autrement dit, ces branches de la science rejettent l’évolution :

“Nos jeunes gens engagés dans la recherche liée à la théorie de l’évolution ont été trompés. Un dogme fut établi et il continue à être enseigné dans le monde entier. Les zoologues ou les botanistes ont déterminé qu’aucune explication proposée n’est satisfaisante…. La conclusion de ce résumé est qu’il est impossible que l’évolution a pu avoir lieu. ” (Introduction : De l’évolution, Encyclopédie Française, vol. 5, 1937, p. 6)

Feuille De Sapindus

Ce fossile présente deux faces dont les traces sont imprimées sur les deux côtés de la roche fendue.

 

Age : 95 millions d’années
Période : Crétacé
Localisation : Haqel, Liban

Cette feuille de sapindus fossilisée depuis 95 millions d’années, une nouvelle preuve de la création est inexplicable selon les évolutionnistes. Chaque nouveau fossile mis au jour confirme la réalité de la création et approfondit le dilemme des évolutionnistes.

Feuille De Sapindus

Feuille De Sapindus fossile

Age : 95 millions d’années
Période : Crétacé
Localisation : Haqel, Liban

Aucun fossile découvert à ce jour ne laisse entendre que les feuilles de sapindus ont subi une quelconque évolution. Tous les fossiles de sapindus présentent, effectivement, les mêmes caractéristiques que les sapindus d’aujourd’hui. Les évolutionnistes ne disposent d’aucun élément documentant leur processus dit évolutionniste ou l’existence d’ancêtres communs pour les êtres vivants.

Les archives fossiles indiquent qu’à l’origine, toutes les espèces vivants firent leur apparition sur terre de façon soudaine, événement envisageable qu’à travers la création. L’évolutionniste Douglas Futuyma partage ce point de vue :

“La majorité des groupes principaux apparaissent soudainement dans les roches, sans pratiquement aucune preuve de transition de leurs ancêtres… Les archives fossiles s’avèrent donc inadéquats précisément là où nous en avons le plus besoin : à l’origine des principaux nouveaux groupes d’organismes.” (D. Futuyma, Science on trial : the case of evolution, New York : Pantheon Books, 1983, pp. 82-83)

Feuille De Sapindus

Age : 95 millions d’années
Période : Crétacé
Localisation : Nammoura, Liban

Comme pour le reste des plantes du règne animal, les sapindus ont toujours existé en tant que sapindus. En témoignent d’ailleurs les résultats des fouilles archéologiques. Les nombreux fossiles découverts indiquent que les sapindus remontant à 95 millions d’années ne sont nullement différents des sapindus existant aujourd’hui. Cette immuabilité balaie totalement le concept d’évolution des plantes.

Foguere

Foguere fossile

Age : 354 à 290 millions d’années
Période : Carbonifère
Localisation : Formation Llewellyn, Pennsylvanie, Etats-Unis

La fréquence des fossiles de fougères renvoie systématiquement à une conclusion unique : les fougères n’ont pas évolué. Aucune plante fossilisée passible d’être l’ancêtre des fougères n’a pu être mis au jour. Les archives fossiles révèlent également que les fougères sont apparues de façon abrupte ; autrement dit elles furent créées.

En dépit des 300 millions d’années écoulées, les fougères n’ont subi aucun changement et ne se sont pas non plus transformées en une autre espèce. Elles ont toujours existé telles que nous le connaissons depuis au moins 300 millions d’années. Cela suffit à démontrer que le concept d’évolution est imaginaire.

 

14 / total 16
Vous pouvez lire le livre L'atlas De La Creation - Vol.3 de Harun Yahya en ligne, le partager sur des réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter, le télécharger sur votre ordinateur, l’utiliser dans vos devoirs et thèses, et le publier, dupliquer ou reproduire sur vos sites internet ou blogs sans payer des droits d’auteurs, à condition de citer le site comme référence.
Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top