< <
7 / total: 16

Specimens De Fossiles D’Animaux Terrestres (2/2)

Crane De Belette

Crane De Belette fossile

Age : 60 millions d’années
Période : Paléocène
Localisation : Shan Dong, Chine

Les publications évolutionnistes véhiculent nombre d’histoires agrémentées d’une abondante terminologie scientifique à propos de la transformation des reptiles en mammifères. Ces histoires ne proposent malheureusement pas d’explications scientifiques et rationnelles permettant de comprendre comment des reptiles à sang froid ont pu créer leur propre chaleur corporelle afin de devenir des mammifères à sang chaud ni comment ils ont pu échanger leurs écailles pour de la fourrure, ni comment ils ont réussi à produire du lait malgré l’absence des glandes nécessaires.

Les évolutionnistes ne disposent tout simplement pas de réponse à ces questions. Existe-t-il des fossiles démontrant de tels changements ? Cette question adressée à un darwiniste se soldera par un profond silence. Malgré tous leurs efforts, les évolutionnistes n’ont jamais découvert de fossile du genre.

Crane De Glouton

Crane De Glouton fossile

Age : 60 millions d’années
Période : Paléocène
Localisation : Gan Su, Chine

Les scénarios évolutionnistes sur l’origine des mammifères sont un produit de leur imagination. Il n’existe pas la moindre preuve de ce qu’ils avancent puisqu’il est scientifiquement impossible que des reptiles deviennent des mammifères. Comme ce fossile datant de 60 millions d’années l’indique, aucun mammifère doté de caractéristiques uniques n’est né d’un ancêtre commun. Toutes les espèces mammifères n’ont jamais subi de transformation au cours de leur temps de vie sur terre.

Crane De Tigre

Crane De Tigre fossile

Age : 80 millions d’années
Période : Crétacé
Localisation : Gan Su, Chine

Dans son livre Shattering the myths of darwinism, Richard Milton décrit le manque de preuve scientifique des darwinistes malgré leurs efforts : “Il est impossible pour un individu authentiquement objectif de dire : ‘Voici la preuve scientifique concluante que j’ai cherchée’.” (Richard Milton, Shattering the myths of Darwinism, p. 14)

Quiconque cherche une preuve solide de la théorie de l’évolution s’en reviendra les mains vides. La plus profonde déception naît des archives fossiles, car en dépit de 150 années de recherche, aucun spécimen allant dans le sens de la théorie de l’évolution n’a été découvert. Tous les fossiles témoignent unanimement non pas de l’évolution mais de la création.

Crane De Belette

Crane De Belette fossile

Age : 23 à 5 millions d’années
Période : Miocène
Localisation : Chine

Les belettes, animaux de la famille des mustélidés, sont une autre forme de vie qui par la nature immuable de leurs traits depuis des millions d’années réfutent le concept d’évolution.

Comme toutes les autres branches de la science, la recherche géologique pointe vers le fait de la création au détriment de la théorie de l’évolution. Edmund J. Ambrose, professeur de biologie cellulaire à l’Université de Londres, remarque cette situation :

Au stade présent des recherches géologiques, nous devons admettre que rien dans les données géologiques n’est contraire à la perspective des créationnistes conservateurs, qu’Allah créa chaque espèce séparément… (Edmund J.Ambrose, The nature and origin of the biological world, John Wiley&Sons, 1982, p. 164)

Crane De Cerf Axis

Crane De Cerf Axis fossile

Age : 78 millions d’années
Période :Crétacé
Localisation : Xin Jiang, Chine

L’idée que la vie est le produit d’un processus aléatoire sans but nous vient d’une ineptie du 19ème siècle. Toutes les découvertes faites à date, notamment les archives fossiles s’accordent sur le fait que l’évolution est un non-sens. Le processus sorti de l’imagination des évolutionnistes n’a été confirmé par les fossiles.

Ce spécimen de cerf axis datant de 78 millions d’années témoigne de l’immuabilité des êtres vivants depuis des millions d’années. N’est-ce pas là la preuve concrète de l’inexistence de l’évolution ?

Crane De Bintrong Femelle

Crane De Bintrong Femelle fossile

Age : 88 millions d’années
Période : Crétacé
Localisation :Sud du Yunnan, Chine

Ces créatures appartiennent à la famille des viverridés et à l’ordre des carnivores. Les évolutionnistes sont incapables d’expliquer les origines du binturong et des autres êtres vivants d’ailleurs. Ces animaux ne disposent d’aucun prédécesseur connu dans les archives fossiles. En outre, rien dans les fossiles ne laisse imaginer qu’ils sont apparus graduellement.

Le fossile de 88 millions d’années ici représenté indique que ces animaux présentent les mêmes caractéristiques depuis leur apparition. Ils n’ont donc jamais évolué au cours de millions d’années parce qu’ils ont été créés.

Crane De Sanglier

Age : 87 millions d’années
Période : Crétacé
Localisation : Yunnan, Chine

Il existe trois espèces différentes de sangliers, membres de la famille des suidés. Les sangliers ont toujours existé en tant que cochons sauvages et ne descendent nullement d’autres espèces. Et ils ne sont pas transformés en une autre espèce “ultérieure” non plus.

Les découvertes fossiles le prouvent. La démagogie et la propagande évolutionniste ne sont pas de poids face au fossile ici représenté appartenant à un sanglier de 88 millions d’années. Ce fossile s’avère totalement identique dans ses traits à ses homologues d’aujourd’hui. Les évolutionnistes se trompent eux-mêmes, mais ils ne peuvent plus continuer à égarer des individus logiques et rationnels.

Crane De Glouton

Crane De Glouton fossile

Age : 23 à 5 millions d’années
Période : Miocène
Localisation : Chine

Depuis 150 ans, la quête d’un fossile de forme intermédiaire des darwinistes s’est avérée vaine. Les évolutionnistes ne disposent d’aucun élément pouvant faire office de preuve. L’anthropologue Jeffrey H.Schwartz affirme que les archives fossiles jouent en défaveur du darwinisme :

… Au lieu de combler les fossés dans les archives fossiles avec de prétendus chaînons manquants, la plupart des paléontologues se retrouvent face à une situation où il n’y a que des fossés dans les archives fossiles sans preuve d’intermédiaires transformationnels entre les espèces fossiles documentées. (Jeffrey H. Schwartz, Sudden origins, 1999, p. 89)

Crane D’Antilope

Crane D'Antilope fossile

Age : 83 millions d’années
Période : Crétacé
Localisation : He Zheng, Gan Su, Chine

Les archives fossiles portent un coup fatal au darwinisme, mais les évolutionnistes refusent de rectifier leur position. Au lieu de se concentrer sur leurs découvertes fossiles, ils préfèrent élaborer des scénarios imaginaires et faire de la démagogie dans un souci de propagande.

Même si les évolutionnistes fuient les faits, des millions de fossiles comme ce crâne d’antilope de 83 millions d’années proclament que l’évolution ne s’est jamais produite.

Crane De Renard Du Tibet

Crane De Renard Du Tibet fossile

Age : 86 millions d’années

Période : Crétacé

Localisation : Comté de Du Lan, Qing Hai, Chine

Le renard du Tibet, parfois appelé renard des sables du Tibet ou renard tibétain, est carnivore et se nourrit d’oiseaux coureurs, de lapins et d’autres rongeurs.

Les archives fossiles prouvent que les renards ont toujours existé tels qu’ils sont et qu’ils ne descendent pas d’une autre forme de vie. Le fossile de crâne de renard remontant à 86 millions d’années ici représenté, en plus d’être identique aux renards d’aujourd’hui, constitue une preuve mettant un terme aux fables évolutionnistes. Aucun processus dit d’évolution n’a jamais eu lieu et les hypothèses évolutionnistes ne sont pas étayées par des preuves scientifiques concordantes.

Crane D’Ours Brun

Crane D'Ours Brun fossile

During the formation of fossils, hard structures such as bones and teeth are preserved more easily than soft tissues. While soft tissues disappear, bony structures gradually turn into inorganic ones. Minerals in bone tissue often have much the same structure as the inorganic minerals in rocks. This replacement of molecules enables living things that existed tens of millions of years ago to be preserved right down to the finest detail. The structural detail of the teeth and internal structure of the bone tissue of the 74-millionyear- old brown bear pictured can clearly be seen. Living things that existed millions of years ago had exactly the same bone tissue and perfect anatomy as their present-day counterparts.

Age : 75 millions d’années

Période : Crétacé

Localisation : Liao Yang, Liaoning, Chine

Des déclarations de George Gaylord Simpson, un fervent évolutionniste du 20ème siècle, montrent la véritable fragilité de la théorie de l’évolution :

Il est vrai que sur les trente deux ordres de mammifères… Le membre le plus ancien et [censé être] le plus primitif de chaque ordre [de mammifères] dispose déjà des caractéristiques de base et n’est en aucun cas une séquence continue approximative d’un ordre à un autre ordre connu. Dans la plupart des cas, la rupture est si nette et le fossé si large que l’origine de l’ordre est spéculative et très discutée… (George G. Simpson, Tempo and Mode in Evolution, New York : Columbia University Press, 1944, pp. 105, 107)

Les évolutionnistes reconnaissent que le point de vue darwiniste quant à l’origine de la vie relève de la spéculation. En revanche des éléments concrets tels que ce crâne d’ours brun ici sont une preuve de la réalité manifeste de la création.

Au cours de la formation des fossiles, des structures solides telles que les os et les dents sont mieux préservés que les tissus mous qui ont tendance à disparaître alors que les structures osseuses se transforment progressivement en structures inorganiques. Les minéraux dans les tissus osseux présentent souvent la même structure que les minéraux non-organiques dans les roches. Ce remplacement de molécules permet une conservation dans les plus fins détails des êtres vivants ayant existé il y a des dizaines de millions d’années. Le détail des dents et de la structure interne des tissus osseux de cet ours brun de 74 millions d’années est clair. Les êtres ayant existé il y a des millions d’années présentaient exactement la même anatomie parfaite que leurs congénères d’aujourd’hui.

Crane De Panda

Crane De Panda fossile

Age : 96 millions d’années
Période : Crétacé
Localisation : Xi Zang, Chine

Les pandas de la famille des ailuridés ne se nourrissent que de pousses de bambous. Ils vivent dans les régions occidentales de la Chine.

Les pandas ayant existé il y a 96 millions d’années présentent les mêmes traits que les pandas d’aujourd’hui. Ce fait prouvé par les fossiles est à la portée de tous. Pourtant les darwinistes continuent à fermer les yeux. Les êtres vivants ne sont pas nés d’un processus d’évolution. Tout est l’œuvre d’Allah.

Crane De Loup Gris

Crane De Loup Gris fossile

Age : 65 millions d’années
Période : Crétacé
Localisation : Nord Est de Ji Lin, Chine

Ce fossile de loup gris datant de 65 millions d’années contribue au désespoir des darwinistes. Ces derniers sont incapables de proposer la moindre preuve du processus d’évolution qui, selon eux, serait à l’origine des êtres vivants. Les fossiles prouvent en effet que les loups n’ont pas évolué mais qu’ils furent créés.

Crane De Pekan (Martre Pecheuse)

Crane De Pekan fossile

Age : 78 millions d’années
Période : Crétacé
Localisation :He Zheng, Gan Su, Chine

Ces animaux de la famille des mustélidés (martres) ont un habitat qui s’étend de l’Europe jusqu’à la Chine. Ils attaquent la volaille et le gibier à plumes.

Il n’existe pas de différences entres les pékans ayant existé il y a 78 millions d’années et ceux qui vivent aujourd’hui. Si l’idéologie évolutionniste était juste, alors les pékans auraient dû subir des changements considérables au cours des dizaines de millions d’années écoulées et ils auraient dû se transformer en d’autres formes de vie. Or, rien de tel ne s’est produit. Le caractère immuable des êtres vivants depuis des millions d’années remet totalement en question la théorie de l’évolution.

Crane D’Hyene

Crane D'Hyene fossile

Age : 90 millions d’années
Période : Crétacé
Localisation : Si Chuan, Gan Su, Chine

La théorie de l’évolution qui a reposé pendant des années sur de fausses formes intermédiaires et des spéculations à propos des fossiles de formes de vie disparues connaît ses derniers jours. Les fossiles, preuve accablante de la création si soigneusement dissimulée par les darwinistes, sont désormais à la portée du regard du public. Les mensonges évolutionnistes à propos de l’histoire naturelle sont enfin dévoilés.

Ce crâne d’hyène fossilisé depuis 90 millions d’années est une autre découverte. Quiconque reconnaît la similitude exacte entre ce fossile et les spécimens d’aujourd’hui ne peut continuer à croire plus longtemps au mythe de l’évolution.

Crane De Glouton

Crane De Glouton fossile

Age : 90 millions d’années
Période : Crétacé
Localisation : Zhou Kou Dian, Pékin, Chine

Les darwinistes, pour la plupart, ont suivi des carrières académiques, lu des dizaines de livres, effectué de nombreuses recherches et publié plus d’un rapport scientifique. Cela est d’autant plus étonnant qu’ils restent aveugles à la plus évidente des vérités. Ils ne peuvent admettre par exemple que les fossiles vivants (les organismes qui n’ont jamais subi le moindre changement au cours de millions d’années) réfutent explicitement le darwinisme. Ils ne reconnaissent pas non plus l’inexistence des “fossiles de formes intermédiaires” dont ils ont tant besoin pour confirmer leurs théories.

En dépit des réticences darwinistes face à la vérité, d’innombrables fossiles tels que ce crâne datant de 90 millions d’années indiquent que l’évolution ne s’est jamais produite.

Crocodile

Crocodile fossile

Age : 65 millions d’années
Période : Crétacé
Localisation : Shang Dong, Chine

Les darwinistes prétendent que les formes de vie marines sont les ancêtres des reptiles. C’est ainsi que des poissons privés d’eau se seraient trouvés obligés de sauter sur la terre et de devenir des reptiles. Or, aucun fossile de créature mi-poisson/mi-reptile n’a été découvert pour défendre ce scénario. Parmi les centaines de milliers de fossiles disponibles à ce jour, les poissons apparaissent toujours distinctement en tant que poissons et les reptiles en tant que reptiles. Chaque fossile découvert est identique à son homologue vivant aujourd’hui ou alors il correspond à une espèce ayant existé autrefois mais qui s’est éteinte.

Le fossile de crocodile datant de 65 millions d’années ici représenté illustre bien que les crocodiles ont toujours existé en tant que crocodiles.

Grenouille

Grenouille fossile

Age : 40 millions d’années
Période :Eocène
Localisation :Shang Dong, Chine

Le scénario évolutionniste veut que les poissons, les descendants des invertébrés, se soient transformés en amphibiens capables de vivre sur la terre ferme. Il n’existe cependant pas la preuve de ce conte évolutionniste. Pas un seul fossile ne présente à la fois les caractéristiques des poissons et des amphibiens. Au contraire, tous les fossiles actuellement disponibles suggèrent que les poissons ont toujours été des poissons et que les amphibiens sont depuis toujours des amphibiens.

Ce fossile de grenouille remontant à 40 millions d’années prouve que les grenouilles n’ont connu aucune transformation ni évolution.

Larve De Salamandre

Larve De Salamandre fossile

Age : 290 millions d’années
Période : Permien
Localisation : Rheinpfalz, Allemagne

Malgré l’absence de preuves, les évolutionnistes affirment que les poissons sont les ancêtres des amphibiens dont la salamandre est spécimen.

Il existe trois sortes différentes de poissons que les darwinistes estiment être les prédécesseurs des amphibiens. Le cœlacanthe, célèbre fossile vivant, est l’un d’entre eux. Avec la capture d’un spécimen vivant dans l’Océan indien en 1938, on comprit enfin que les spéculations évolutionnistes à propos de cette créature étaient totalement erronées.

Le second groupe de poissons envisagé est celui de la classe des rhipidistiens qui, comme le cœlacanthe, présentent une peau épaisse et des os sur leurs nageoires. Se basant sur ces différences structurelles, les évolutionnistes estiment que ses appendices se sont développés en pattes. Or, ces structures ne présentent pas la moindre ressemblance avec les pattes avant et arrière des animaux terrestres.

Le troisième candidat des évolutionnistes pour le rôle de l’ancêtre amphibien est le dipneuste. Ce poisson a la capacité de respirer par ses branchies et de remonter à la surface pour respirer l’air. Il faut toutefois souligne que les poumons du dipneuste n’ont rien à voir avec ceux des formes de vie terrestres. En outre, le squelette du poisson n’avoisine absolument pas celui des amphibiens.

Quelle que soit l’espèce de poisson choisie par les évolutionnistes pour représenter les ancêtres des amphibiens, un nombre considérable de changements serait nécessaire pour que le poisson soit capable de se transformer en amphibien. Il devrait donc exister autant de formes intermédiaires. On devrait pouvoir trouver des créatures étranges avec des pattes semi-formées, des moitiés de nageoires, des bouts de branchies, des poumons ou des reins partiellement développés dont le nombre avoisinerait les millions.

On ne dispose cependant pas du moindre spécimen dans les archives fossiles. Ces dernières ne contiennent que des poissons pleinement formés et des amphibiens tout à fait formés, mais pas de formes intermédiaires. De temps à autres, les évolutionnistes reconnaissent cet état de faits, même s’il réfute entièrement leur théorie.

Crocadile

Crocadile fossile

Age : 65 millions d’années
Période : Crétacé
Localisation :Chine

D’après les darwinistes les reptiles sont les descendants des amphibiens alors qu’ils ne disposent pas d’éléments pour corroborer cette thèse.

De nombreux scientifiques en sont tout à fait conscients. Par exemple, Robert L. Carroll, l’auteur du livre Problems of the origins of reptiles écrit en effet :

Malheureusement aucun spécimen d’un ancêtre reptilien approprié est connu comme étant antérieur à l’apparition des véritables reptiles. L’absence de telles formes ancestrales laisse sans réponses de nombreux problèmes sur la transition de l’amphibien vers le reptile. (Biological reviews of Cambridge philosophical society, vol. 44, juillet 1969, p. 393)

Ce fossile de crocodile datant de 90 millions est la preuve que les crocodiles ne descendent pas d’une autre espèce, mais qu’ils ont toujours existé en tant que crocodiles, sans avoir subi le moindre changement depuis des dizaines de millions d’années.

Dent Frontale D’Elephant

Dent Frontale D'Elephant fossile

Age : 60 millions d’années
Période : Paléocène
Localisation : Yun Nan, Chine

Le fossile ici représenté est celui d’une dent d’éléphant datant de 60 millions d’années. Il indique que les éléphants ayant vécu il y a 60 millions d’années présentaient les mêmes structures dentaires que ceux qui existent aujourd’hui. Cette découverte remet totalement en question le concept de l’évolution.

 

7 / total 16
Vous pouvez lire le livre L'atlas De La Creation - Vol.3 de Harun Yahya en ligne, le partager sur des réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter, le télécharger sur votre ordinateur, l’utiliser dans vos devoirs et thèses, et le publier, dupliquer ou reproduire sur vos sites internet ou blogs sans payer des droits d’auteurs, à condition de citer le site comme référence.
Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top