< <
6 / total: 16

Specimens De Fossiles D’Animaux Terrestres (1/2)

Crane de Tigre

Crane de Tigre fossile

Age : 80 millions d’années
Période : Crétacé
Localisation : Région de Gui Zhou, Chine

Les efforts évolutionnistes cherchant à représenter l’ancêtre supposé du tigre sont inutiles. Les fossiles prouvent que les tigres ne descendent d’aucune autre espèce, mais qu’ils ont toujours existé en tant que tigres. Le fossile ici représenté indique que les tigres ayant vécu il y a 80 millions d’années sont identiques à ceux qui vivent aujourd’hui, et réduit efficacement au silence les théories évolutionnistes stipulant le contraire.

Les êtres vivants ne sont pas le fruit de mutations ou du hasard. Allah Tout-Puissant, Seigneur au pouvoir créateur sublime, a créé toutes les formes de vie.

Crane D'hyene

Crane D'hyene fossile

Age : 85 millions d’années

Période : Miocène
Localisation : Ville de Tai Lang, Gan Su, He Zheng, Chine

Les archives fossiles ne démontrent aucune trace d’êtres vivants ayant graduellement acquis leurs caractéristiques, ce qui réfute l’idée d’évolution. Par exemple, n’a jamais existé un fossile d'hyène avec un globe oculaire et l’autre non, avec une mâchoire à demi-développée ou avec des déformations et des défauts au niveau du crâne. Tous les fossiles de hyènes découverts sont unanimes : les hyènes ayant existé il y a des millions d’années s’avèrent être identiques à celles qui existent aujourd’hui. Cela implique évidemment que les êtres vivants n’ont jamais évolué mais qu’ils ont été créés.

Ours a Lunettes

Ours a Lunettes fossile

Age : 85 millions d’années
Période : Crétacé
Localisation : Zhou Kou Dian, Comté de Fang Shan, Pékin, Chine

Ces membres de la famille des ursidés sont des mammifères carnivores. Aujourd’hui les ours à lunettes survivent uniquement en Amérique du Sud. Comme les pandas, ils sont en voie d’extinction.

Ce fossile d’ours des Andes ayant préservé tous les détails du crâne révèle que cette espèce est demeurée identique depuis toujours. La structure des dents, les orbites, les mâchoires, etc. de cet animal ayant vécu il y a 85 millions d’années dénotent que les ours à lunettes n’ont connu aucun changement depuis des dizaines de millions d’années, autrement dit qu’ils n’ont jamais évolué. Ce fossile ainsi que les autres expliquent l’origine des êtres vivants par la création, et non par des coïncidences aveugles.

Crane De Singe Dore

Crane De Singe Dore fossile

Age : 36 millions d’années

Période : Eocène

Localisation :Sichouan, Chine

Afin de justifier le lien de parenté entre les êtres humains et les singes, les darwinistes n’hésitent pas à rappeler la capacité de mimétisme de certaines espèces de singes. Les singes sont certes capables d’imiter les actes et les comportements qu’ils voient, sans pour autant que cela ne leur permette de devenir des êtres humains. Si cela avait été possible, alors d’autres espèces animales tout aussi réputées pour leur intelligence auraient dû faire preuve de qualités humaines. Les perroquets sont ainsi capables d’imiter le langage humain. Donc dans le cadre du raisonnement insensé des darwinistes, les probabilités de voir les perroquets acquérir la parole humaine sont grandes.

De nombreuses découvertes telles que le crâne de singe datant de 36 millions d’années ici illustré témoignent de l’immuabilité des êtres vivants : ils n’ont jamais changé et ne sont pas issus du développement d’une autre forme de vie. L’entêtement de cette ineptie est insensé.

Crane D’Antilope

Crane D'Antilope fossile

Age : 83 millions d’années

Période : Crétacé
Localisation : He Zeng, Gan Su, Chine

Si les idées évolutionnistes étaient justes, alors il aurait dû exister autrefois une très étrange créature présentant les traits de l’antilope et d’autres formes de vie. Ces animaux, dont il n’y a pas la moindre trace dans les archives fossiles, devraient être immédiatement identifiables, du fait de la coexistence de caractéristiques propres à deux espèces différentes. Ils illustreraient ainsi la relation descendant-prédécesseur défendue par les évolutionnistes. Or, aucune de ces formes intermédiaires n’a encore été présentée dans les publications évolutionnistes riches en mythes et fictions en tous genres.

De tels fossiles n’existent pas parce que de telles formes de vie n’ont jamais existé non plus.

Comme cette antilope datant de 83 millions d’années, tous les êtres vivants ont survécu jusqu’à nos jours sous la même forme qu’au moment de leur première création. L’histoire naturelle réfute la théorie de l’évolution.

Crane de loup

Crane de loup fossile

Age : 80 millions d’années
Période : Crétacé
Localisation : Comté de Du Lan, Qing Hai, Chine

Les découvertes de fossiles prouvent les unes après les autres que la création est une vérité manifeste. Ce crâne de loup illustré ici est une forme de vie n’ayant jamais changé au cours de millions d’années. C’est la preuve qu’il fut créé et que le processus d’évolution n’a jamais eu lieu.

En revanche, les évolutionnistes ne disposent pas de preuve en faveur de leurs théories. Il est normal de s’attendre à ce qu’ils exposent quelques fossiles de formes intermédiaires afin de vérifier leurs idées. Or ils ne le peuvent et ne le pourront jamais. C’est pourquoi, depuis des années, ils se justifient en faisant passer des illusions pour des réalités.

Le temps est enfin venu pour les darwinistes de mettre un terme à leurs rêveries et de voir la vérité en face : des millions de fossiles sont la preuve de la création.

Crane De Coyote

Crane De Coyote fossile

Age : 5 millions d’années
Période :Miocène
Localisation : Chine

Comme cela a déjà été clarifié, la théorie de l’évolution avance que des formes de vie imaginaires sont nées dans les mers et par voie de changements progressifs, sont devenues des reptiles. D’après ce même scénario, les reptiles seraient les ancêtres non seulement des oiseaux, mais aussi des mammifères. Or l’hypothèse selon laquelle les reptiles sont devenus des mammifères n’a aucune base scientifique, comme en témoignent les archives fossiles. En dépit de toutes les fouilles entreprises à ce jour, aucune forme intermédiaire reliant les reptiles aux mammifères n’a jamais été découverte. Les formes transitionnelles ne seront certainement pas découvertes dans le futur pour la simple raison qu’elles n’ont jamais existé. C’est pourquoi l’évolutionniste Roger Lewin fut forcé d’écrire que “La transition vers le premier mammifère… reste une énigme.” (Roger Lewin, Bones of mammals’ancestors fleshed out, Science, vol. 212, 26 juin 1981, p. 1492)

Crane De Lapin

Crane De Lapin fossile

Age : 33 millions d’années
Période : Oligocène
Localisation : Formation White River, Comté de Converse, Wyoming, Etats-Unis

Si les théories darwinistes voyaient juste, alors des fossiles de lapins étranges avec un crâne partiellement développé, des moitiés d’oreilles et de mâchoires auraient été découverts au cours des fouilles effectuées. Or pas le moindre fossile de lapin semi-développé n’a été trouvé. Tous les fossiles de lapins sont complètement formés et présentent des caractéristiques parfaites, à l’image de ce fossile de 33 millions d’années ici représenté. Ceci étant, les darwinistes n’ont plus besoin de persister dans leur erreur, car les fossiles ne jouent absolument pas en leur faveur.

La science vient défendre la création et non l’évolution.

Crane De Renard

Crane De Renard fossile

Age : 5 à 1,8 millions d’années
Période : Pliocène
Localisation : Asie

Le renard est une espèce mammifère appartenant à la famille des canidés. Le crâne de renard ici représenté date d’environ 5 millions d’années et présente les mêmes traits que les renards de nos jours. Chaque découverte de fossile démolit les croyances évolutionnistes. L’incompatibilité entre les fossiles déterrés et leurs contes oblige les évolutionnistes à inventer de nouveaux scénarios, qui sont cependant immédiatement réfutées. Les évolutionnistes persistent dans leur lutte en vain.

Crane De Raton-Laveur

Crane De Raton-Laveur fossile

Age : 12 à 7 millions d’années
Période : Miocène
Localisation : Chine

Avec ses dents, son crâne et sa structure maxillaire, le fossile de raton-laveur ici représenté est identique à ses homologues présents. Cela démontre une fois de plus que les êtres vivants sont restés dans le même état qu’au moment de leur première apparition dans les archives fossiles. En d’autres termes, ils n’ont jamais évolué. Les fossiles vivants démontrent que les formes de vie n’ont pas évolué mais qu’elles furent créées.

Les espèces n’ont pas acquis leurs qualités physiques présentes après avoir subi un processus aléatoire de transformation, comme veulent nous le faire croire les évolutionnistes. Allah Tout-Puissant les créa dans la perfection. Leur existence sur terre se fit sous la même forme qu’au moment de leur création première.

Crane De Crocadile

Crane De Crocadile fossile

Age : 100 millions d’années
Période : Crétacé
Localisation : Guangdong, Chine

La structure maxillaire de ce bébé crocodile de 100 millions d’années découvert dans la région de Guangdong en Chine a été très bien préservée. Ce crâne fossilisé ne présente aucune différence avec celui des crocodiles vivant aujourd’hui.

Si une forme de vie n’a pas subi le moindre changement au cours des cent derniers millions d’années, alors il est impossible de défendre le mythe de l’évolution des êtres vivants.

Crane De Hyene

Crane De Hyene fossile

Age : 23 à 5 millions d’années
Période : Miocène
Localisation : Gan Su, Chine

Ce fossile de crâne d’hyène datant de 23 à 5 millions d’années ici en photo est l’une des preuves que toutes les formes de vie sont nées sur terre de façon soudaine et indépendante. Ce fossile d’hyène bien préservé est identique aux spécimens d’hyènes vivant aujourd’hui qu’il s’agisse de la mâchoire, des orbites, des incisives ou des autres détails anatomiques. Les évolutionnistes désespèrent face à de tels fossiles et chaque nouvelle découverte contribue à leur désespoir.

Crane De Zebre

Crane De Zebre fossile

Age : 70 à 40 millions d’années
Période : Crétacé - Eocène
Localisation : Quang Xi, Chine

Les fossiles de formes intermédiaires recherchés par les évolutionnistes n’ont jamais été mis au jour. Pourtant chaque jour apporte son lot de nouveaux fossiles révélant le fait de la création, comme par exemple ce crâne de zèbre fossilisé. Sa structure dentaire et maxillaire s’avère identique à celle des zèbres d’aujourd’hui, ce qui confirme une fois de plus que la théorie de l’évolution est un grave mensonge et qu’Allah est l’auteur de tous les êtres vivants.

Crane D’Antilope

Crane D'Antilope fossile

Age : 50 millions d’années
Période : Eocène
Localisation : Da Quing, Hei Longjiang, Chine

Le fossile datant de 50 millions d’années sur la photographie est la preuve que, comme tous les autres êtres vivants, les antilopes n’ont pas subi d’évolution. Si les évolutionnistes disaient vrai, alors les antilopes auraient dû présenter des traits très différents au cours des 50 derniers millions d’années et être très différentes des antilopes que nous pouvons voir aujourd’hui. Mais il s’avère que les antilopes aujourd’hui ont exactement les mêmes caractéristiques que celles qu’elles avaient au moment de leur première création – ce qui réfute l’idée d’évolution.

Crane De Tigre

Crane De Tigre fossile

Age : 90 millions d’années
Période : Crétacé
Localisation : Si Chuan, Gan Su, Chine

Les darwinistes sont totalement confus quant à l’origine des mammifères. Les évolutionnistes ne sont pas capables d’en apporter la moindre preuve ni d’expliquer les liens généalogiques entre les animaux mammifères. Les déclarations de George Gaylord Simpson, l’un des principaux évolutionnistes du 20ème siècle, témoignent du problème rencontré par la théorie de l’évolution :

Cela est vrai pour les trente-deux ordres de mammifères… Les membres les plus anciens et les plus primitifs connus de chaque ordre présentent déjà les caractères ordinaux de base, et en aucun cas il n’existe une séquence relativement continue d’un ordre à un autre ordre connu. Dans la plupart des cas, la rupture est si nette et le fossé si large que l’origine de l’ordre est spéculative et très discutée… (George G. Simpson, Tempo and Mode in Evolution, New York : Columbia University Press, 1955, pp. 105, 107)

Crane D’Antilope

Crane D'Antilope fossile

Age : 50 millions d’années

Période : Eocène
Localisation : Da Qing, Hei Iong Jiang, Chine

Les antilopes, membres de la famille des bovidés, font partie des animaux les plus rapides sur terre. Il en existe 90 espèces. Selon les archives fossiles, les animaux de cette classe sont nés soudainement. Par ailleurs, les mammifères apparus de la sorte sont très différents les uns des autres : les chauves-souris, les chevaux, les rats, et les baleines ont tous fait leur apparition au cours de la même période géologique.

Aucune gymnastique imaginative ne peut établir de lien d’évolution entre ces animaux. Pourtant, à travers la théorie de l’évolution, “les experts” tentent cet exploit  impossible. Ils cherchent ainsi à tromper le public en faisant passer des non-sens pour des faits scientifiques.

Crane De Tigre

Crane De Tigre fossile

Age : 89 millions d’années
Période : Crétacé
Localisation : Yun Nan, Chine

Les darwinistes pointent vers des fossiles d’espèces de reptiles disparues pour défendre l’idée que les mammifères descendent des reptiles. Le fait que ces créatures aient disparu leur permet de spéculer autant qu’ils le souhaitent. Toutefois, les recherches scientifiques ont révélé l’invalidité de ces thèses. L’étude du cerveau de certains de ces reptiles a ainsi mené à la conclusion que ces formes de vie ne possédaient pas de caractéristiques mammifères et qu’elles étaient tout à fait semblable aux reptiles.

Les archives fossiles indiquent par ailleurs que les différentes espèces mammifères sont apparues avec les mêmes traits que ceux qu’elles possèdent encore aujourd’hui. Ce fossile de tigre datant de près de 90 millions d’années ici représenté est identique aux tigres d’aujourd’hui, ce qui est bien la preuve que l’évolution n’a jamais eu lieu.

Crane De Tigre

Crane De Tigre fossile

Age : 89 millions d’années
Période : Crétacé
Localisation : Gan Su, Région de He Zheng, Chine

Les soi-disant “reptiles semblables aux mammifères” que les évolutionnistes présentent comme les prédécesseurs supposés des mammifères sont des formes de vie distinctes désormais disparues. Ils n’ont pas d’ancêtre commun avec les mammifères et ne se sont pas transformés en d’autres formes de vie.

L’évolutionniste George Gaylord Simpson reconnaît que les mammifères font une apparition subite dans les archives fossiles :

L’évènement le plus déconcertant de l’histoire de la vie sur terre est le changement du mésozoïque, l’ère des reptiles vers l’ère des mammifères. C’est comme si un rideau était descendu sur une scène où les rôles principaux étaient tenus par les reptiles, en particulier les dinosaures, en grand nombre et d’une variété étonnante, et qu’il était immédiatement relevé pour révéler le même décor avec une distribution totalement nouvelle, une distribution où les dinosaures n’apparaissent pas du tout, où les autres reptiles sont surnuméraires et où tous les rôles principaux sont joués par des mammifères dont on trouve à peine les traces dans les actes précédents. (George Gaylord Simpson, Life before man, New York: Time-Life Books, 1972, p. 42)

Crane De Tigre

Crane De Tigre fossile

Age : 89 millions d’années
Période : Crétacé
Localisation : Gan Su, He Zheng, Chine

Les mammifères apparaissent toujours en tant que mammifères dans les archives fossiles et les reptiles apparaissent toujours en tant que reptiles. Aucune découverte concrète n’indique qu’une forme de vie s’est transformée en une autre forme de vie différente. Les évolutionnistes peuvent rêver comme ils veulent mais les fossiles ne concrétiseront jamais leurs rêves. Comme en témoigne ce fossile de tigre datant de 90 millions d’années, les êtres vivants n’ont pas évolué. Toutes les choses, animées ou non, sont l’œuvre de Allah, Seigneur de l’univers.

Crane De Loup

Crane De Loup fossile

Age : 120 millions d’années
Période : Crétacé
Localisation : Qing Hai, Chine

Les revendications des évolutionnistes concernant l’origine des mammifères s’assimilent à un grand nombre de scénarios irrationnels et illogiques, qui, dénués d’assise scientifique, sont matière à propagande. Ils peuvent bien évidemment inventer et utiliser ces hypothèses à loisir, mais il est faux de les présenter sous un angle scientifique. Selon les termes du biologiste Pierre Paul Grassé, “il n’y pas de loi contre les rêveries, mais la science ne doit pas s’y laisser aller”. (Pierre Paul Grassé, Evolution of living organisms, New York: Academic Press, 1977, p. 103)

Crane De Hyene

Crane De Hyene fossile

Age : 80 millions d’années
Période : Crétacé
Localisation : Gui Zhou, Chine

Les évolutionnistes postérieurs à Darwin qui disaient “je ne peux pas concevoir qu’un quelconque reptile existant soit transformé en mammifère” (Francis Darwin, The life and letters of Charles Darwin, vol. II, New York: D. Appleton and Co., 1888) ont également été incapables de fournir une explication scientifique convaincante à propos de l’origine des mammifères, en dépit de tous les progrès scientifiques et technologiques.

Roger Lewin admet que “la transition vers le premier mammifère… reste une énigme”. (Roger Lewin, Bones of mammals’ ancestors fleshed out, Science, vol. 212, 26 juin 1981, p. 1492)

Les fossiles comme ce spécimen appartenant à une hyène datant de 80 millions d’années condamnent les darwinistes à leur position désespérée actuelle.

Crane De Hyene

Crane De Hyene fossile

Age : 9,5 millions d’années
Période : Miocène
Localisation : Shan Dong, ville Zi Bo, Chine

La principale difficulté à laquelle sont confrontés les darwinistes dans leur explication de l’origine des mammifères est l’immense diversité de ce groupe. Aucune donnée ne vient étayer les liens généalogiques qu’ils ont imaginés entre les mammifères alors que les biologistes les divisent en différents sous-groupes.

Le zoologue évolutionniste Eric Lombard reconnaît par exemple que : “ceux qui recherchent des informations spécifiques utiles à la construction de phylogénies des taxons mammifères seront déçus.” (R. Eric Lombard, Review of evolutionary principles of the mammalian middle ear, Gerald Fischer, Evolution, vol. 33, décembre 1979, p. 1230)

 

6 / total 16
Vous pouvez lire le livre L'atlas De La Creation - Vol.3 de Harun Yahya en ligne, le partager sur des réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter, le télécharger sur votre ordinateur, l’utiliser dans vos devoirs et thèses, et le publier, dupliquer ou reproduire sur vos sites internet ou blogs sans payer des droits d’auteurs, à condition de citer le site comme référence.
Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top