< <
1 / total: 11

Introduction

En ce moment vous n’êtes pas seul dans la pièce où vous lisez ce livre. Même dans les moments où vous pensez être seul, vous ne l’avez jamais vraiment été. Les anges attitrés d’Allah surveillent et inscrivent constamment tout ce que vous faites. Dès que vous dites un mot, ils l’inscrivent. Tous vos pas, toutes vos pensées et absolument tout ce que vous faites, y compris les obligations religieuses qui ont été reportées, sont tous enregistrés, sans aucune omission.

Ces anges ne font pas de distinction entre les actes mineurs et les actes majeurs. Même lorsque vous êtes endormi, ils sont constamment avec vous. Ils accomplissent leurs obligations à la perfection. Ils n’oublient et ne se trompent jamais. Pareillement, vos anges attitrés de la mort attendent aussi. Qu’attendent-ils ? Que votre temps prédestiné soit accompli. Lorsque votre moment de mourir arrive, ce sont eux qui prendront livraison de votre âme.

Il existe également d’autres témoins que nous n’avons pas encore mentionnés, et auxquels vous ne pensez pas. Ce sont vos témoins secrets : vos mains et votre peau. Le jour du jugement, tous ces témoins se rassembleront, et parleront avec la permission d’Allah ; ils témoigneront à votre égard. S’il arrive que vous ayez été de ceux qui n’ont pas craint Allah, ou que vous n’ayez pas fait preuve de prudence ici-bas, ils témoigneront contre vous.

L’humanité a été créée pour adorer Allah et elle est constamment éprouvée. La vie moyenne de l’être humain est d’environ 60 ans. C’est un temps bien court, pour peu qu’on y pense, avant que l’on quitte ce monde pour l’au-delà où l’on aura à rendre compte devant Allah de chaque seconde de sa vie. Dans l’au-delà, tous les êtres humains liront le livre de leurs actions sur terre. Ce livre sera en quelque sorte le rapport préparé par ces anges-témoins, et Allah décidera, sur la base de ce rapport, du sort qui sera réservé à tout un chacun. Si une personne a accompli de bonnes actions, son livre lui sera remis dans sa main droite et cette personne aura le salut éternellement. Cependant, si elle fait partie de ceux dont le livre est remis dans la main gauche, elle s’exclamera alors :

… Hélas pour moi! J'aurais souhaité qu'on ne m'ait pas remis mon livre, et ne pas avoir connu mon compte... Hélas, comme j'aurais souhaité que [ma première mort] fût la définitive. Ma fortune ne m’a servi à rien. Mon autorité est anéantie et m'a quitté ! (Sourate al-Haqqah, 25-29)

Dans ce dernier cas, une telle personne sera appréhendée, entraînée visage au sol et emmenée en enfer, d’où elle ne sera plus jamais libérée.

Pourquoi une fin si terrible ? C’est ainsi, car les gens n’ont pas usé d’effort pour savoir que chacune de leurs actions sera enregistrée, révélée et justifiée un jour. Ils ont ainsi passé leur vie dans la négligence, sans craindre Allah ou Ses avertissements. De telles personnes qui n’ont pas une croyance bien définie en l’au-delà, au jour du jugement ou en un lieu de châtiment terrifiant, comme l’enfer, pour punir les mauvaises actions, il leur sera égal d’ignorer les prescriptions divines.

C’est pourquoi la crainte d’Allah est un indicateur fondamental de la foi en Lui et un indicateur important de ce qu’il faut attendre dans l’éternel au-delà. La conscience d’Allah ainsi que la prudence scrupuleuse sont les seules voies du salut dans l’au-delà.

Le jour du jugement est une réalité redoutable dont nous devrions être pleinement conscients afin qu’il devienne impossible de ne pas être affecté par elle. Et pourtant, cette conscience n’est le privilège que des gens de foi. C’est une conscience qui inspire la crainte étant donné la description coranique du grand événement qu’est le jour du jugement : présence des scribes, des témoins et de l’immense assemblée de gens depuis la nuit des temps jusqu’au dernier jour sur terre. C’est une certitude absolue, acceptée inconditionnellement par les vrais croyants qui craignent d’affronter une pareille épreuve terrifiante.

Tout ce que vous faites est immédiatement enregistré, même votre lecture de ce livre. Vous approchez rapidement du jour où Allah vous appellera pour rendre compte de vos actions. Nous espérons donc être parmi ceux qui ont gagné la satisfaction d’Allah grâce à la conscience craintive de Lui :

 

… Et prenez vos provisions ; mais vraiment la meilleure provision est la taqwa (piété, bonté, droiture). Et craignez-Moi, O doués d’intelligence. (Sourate al-Baqarah, 197)

Taqwa signifie conscience ou peur d’Allah, qui inspire à l’individu de se garder des mauvaises actions et d’œuvrer inlassablement vers les actions qui Lui font plaisir. Dans ce livre, ce mot sera traduit par “craindre Allah” ou bien “se garder du mal” ou encore “droiture”, selon le contexte.

 

1 / total 11
Vous pouvez lire le livre La Crainte D'allah de Harun Yahya en ligne, le partager sur des réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter, le télécharger sur votre ordinateur, l’utiliser dans vos devoirs et thèses, et le publier, dupliquer ou reproduire sur vos sites internet ou blogs sans payer des droits d’auteurs, à condition de citer le site comme référence.
Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top