Braver les tempêtes de la vie

Nombreux sont ceux qui sombrent dans le désespoir lorsqu’ils font face à un évènement soudain et inattendu. On peut citer pour exemple les individus dont la carrière professionnelle n’est pas prospère ou qui ont perdu quelque chose qu’ils aiment ; ou encore ceux qui ont échoué à un examen important. Ces personnes ont du mal à supporter des résultats décevants et ressentent une immense tristesse surtout si elles ont espéré que les évènements se dérouleraient comme elles l'ont envisagé et qu'elles en ont fait leurs objectifs principaux.  

Toutefois, la vie n’est pas régie par nos plans. En d’autres termes, nous rencontrerons tous de nombreux obstacles. Prenons l’exemple d’une femme désirant ardemment être une architecte et qui travaille fort pour réussir le concours d’entrée. Tous les projets de celle-ci ont pour finalité de pouvoir exercer le métier d’architecte. Cela-dit, un évènement inattendu survient : elle est reçue dans un autre cursus. En résumé, elle avait tout planifié pour devenir architecte et apprend qu’elle devra étudier une filière totalement différente.

On peut aussi citer le cas d’un jeune homme, passionné de sport et ayant dédié tout son temps et ses efforts au sport. Puis, atteint d’une blessure il se voit obligé d’abandonner son rêve. Ou encore un couple qui a meublé sa maison avec amour et qui se voit dans l’obligation de la vendre avant même d’y avoir vécu un seul instant.

Beaucoup d’imprévus peuvent s’imposer à nous tout au long de notre vie pour la simple raison que nous ne savons pas de quoi demain sera fait. La seule certitude que nous avons est que tous les évènements survenant dans la vie de chaque être humain, sont prédéterminés bien longtemps avant sa naissance. En d’autres termes, tout ce qui arrive dans notre vie est déterminé dans « l’intemporalité ». Lorsque le jour J et l’instant T se présentent, ce qui doit arriver se produit sans faute car Dieu l’a écrit dans notre destin. Cela explique leur côté inévitable.

Cette perspective peut être illustrée par des faits de notre quotidien. Prenons l’exemple de deux véhicules qui entrent en collision. Chacun des conducteurs avait prévu d’être à un autre endroit quelques secondes avant que ne se produise l’accident. Peut-être qu’ils rentraient chez eux pour passer du temps en famille ou qu’ils se rendaient au travail. Chacune des victimes a quitté la maison à un moment déterminé et a pris la route. Il se peut qu’ils aient eu quelques secondes d’hésitation avant d’emprunter une certaine rue mais ont fini par s’y introduire. L’un des conducteurs ou les deux sont peut-être des personnes prudentes qui ont toujours pris le volant avec la plus grande précaution. Mais, juste à cet instant précis, ils ont quitté la route des yeux juste le temps de changer de musique ou de faire autre chose. Tout a été méticuleusement planifié pour que cela se produise, et chaque détail les a menés à cette fin.

En général, tout évènement se produit en l’espace de quelques secondes, qu’il s’agisse d’un accident de voiture ou d’un autre imprévu. Dieu a pré-écrit et planifié tous les détails du destin de chaque être : depuis la baisse de concentration des conducteurs à la musique joué et aux vêtements portés. La personne qui devait avoir l’accident, a porté les vêtements prévus, est sorti de chez lui et a emprunté l’allée où la mort l’attendait. Rien n’aurait pu l’empêcher.

Un vrai Musulman ne désespère pas car il sait que Dieu est omniscient et est son meilleur allié tout comme son meilleur protecteur.

C’est ainsi que Dieu, le Tout-Puissant, pré-écrit les évènements qui se produisent dans notre quotidien. À ce stade, les gens tendent à suivre la logique suivante : « Si seulement je n’avais pas pris cette rue » ou « si seulement je n’avais pas mis en marche la radio et que j’avais prêté plus d’attention à la route ». Toutefois, cette logique, qui est assez trompeuse et erronée, mène à des plaintes et regrets interminables. Bien que l’homme puisse trouver plusieurs facteurs ayant causé l’accident, la réalité est que ledit accident ainsi que ses causes ont été occasionnés pour l’accomplissement du destin pré-écrit par Dieu.

Tout individu faisant face pour la première fois à cette vérité pensera sans doute : « D’accord. Mais qu’est ce que je peux faire alors ? Si mon destin est déjà tracé et que Dieu le connait parfaitement, comment suis-je supposé agir lorsque ces évènements surviennent ? »

Le Coran répond à l’ensemble des ces questions avec une grande clarté. C’est pour son caractère véridique que nous nous tournons vers le Livre de vérité. Selon le Coran, le meilleur comportement à adopter et la meilleure attitude à avoir est d’accepter notre destin, de penser au bon côté dans chaque situation, de ne pas exploser de colère ou tomber dans le désespoir, et d’être reconnaissant envers son Créateur dans toute circonstance.

Dis : « Rien ne nous atteindra, en dehors de ce que Dieu a prescrit pour nous. Il est notre protecteur. C'est en Dieu que les croyants doivent mettre leur confiance ». (Coran, 9 : 51)

De même que Dieu, le Tout-Puissant, est le créateur de l’univers et de tout ce qu’il contient – ce qui inclut toutes les choses vivantes et non vivantes –, Il est aussi l’administrateur de tous les évènements dans leurs détails. Le Coran présente cette vérité de la manière suivante :

Voilà Dieu, votre Seigneur ! Il n'y a point de divinité à part Dieu, Créateur de tout. Alors soyez de ses serviteurs. C'est Lui Qui est garant de tout. (Coran, 6 : 102)

Tout Musulman qui croit en Dieu, en l'au-delà et qui craint Dieu, se soumet à Lui, Créateur de toute chose. En d’autres termes, les croyants se soumettent complètement à tout ce qui leur arrive et ne désespèrent pas car ils savent que leur Seigneur contrôle tout et est leur meilleur allié et protecteur. Par ailleurs, ils savent que la panique et la perte de la foi sont néfastes car Dieu, le Créateur par excellence, a occasionné tout ce qui arrive. Ainsi, l’évènement en question a été créé de la meilleure manière. Même si parfois les faits semblent négatifs, tout croyant sait que derrière cela se cache un bienfait.

Les croyants et les non-croyants réagissent vraiment différemment face à ces aléas de la vie. Prenons l’exemple d’une croyante qui arrive en retard à un entretien qui, selon elle, serait à son avantage et que, dû à son retard elle perd donc une opportunité en or. Convaincu que tout est pré-écrit et que son retard était la volonté de Dieu, elle verra un bienfait dans cet évènement déroutant, remerciera Dieu pour cela et espèrera une meilleure fin. Elle saura qu’il serait injuste d’attribuer cette tournure des choses aux embouteillages ou à un pneu crevé. En effet, si Dieu l’avait voulu, il y aurait eu moins d’embouteillages et le pneu ne se serait pas percé.

Le désespoir est un signe de mécréance ou d’une foi faible.

Les conditions citées plus haut ou d’autres sont certainement les explications apparentes du retard. Toutefois, derrière celles-ci se trouve le plan divin de Dieu, qui est bien plus important. Il a décrété cet évènement depuis longtemps. Ainsi le destin ne faisait que s’accomplir conformément à la volonté de Dieu, le Tout-Puissant.

Dans l’exemple cité ci-dessus, Dieu a décrété que cette personne en question manquerait l’entretien. Par conséquent, jamais elle n’aurait pu être là à temps.

Tous les obstacles surviennent dans notre existence parce qu’Allah veut le bien pour les croyants. Toute personne qui comprend pleinement le sens de la soumission, doit prendre Allah comme unique Allié et Protecteur. De plus, le croyant doit s’en remettre en toute sincérité à Lui, le Tout-Puissant. L’une des caractéristiques morales les plus révélatrices que désire Dieu pour les croyants est que ces derniers ne s’attristent pas, ni ne deviennent pessimistes ou tombent dans le désespoir, et cela quelle que soit l’épreuve qu’ils sont amenés à endurer.

Le désespoir indique un manque de foi ou une foi faible, et explique pourquoi certaines personnes n’arrivent pas à comprendre que tous les faits se produisent selon le destin. Dieu nous interpelle sur cette erreur car il y a dans le désespoir un état d’esprit et une éthique morale qui s’opposent aux valeurs fondamentales enseignées par le Coran. Une telle attitude est interdite car Dieu nous recommande de croire en Lui, d’espérer Sa miséricorde, et de voir le bon côté dans n’importe quelle situation.

The Kashmir Monitor :

http://www.kashmirmonitor.in/Details/113426/navigating-through-life-storms

2017-12-10 17:34:17

Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top