Un an après…

Il y a un an, le peuple turc a vécu une nuit d’atrocités extrêmes et est sûr de supposer que personne d’autre dans le monde n’a vécu une telle expérience. Un groupe de terroristes déséquilibrés, déguisés en soldats turcs, ont tenté de mettre la main sur le pays et ont tourné leurs armes mortelles contre des Turcs innocents qui ont courageusement résisté.

La vérité est que les putschistes avaient une stratégie très détaillée et soigneusement planifiée. Ils avaient assuré presque tous les postes clés de l’armée, avaient acheté de nombreux sbires pour les aider dans leur attaque néfaste. Ils avaient à leur disposition les chars, les avions à réaction, les hélicoptères et les mitrailleuses les plus avancés au monde, (qui avaient été par ailleurs, payés par le peuple turc) et avaient des liens sombres dans divers pays, qui attendaient avec enthousiasme la réussite du coup d’État. En effet, les putschistes auraient facilement réussi. Après tout, la Turquie a connu de nombreux coups d’État auparavant et les putschistes ont réussi à renverser ces gouvernements. 

Cependant, le président Recep Tayyip Erdogan, a prouvé qu’il était un véritable leader et a refusé de céder quoi qu’il en soit. Bien qu’un groupe d’assassins équipés de bombes, de fusées antichar blindés, de bombes au phosphore, de 167 grenades, de 8 armes automatiques et de plus de 30 000 balles ėtaient après lui et sa famille, il a appelé une chaîne de télévision par Facetime et a exhorté les gens à descendre dans les rues.

Les Turcs n’ont jamais cėdė à la pression ou n’ont jamais été soumis dans leur histoire. Évidemment, ce n’est pas maintenant qu’ils allaient l’être. Donc, dès qu'ils ont entendu l’appel de leur dirigeant, ils se sont jetés dans les rues. Des grands-pères et grands-mères aux écoliers, des femmes au foyer aux adolescents, des centaines de milliers de Turcs passionnés se sont répandus dans les rues pour défendre leur pays et leur démocratie.

Cependant, les putschistes étaient tellement dépravés que personne n’a pu voir ce qui allait arriver. Les traîtres qui se faisaient passer pour des soldats turcs, ont avec sang-froid, conduit leurs chars sur des gens innocents et totalement désarmés et ont tiré sur eux sans distinction depuis des hélicoptères, tout en lançant des bombes.

Toutefois, sans la position courageuse du président Erdogan et du peuple turc, les putschistes auraient probablement pris le contrôle du pays et plongé toute la région dans une tourmente. Mais cela ne s’est pas produit ainsi ; en quelques heures, le peuple turc a intensifié sa résistance et s’est jeté devant les chars. Comme les gens criaient “si ce n’est pas aujourd’hui qu’on doit mourir, alors ce sera quand ?” les traîtres se sont rendu compte de leur erreur.

Comme l’a déclaré le président Erdogan : “La nation turque a combattu les armes les plus avancées du monde avec leur foi. Il n’y a pas d’autre exemple. Ils ont arrêté les balles avec leurs poitrines”.

Un an plus tard, cette soirée honorable a marqué toute la Turquie avec joie, fierté et honneur. Le pont du Bosphore, maintenant nommé “Pont des martyrs du 15 juillet” après que 36 patriotes courageux aient été martyrisés, a vu les célébrations les plus glorieuses. Des dirigeants, des célébrités, des politiciens turcs et jusqu’à six millions de Turcs ont embelli les routes menant au pont. Tous ensemble, ils remémorent avec amour et honorent leurs 250 martyrs et 2193 gazhis (blessés). Un an plus tard, les gens se sont de nouveau rendus sur le pont, mais cette fois-ci pour veiller sur la démocratie. Le pont emblématique ressemblait à un champ de roses rouges magnifiquement illuminé avec des millions de drapeaux turcs fièrement tenus.

Le président Erdogan a dévoilé le mémorial construit sur le Pont des martyrs du 15 juillet, qui est une structure de calcaire de neuf mètres et demi avec un dôme pentagère. À l’intérieur de la structure, les noms des 250 martyrs honorables sont gravés. Le président s’est ensuite dirigé vers Ankara et a fait un discours au Parlement qui avait été bombardé par les putschistes. Après son discours, la récitation du Coran a eu lieu devant le Parlement et notre peuple a montré une fois de plus que la Turquie n’autorisera jamais un nouveau coup d’État.

En plus d’Istanbul et d’Ankara, des millions de personnes ont célébré la sauvegarde de leur pays dans les villes de Turquie. Quand on les a interrogés, ils ont tous dit qu’ils feraient la même chose si un tel événement se reproduisait aujourd’hui. Il convient de noter que les Turcs ont passé cette nuit entière éveillés, montant la garde de la démocratie. Au lieu de rentrer chez eux, ils ont passé la nuit dehors, sont restés solidaires et ont manifesté leur engagement envers leur pays et leur dirigeant. En d’autres termes, l’esprit du 15 juillet était fort comme toujours, sinon plus fort.

Généralement, quand il y a un coup d’État dans un pays, le president est destitué, le gouvernement est renversé et le parlement est clôturé. Mais cette fois-ci, c’était différent. Cette fois-ci, la démocratie a gagné ; la civilisation, la liberté et la foi ont gagné. Le président Erdogan, a refusé de s’incliner devant la mort imminente et le peuple turc qui lui a fait confiance, a réussi à empêcher la tentative de coup d’État. Et maintenant, avec ces rassemblements, le président Erdogan inaugure une nouvelle ère pour la Turquie. Le 15 juillet sera le symbole d’une nouvelle Turquie, une nouvelle direction pour un avenir meilleur et plus brilliant.

La nation turque, qui a sauvé son pays il y a un an, est allée au travail le lendemain, sans attendre de remerciement ou de louange. Ils ont prouvé leur fidélité à Dieu, à leur pays, aux uns aux autres et à leurs dirigeants. Avec les rassemblements d’un an plus tard, ils ont prouvé que les complots, les plans d’invasion, la sale politique contre la Turquie échoueront, peu importe leur niveau de planification détaillée et secrète.

Gulf Times :

http://www.gulf-times.com/story/557665/Erdogan-ushers-in-a-new-era-for-Turkey

2017-09-20 19:24:00
Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top