Tout comme les armes chimiques, les armes conventionnelles tuent des citoyens innocents

Le 20ème siècle a vu apparaître de nombreuses nouvelles guerres et les mentalités destructrices du fascisme et du communisme. Les théories trompeuses portant sur les races soi-disant inférieures qui selon ces théories n'ont pas le droit de vivre ont été popularisées. Comme ces idéologies folles ont été répandues dans les sociétés, il est devenu plus facile pour certains de tuer. Cette mentalité a engendré un désastre et le 20ème siècle a connu deux horribles guerres mondiales.

L'utilisation des armes chimiques est l'un des héritages les plus fous que l'humanité a laissé derrière. Certains politiciens admirés par beaucoup au cours des guerres, comme Winston Churchill, ont ouvertement fait l'apologie de l'usage des guerres chimiques. Les prisonniers de guerre ont été utilisés comme cobayes pour les tests sur les armes chimiques et plus de 100.000 soldats sont morts à cause des armes chimiques au cours de la 1ère guerre mondiale.

Pendant la guerre, 124.000 tonnes de gaz chimiques ont été utilisés. En 1919, l'armée de l'air britannique a lancé des bombes chimiques sur les révolutionnaires bolcheviques au cours de la guerre civile russe et contre les Kurdes dans la région de Mossoul, en Irak. Au cours de la même période, l'Italie fasciste a également utilisé des armes chimiques ; ce qui a eu pour conséquence la mort de plus de 100.000 Abyssiniens.

Au cours de la 2ème guerre mondiale, les Japonais ont également eu recours à l'arme chimique mais en plus grande quantité, lançant des attaques chimiques contre les autres pays d'Asie, en particulier ceux qu'ils considéraient comme inférieurs.

En 1988, le régime irakien a lancé une attaque chimique contre la population kurde de Halabja, faisant 5.000 morts en quelques minutes.

Comme la production d'armes chimiques n'a pas cessé, les guerres et les échauffourées ont continué dans le monde entier avec une utilisation incessante et plus importante des armes conventionnelles comprenant le napalm et les bombes.

Alors que les bombes chimiques ont tué des gens d'une manière horrible, les armes conventionnelles ont été tout aussi dangereuses. Elles ont détruit des maisons et ont fait exploser des corps. Tout comme les armes chimiques, les armes conventionnelles et les bombes, qui sont aussi des machines synonymes de massacres, ont été utilisées de façon insidieuse et perfide, contre des civils la plupart du temps. Aujourd'hui, les dommages causés par les armes conventionnelles sur les civils ont atteint des proportions dramatiques.

La communauté internationale a condamné avec vigueur l'utilisation des armes chimiques, ce qui est louable. Toutefois on peut se questionner sur les raisons pour lesquelles de nombreuses organisations privées et non gouvernementales restent silencieuses quand il s'agit d'armes conventionnelles.

Nous avons tous été témoins de l'intense réaction des médias suite à la récente attaque chimique en Syrie qui l'a assimilée dans ses gros titres à "un crime contre l'humanité". Cependant, avant cela, quand des citoyens ont été tués à Damas et Idlib avec des armes conventionnelles, le monde ne s'est pas montré autant indigné. Alors que le Conseil de Sécurité des Nations-Unies s'est réuni en urgence après les attaques chimiques, aucune action n'a été entreprise suite aux attaques qui ont eu lieu une semaine avant...

Il n'est pas moral de considérer la perte de vies innocentes suite à des armes conventionnelles comme acceptable et de la rabaisser à "un dommage collatéral". Si les effusions de sang à travers les largages de bombes sur les civils innocents sont considérées comme normales, ne devrait-on pas s'inquiéter du règne d'un peuple si peu scrupuleux ? Considérer la mort de civils avec des bombes et des armes comme acceptable tout en condamnant les armes chimiques peut ouvrir la voie à un immense désastre.

Mais nous sommes malheureusement déjà sur cette voie. Le silence, dont nous sommes témoins alors qu'une quantité terrifiante de sang est versée, est alarmant. Il s'agit d'une sorte de reconstruction subliminale imposée à la société par certains profiteurs de guerre. Cela mène à ce que les gens s'habituent à des choses auxquelles ils ne se seraient jamais habitués et approuvent des actions qu'ils n'auraient jamais approuvées. Il n'en tient qu'à nous de mettre un terme à cette  vision du monde insidieuse.

Le combat que nous devons mener est d'empêcher toute idéologie qui enlève toute valeur à l'être humain et qui rende les guerres acceptables. Les guerres sont valorisées par les idéologies non saines ; ces mêmes idéologies privilégient la cruauté. Il est de notre devoir de contrecarrer les procédés de ceux qui considèrent les armes de destruction massive sont des crimes de moins grandes importances et de réfuter les idées de ceux qui pensent que la guerre est une nécessité.

The Arab Weekly :

http://www.thearabweekly.com/?wrid=364

2017-09-10 17:08:39

Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top