Les nouvelles de la presse mondiale : « Adnan Oktar a gagné sa lutte contre la théorie de l'évolution »

De l’Italie à l’Indonésie, de la Grande-Bretagne à l’Arabie Saoudite, les plus importants journaux du monde ont parlé du succès des travaux anti-évolutionnistes d’Adnan Oktar (Harun Yahya) qu’il réalise intellectuellement depuis 30 ans. Toutes les nouvelles ont conclu qu’il avait gagné cette lutte. 

The Daily Telegraph a fait la manchette, « La Turquie met fin à l’enseignement de la théorie de l’évolution à l’école primaire ».

« Adnan Oktar, un éminent créationniste turc, a mené une croisade contre l’enseignement de l’évolution, affirmant que la théorie est une invention européenne développée pour détruire l’Islam ».

On lisait également des nouvelles telles que : « Le Coran, comme la Bible, enseigne qu’Adam et Eve étaient les premiers humains. Dieu dit avoir créé Adam d’argile et puis formé de celui-ci, Eve, également connue sous le nom de Havva ».

Pikaia, le célèbre site internet athée et communiste basé en Italie, a mis le titre : « La Turquie dit au revoir à Darwin ». Le rapport de nouvelles décrit les développements anti-évolutionnistes auxquels Adnan Oktar a contribué depuis 2008 - au cours des dix dernières années - en Turquie : l’interdiction du site internet de Richard Dawkin, la distribution de l’Atlas de la Création en Europe, la conférence anti-évolutionniste tenue à Milano. Le rapport de nouvelles présentait également une vidéo d’Alpaslan Durmuş, responsable du programme scolaire pour le Ministère de l’Éducation, dans laquelle il a annoncé que la théorie de Darwin sera retirée des programmes scolaires de l’école primaire.

Suite à la couverture des nouvelles, Pikaia a rapporté une autre nouvelle intitulée « La Turquie a exclu l’évolution du programme scolaire ».

Le rapport indique que « Harun Yahya sera très heureux de cette nouvelle ». Il poursuit en affirmant que ses efforts ont permis la distribution du livre « Atlas de la Création » à la moitié du monde et l’exclusion de la théorie de l’évolution des programmes scolaires. Il mentionne également que ses efforts ont conduit à la fermeture de divers sites scientifiques pro-évolutifs en Turquie, notamment à celui de Richard Dawkins.

Le retrait de la théorie de l’évolution du programme scolaire en Turquie a ainsi fait le titre dans Skalanews [Indonésie] :

« Le combat du savant turc Harun Yahya contre la théorie de l’évolution a donné des résultats. Le Ministère turc de l’Education n’inclura plus la théorie de l’évolution dans le programme scolaire. La théorie est exclue car elle n’est pas scientifiquement prouvée et est contre les enseignements de l’Islam ».

La version d’Asharq Al Awsat d’Arabie Saoudite, l’un des trois principaux journaux du monde arabe publié sur trois continents, a donné place à un rapport d’information avec le titre : « Harun Yahya a gagné sa lutte contre la théorie de l'évolution ».

Les nouvelles connexes sont les suivantes : « La théorie de l’évolution a été attaquée par Adnan Oktar [Harun Yahya], connu pour être proche du parti AK et pour avoir un fort pouvoir sur le monde des affaires et sur de nombreux aspects médiatiques. Adnan Oktar a ses propres émissions télévisées sur A9 TV, en présence de femmes portant des vêtements légers et bien maquillées et d’un groupe de jeunes. Adnan Oktar vit dans une villa luxueuse et a beaucoup de maisons et de villas dans les endroits les plus prestigieux d’Istanbul ».

La nouvelle poursuit ainsi :

« Selon Oktar, Darwin dit un mensonge et il n’y a pas de processus appelé processus d’évolution. Il dit qu’il accordera trois millions de dollars à quiconque apporte une preuve validant la théorie de l’évolution.

Adnan Oktar a une grande influence à la fois sur la société turque et à l’étranger. Il semble qu’il a gagné sa lutte en jouant un rôle déterminant dans le retrait officiel de la théorie de l’évolution du programme scolaire. Il dit que ses livres anti-évolution tels que L’effondrement de la théorie de l’évolution en 20 questions ont contribué à cela. »

L’article publié dans Haaretz, l’un des quotidiens les plus anciens d’Israël dont les éditoriaux ont sans doute une influence notable sur les dirigeants gouvernementaux, intitulé « Par rapport aux États-Unis, les créationnistes sont bien en avant dans les écoles turques », se lisait comme suit :

« En 2006, le livre intitulé « Atlas de la Création », imprimé sur du papier de première qualité, est parvenu à de nombreuses écoles turques avec la revendication de réfuter la notion d’évolution par la sélection naturelle. Il a bravement attiré l’attention sur les registres fossiles pour affirmer que la création est l’œuvre de Dieu. En outre, le livre a fait valoir que l’évolution est également responsable des doctrines anti-islamiques et destructrices telles que le nazisme et le communisme ».

L’article note aussi :

« Quelques années plus tard, Adnan Oktar, un ardent défenseur du créationnisme islamique et auteur de l’Atlas de la Création sous le pseudonyme de Harun Yahya, avait fait fermer les sites Internet d’évolutionnistes bien connus, Richard Dawkins en particulier, aux motifs de diffamation blasphématoire ».

La célèbre revue scientifique WIRED, sur son site Internet italien, a rapporté un article de nouvelle intitulé « Quels risques prenons-nous à ne pas enseigner l’évolution comme poursuivi par la Turquie ? » et a écrit : « La Turquie essaie d’exclure la théorie de l’évolution des programmes du lycée. Ce n’est pas la première tentative de désavouement de Darwin », tout en abordant l’impact des livres d’Adnan Oktar à cet égard.

L’article a également noté : « En 2008, le site Internet de l’évolutionniste Richard Dawkins a été fermé après qu’Adnan Oktar, l’auteur de « Atlas de la Création », également connu sous le nom de Harun Yahya, ait proclamé qu’il commettait une diffamation blasphématoire. Par la suite, l’image de Darwin, qui devrait être utilisée sur la couverture, a été retirée de la couverture d’un magazine scientifique populaire ».

Le Sargasso, un site Internet, basé aux Pays-Bas, a rapporté les nouvelles suivantes :

« Lorsque les mots « Turquie » et « évolution » sont mentionnés, c’est le nom d’Adnan Oktar qui vient à l’esprit. À partir de l’année prochaine, les élèves des écoles secondaires n’entendront plus parler de la théorie de l’évolution en Turquie. Le nom d’Adnan Oktar est le premier mot qui vient à l’esprit quand les mots « Turquie » et « créationnisme » sont prononcés. En Occident, Adnan Oktar est connu comme l’auteur qui, il y a environ dix ans, a envoyé un livre anti-évolution épais et agréable portant le nom « Atlas de Création » à des milliers de politiciens, d’écoles et de noms éminents en Europe. De nombreux créationnistes américains ont fait l’éloge de ce livre, déclarant qu’il est plein d’informations. Adnan Oktar a une émission quotidienne de trois heures sur la chaîne A9 TV, où participent des dames bien soignées appelées « chattes », qui constituent un modèle pour les femmes turques. Les dames bien soignées de M. Oktar seront-elles un modèle pour les femmes turques modernes ? C’est très probable ».

Un autre rapport d’information concernant l’exclusion du darwinisme des écoles turques nous est parvenu de Norvège. Les nouvelles intitulées « Ils répandent leurs idées dans les manuels scolaires » présentées dans Dagsavisen, un journal norvégien basé à Oslo, connu pour son affiliation au Parti des travailleurs norvégiens, a écrit ce qui suit :

« Le créationniste musulman turc connu pour son travail anti-darwiniste gagne de plus en plus de terrain au sein des immigrés en Europe.

Tenant des discussions religieuses lors de son émission télévisée, l’étendue de la popularité d’Adnan Oktar ne se limite pas à la Turquie. Ses idées ont dépassé les frontières nationales - les idées créationnistes d’Oktar sont particulièrement appréciées par les immigrés du Moyen-Orient résidant en Europe. Il y a 10 ans, il a envoyé des copies de son propre ouvrage, un livre intitulé « Atlas de la Création », aux écoles en Europe qui a suscité un débat. Hans Henrik Hjermitslev, chercheur dans le Département de la religion et de la science de l’Université du Danemark du Sud, note qu’Oktar reste le bastion du créationnisme musulman et ajoute :

« Son mouvement est bien financé. Ses points de vue trouvent un soutien parmi les jeunes et éduqués en Europe », explique Hjermitslev, machaAllah.

Une autre nouvelle a fait la couverture sur le site d’une radio allemande nommée Deutshcland Funk.

La nouvelle, qui présente une grande image de l’édition allemande du livre « Atlas de la Création », a écrit :

« Selon une recherche menée par l’Université technique de Dortmund, 15% des étudiants de Lehramt rejettent la théorie de l’évolution. Ils s’opposent à la doctrine de la théorie de l’évolution enseignée dans les écoles, tout comme l’écrivain musulman Adnan Oktar critique la théorie de l’évolution dans son livre « Atlas de la Création ».

De Standaard, un quotidien belge affilié au Parti démocrate chrétien flamand rapporte :

Le livre de Harun Yahya, « Atlas de la Création », a eu un succès incroyable et a entraîné des changements dans le monde entier. En Turquie, la théorie de l’évolution a été exclue du programme scolaire, y compris des écoles secondaires, car elle est trop compliquée pour les élèves. En Flandre, la région néerlandophone de la Belgique, il y a un argument fort répandu sur Facebook qui suggère que l’Homme ne descend pas des singes ».

The Dominion Post, basé à Wellington, la capitale de la Nouvelle-Zélande, a publié un article intitulé « Quand la théorie de l’évolution rencontre l’Islam radical ». L’article a écrit :

« Selon les sondages, la théorie de Darwin est largement adoptée dans les pays occidentaux alors que la majorité en Turquie ne croit pas en l’évolution.

L’anti-évolutionnisme prend des formes bizarres en Turquie, où le télévangéliste Adnan Oktar diffuse chaque soir le créationnisme islamique depuis sa chaîne de télévision privée ». L’article note également : « Adnan Oktar, âgé de 61 ans, élégant et portant des vêtements de marque, attire les adeptes riches qui le considèrent comme Le rédempteur », et ajoute qu’Adnan Oktar affirme que les femmes qui participent à son émission télévisée sont des diplômées universitaires pieuses qui parlent beaucoup de langues.

L'article explique comment Adnan Oktar diffuse davantage son message créationniste en bombardant des écoles et des scientifiques du monde entier avec plus de 10 000 exemplaires gratuits de son livre anti-Darwin de 800 pages, l’Atlas de la Création, et parle de la façon dont il discute quotidiennement de l’impact négatif de Darwin sur l’Islam et les valeurs morales et du fait apparent que le gouvernement turc partage également son point de vue.

2017-07-13 23:50:07

Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top