Quelques cœurs intéressant dans le monde animal

Le cœur est un organe vital à forme variable. Même si nous avons généralement la même forme en tête quand il s'agit d'imaginer cet organe, en réalité, le cœur de chaque créature est très différent. Le cœur des animaux diffère entre eux tant par la taille que par leurs caractéristiques.

Le rythme cardiaque est aussi une chose qui varie entre les différents êtres vivants. Par exemple, le cœur humain bat à peu près 72 fois par minute tandis que le cœur d'une marmotte qui hiberne bat 5 fois dans le même laps de temps.

Le cœur robuste du colibri qui supporte son envol

Le colibri, qui peut battre très rapidement de ses ailes, ce qui lui permet donc de planer sur place, a un cœur extrêmement petit. Ces petites créatures peuvent battre de leurs ailes 15 à 80 fois par seconde pendant que leur rythme cardiaque peut atteindre 1.260 battements par minute en fonction de l'espèce (par exemple, les colibris à gorge-bleu). Les colibris ont aussi un métabolisme fort qui leur permet de maintenir le battement rapide de leurs aides à une vitesse très élevée.

Non seulement les colibris peuvent flotter sur place avec leur battement d'ailes rapides, mais en plus ils peuvent faire cela tout en restant en équilibre contre une soufflerie. Cependant, ils doivent flotter, voler rapidement en arrière, voler en haut et en bas, ce qui nécessite un rythme cardiaque puissant.

Toutefois, même le battement très rapide de son cœur ne peut assurer à lui seul le flux sanguin nécessaire et c'est pour ça que son cœur est, en plus, plutôt grand : le poids du cœur d'un colibri fait 2,5 % de son poids total. Pour mieux comprendre cela, nous pouvons donner l'exemple suivant : si notre cœur avait les mêmes proportions que le cœur de ces petites créatures, il aurait alors pesé deux kilogrammes au lieu de son poids actuel de 250-300 grammes.

Quand nous jetons un coup d'œil au monde animal, nous tombons sur divers cœurs avec beaucoup de caractéristiques intéressantes :

Le cœur à trois cavités des grenouilles

Les mammifères et les oiseaux ont généralement un cœur à quatre cavités. En revanche, le cœur des grenouilles ont trois cavités, deux atriums et un seul ventricule. Daniel Mulachy, expert sur les reptiles et les amphibiens, et mieux connu pour les études qu'il mène en zoologie des vertébrés à l'Institut Smithsonian situé à Washington, a fait des recherches sur ce sujet.

Dans l'une de ses études, Mulachy souligne ceci : "En général, le cœur prend le sang désoxygénée du corps et l'envoie aux poumons pour avoir de l'oxygène afin de le pomper à travers le corps pour oxygéner les organes." (1) Il est bien connu que chez les humains, le sang oxygéné et désoxygéné sont contenus chacun dans une cavité différente parmi les quatre cavités existantes. Cependant, les grenouilles ont des canaux du nom de trabécule. Ces canaux tiennent le sang oxygéné et désoxygéné séparé l'un de l'autre et les empêche de se mélanger.

Mulachy dit aussi que, comme atout, les grenouilles peuvent avoir de l'oxygène non seulement par les poumons mais aussi par leur peau. Le sang désoxygéné se rend dans l'atrium de droite, continue dans le ventricule et à l'extérieur des poumons et va dans la peau de la grenouille pour avoir de l'oxygène. Le sang oxygéné revient au cœur à travers l'atrium gauche et ensuite dans le ventricule pour se propager, ensuite, dans les organes majeurs.

Comme les grenouilles subissent des métamorphoses, elles ne peuvent pas continuer à vivre avec un seul type de respiration. Par conséquent, il est hautement crucial pour elles d'avoir leur système qui leur permet de respirer tant par la voie pulmonaire que par la voie cutanée. Durant les différentes périodes de leur vie, les grenouilles respirent soit par la voie branchiale, la voie pulmonaire ou la voie cutanée. Par exemple, elles naissent en tant que larves et pendant cette période, elles respirent par la voie branchiale et quand elles ont atteint l'âge adulte, la respiration branchiale est remplacée par la respiration pulmonaire et cutanée.

Les poissons, les oiseaux, les humains... En clair, tous les êtres vivants possèdent des organes internes partageant les mêmes propriétés en vue de leur fonctionnement, et ce, parce qu'ils sont tous créés par Dieu, l’Omniscient, le Très-Miséricordieux, le Tout-Puissant.

Le cœur de la baleine qui supporte un énorme corps

Nous avions parlé du cœur du colibri qui est aussi petit que lui-même mais capable de produire des battements très puissants malgré tout. Maintenant, nous allons vous parler du cœur d'une créature géante. Ce cœur est aussi grand qu'un piano et pèse entre 180 et 200 kg et ce que vous voyez sur la photo n'est en rien une exagération. Le cœur de la baleine bleue est le plus grand d'entre tous les animaux connus à ce jour. Comme tous les mammifères, les baleines bleues ont aussi un cœur à quatre cavités. Ce formidable organe a la capacité de fournir le sang nécessaire à une créature qui fait la taille de deux autobus.

Nikki Vollmer, un membre de l'agence américaine d'observation océanique et atmosphérique et du conseil de recherche national postdoctoral du National Systematics Lab au Smithsonian, définit l'épaisseur des veines du cœur d'une baleine bleu comme suit :

"Les parois de l'aorte, l'artère principale, peut être aussi large que la longueur d'un Iphone 6 Plus." (3)

Le cœur d'un humain pèse environ 250-300 grammes. Le cœur d'une baleine bleue est 640 fois plus grand que celui d'un humain et le cœur de l'incroyable petit colibri pèse 2,5% de son propre poids. Quant à la girafe, elle a un gros cœur pesant 12 kilogrammes parce que son cœur a besoin de pomper le sang fortement pour faire circuler ce dernier tout le long de son cou jusqu'à son cerveau.

Ce genre de détails doivent être lus, considérés attentivement et analysés avec stupéfaction et admiration. Le fait que toute forme de vie possède des particularités uniques pour leurs besoins uniques n'est pas une coïncidence. Le cœur de toutes les baleines bleues partage les mêmes propriétés ; toutes les grenouilles passent à travers les mêmes étapes pendant les différentes périodes de leur vie ; le cœur du colibri est toujours assez puissant pour battre à une fréquence très élevée. Dieu crée chaque forme de vie parfaitement, en accord avec leurs besoins. Il est le maître de de toute la création. Il est le Seigneur de l'univers.

"Louange à Dieu, Seigneur des cieux et Seigneur de la terre : Seigneur de l'univers." (Sourate al-Jathya, 36)

1- http://www.livescience.com/49795-strange-animal-hearts.html
2- http://www.bbc.com/earth/story/20150820-see-the-worlds-biggest-heart-blue-whales-is-first-to-be-preserved
3- http://www.livescience.com/49795-strange-animal-hearts.html

2017-07-03 19:58:37

Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top