Le Coran assure les droits et les libertés

La perception générale dans certaines communautés occidentales est que les libertés de pensée et de croyance sont considérablement limitées surtout au Moyen-Orient et dans les pays islamiques. 

Malheureusement, ceci est bien le cas dans une certaine mesure, non pas pour tous les pays et communautés islamiques bien sûr, mais pour beaucoup d'entre eux. Toutefois, dans ces affirmations, il est une erreur de soutenir injustement que l’Islam est la cause de ces conditions défavorables.

Ces critiques et ces affirmations sont souvent évoquées sans prendre en considération le fait que le Coran est la seule et véritable source de l'Islam. Lorsque le Coran seul est pris comme référence, il serait facile de voir que l'Islam assure les droits et les libertés de croyance, de pensée et de culte des membres de toutes les religions et interdit les comportements qui restreignent ces droits et libertés. Si on accepte la notion de « laïcité », aujourd'hui manipulée pour impliquer l'athéisme, comme étant de « respecter les libertés de religion, de croyance et de culte », on peut clairement constater que ce concept est un enseignement dominant dans le Coran.

Les versets suivants du Coran se réfèrent à la liberté de croyance dans l'Islam de la manière la plus succincte : « (Dis :) Je n'adore pas ce que vous adorez. Et vous n'êtes pas adorateurs de ce que j'adore. Je ne suis pas adorateur de ce que vous adorez. Et vous n'êtes pas adorateurs de ce que j'adore. A vous votre religion, et à moi ma religion. » (Sourate al-Kafirune, 2-6) Cette liberté comprend toutes les religions et systèmes de croyance et d’incroyance.

De la même manière, avec le verset : « Si Dieu ne repoussait pas les gens les uns par les autres, les ermitages seraient démolis, ainsi que les églises, les synagogues et les mosquées où le nom de Dieu est beaucoup invoqué… » (Sourate al-Hajj, 40), Dieu protège les lieux de culte qui appartiennent non seulement aux Musulmans mais aussi aux membres d'autres religions.

Le Coran déclare définitivement qu’en aucune manière, nul ne peut être contraint à adopter l'Islam ou à pratiquer les règles de culte sous aucune circonstance. Voici certains versets parmi de nombreux autres à ce sujet : « Nulle contrainte en religion! » (Sourate al-Baqarah, 256) ; « Tu n'as pas pour mission d'exercer sur eux une contrainte. Rappelle donc, par le Coran celui qui craint Ma menace. » (Sourate Qaf, 45) ; « Est-ce à toi de contraindre les gens à devenir croyants ? » (Sourate Yunus, 99) ; « Eh bien, rappelle! Tu n'es qu'un rappeleur, et tu n'es pas un dominateur sur eux. » (Sourate al-Ghasiyah, 21-22).

Pour cette raison, tout sujet sur l'Islam doit être fondé non sur les mauvaises pratiques, les interprétations erronées ou sur d’autres sources, mais sur la seule source valide de la religion, à savoir le Coran. D’ailleurs, la réalité est que beaucoup de gens ignorent que certains pays considérés comme « libres » ne le sont pas vraiment.   

Les Etats-Unis et de nombreux pays d'Europe sont enchaînés par d'innombrables lois et codes élaborés par les états et les communautés.

Les individus de ces pays sont effectivement opprimés par des milliers de sanctions, de restrictions et d’interdictions, de règles morales fabriquées ou par la pression publique.

L’extrême droite a atteint des niveaux dangereusement élevés. Les partis politiques ayant une telle mentalité obtiennent le plus grand taux de votes.

En outre, de nombreux pays occidentaux ont gardé le silence sur les massacres ignobles qui ont encore lieu au Myanmar et à l'est du Turkestan, ainsi que sur les événements de Bosnie il y a deux décennies en raison des différentes croyances. En fait, la situation de certains pays de l'Occident, qui à chaque occasion, critiquent et dénoncent d'autres sociétés en ce qui concerne la liberté de croyance et de pensée, parle d’elle-même.

D'autre part, il est un fait historique que les droits et libertés sont fortement bafoués par des systèmes communistes irréligieux semblables à celui de la Corée du Nord, qui surveille la vie privée de son peuple et interdit toute idée, toute opinion ou toute croyance autre que son idéologie officielle.

Or, le Coran a aboli ces pressions il y a 1400 ans et a assuré non seulement les libertés de pensée et d'opinion, mais aussi toutes les libertés et les droits de l'homme de la manière la plus complète. Le nombre limité de règles sociales et de restrictions dans le Coran sont définies pour protéger les droits et les libertés des personnes et pour assurer l’ordre social. Aucune de ces règles ne vise à créer une pression ou des restrictions.

Le système introduit par le Coran est une beauté bien au-dessus de toutes les civilisations, les idéologies, les philosophies et des ordres politiques. Le bonheur de non seulement des Musulmans, mais aussi de chaque individu dans le monde, dépend de l'adoption et de la mise en œuvre de ce système qui donne le plus de valeur à l'être humain.

New Straits Times & Jefferson Corner & Morocco World News:

http://www.nst.com.my/news/2016/10/182860/quran-protects-rights-freedoms

http://www.jeffersoncorner.com/the-quran-protects-rights-freedoms/

https://www.moroccoworldnews.com/2016/12/204586/quran-freedom-thought/

2017-02-22 13:23:53

Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top