La chaleur du Ramadan

Le Ramadan est là. Les Musulmans à Bahreïn et dans le monde entier, d’Istanbul à Karachi, de Médine à Kuala Lumpur, saluent et célèbrent l'arrivée de leur période préférée de l’année.

Après des semaines de préparatifs, le moment le plus festif de l'année est aussitôt arrivé que des chants de louange et de joie atteignent les cieux, les lumières des minarets illuminent le ciel nocturne. Un mois de jeûne joyeux est prêt à commencer. L'exubérance dans l'air est palpable.

Le Ramadan, comme il l'a toujours été tout au long des 1400 ans d'histoire de l'Islam, brille une fois de plus avec sa beauté familière.

Le Ramadan apporte surtout avec lui une délicieuse chaleur, un sentiment de sécurité qui enveloppe tout le monde, des personnes âgées aux plus jeunes, qu'ils soient musulmans pratiquants ou non.

Ses voiles invisibles de paix et de chaleur s'installent sur les villes et sont faciles à repérer dans tous les coins : Dans les rues, dans les restaurants (où les grands repas d’Iftar se préparent), sur les visages des enfants se précipitant pour acheter le pain pita pour ceux qui se hâtent de rentrer à la maison pour rompre leur jeûne avec leurs bien-aimés.

Puisqu’une nouvelle journée commence au mois de Ramadan, tout le monde s’occupe de ses affaires comme d'habitude, mais la différence est là et est visible.

Il y a une joie, une lueur dans les yeux et une excitation douce qui montent dès lors que la soirée se rapproche.

En attendant, les femmes sont occupées à faire les préparations à la maison. Après avoir stocké le meilleur de tout pour cette période spéciale de l'année et attendu des mois pour son arrivée, il n'y a pas de doute que chaque dîner d’Iftar sera une autre fête.

Et puis vient l'heure de pointe. Les gens vont affluer dans les rues pour se rendre à leur destination le plus rapidement possible. Vous verrez l'excitation que le parfum délicieux du pain de Ramadan embaume les boulangeries ayant de longues files d'attente formées devant elles littéralement en quelques secondes. Une fois que le pain de Ramadan et les desserts qui accompagnent sont posés et que tout le monde s’est installé en sûreté autour de la table, prêts pour rompre le jeûne, l'attente de l'appel à la prière commence.

L’Adhan retentit dans le monde entier, des États-Unis au Bangladesh, du Koweït à la Turquie, comme une magnifique vague qui se déplace d'un pays à l'autre.

Avec cet appel à la prière, le jeûne est rompu. Ce moment particulier, en d'autres termes, la joie incomparable de s'asseoir ensemble lors d'un dîner d’Iftar avec nos proches et de manger une première fois après toute une journée de jeûne est un délice à expérimenter.

Jouir d'un délicieux festin au cœur de conversations heureuses en la compagnie de la famille et des amis, apprécier et rendre grâce pour les innombrables goûts différents, les odeurs et les variétés que Dieu a créés pour nous, est une autre raison pour laquelle le Ramadan est tant aimé.

Et il n'est même d’aucune importance que le dîner soit très riche, somptueux ou modeste, les dîners d’Iftar sont toujours et inexplicablement satisfaisants et riches. De plus, cette excitation douce ne diminue pas à mesure qu’on progresse dans le mois. Au contraire, elle est là tous les jours, voire croissante.

En ce beau mois, les gens concurrencent dans la bonté. Les familles et les entreprises riches préparent des boîtes de Ramadan pleines de délicieux produits alimentaires pour les pauvres.

Les gens se précipitent pour inviter les moins privilégiés à leurs dîners d'Iftar. Les municipalités, les mosquées et les organisations humanitaires tiennent des dîners communs pour des milliers de personnes, suivis par des célébrations et des festivités.

Il ne peut être question d’être seul pendant le Ramadan ; les parents et les amis concourent à inviter des amis ou de simples membres de la famille pour assurer qu'aucun Iftar ne passe seul.

Durant le Ramadan, tout le monde est plus aimant, plus compréhensif et plus compatissant. Les gens cherchent à être le meilleur d'eux-mêmes, réfléchissent sur leurs erreurs et font des résolutions pour être une meilleure personne pour le reste de leur vie.

Nous espérons que ce sera encore un autre beau Ramadan apportant avec lui ses beautés uniques.

Nous souhaitons à tous les Musulmans, un Ramadan très béni et prions pour qu’il soit le début de jours paisibles pour notre monde.

Article d’Adnan Oktar paru sur Pravda.ru & Gulf Daily News:

http://www.pravdareport.com/society/stories/08-06-2016/134664-ramadan-0/

http://www.gdnonline.com/Details/91784

2016-07-02 23:41:13

Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top