La grande responsabilité de la papauté

Lorsque le nouveau pape a été élu en 2013, tout le monde s’imaginait que cela signifiait un grand changement pour l'Eglise catholique. Le catholicisme, qui avait perdu de nombreux partisans en Amérique du Sud, aurait été renforcé par l'élection d'un pape latino-américain. 

Le nouveau pape est apparu très humble. Récemment, tous les yeux se sont tournés vers le discours du Pape François à l'Académie pontificale des Sciences: Le pape a défendu l'évolution. Bien qu’à première vue, cela peut paraître étonnant, les déclarations de ce genre sont loin d’être rares dans l'Église catholique. 

Malgré les déclarations dans le Nouveau Testament à l'effet que Dieu a créé toutes choses et que c'est Dieu Qui donne vie à toute chose (I Corinthiens 8: 5-6, Jean 1: 3 et I Timothée 6: 13), l'Eglise catholique avait auparavant maintenu que « l'évolution n'est pas incompatible avec la doctrine catholique ». 

Par exemple, en 1950, le pape Pie XII a dit qu'il n'y avait pas de conflit intrinsèque entre le christianisme et la théorie de l'évolution. Le Pape Jean-Paul II a dit en 1996 : « [...] Aujourd'hui, plus d'un demi-siècle après l'apparition de cette encyclique [du pape Pie XII], certains nouveaux résultats nous conduisent vers la reconnaissance de l'évolution comme plus qu'une hypothèse ». 

Une déclaration en 2004 approuvée par le pape Benoît XVI se lit « [...] des preuves convergentes provenant de nombreuses études dans les sciences physiques et biologiques fournissent un appui à la théorie de l'évolution pour expliquer le développement et la diversification de la vie sur terre ». 

Comment les dirigeants de l’Eglise catholique émettent-ils des déclarations en soutien à une théorie comme l’évolution qui est clairement en conflit avec la Création ? 

Tout d'abord, la théorie de l'évolution est le produit d’un niveau de science assez primitif des années 1800 et a de nombreuses fois été invalidée par les découvertes scientifiques. 

Prôner une telle affirmation est une illusion historique puisque la science moderne montre que même une seule protéine ne peut pas apparaître par hasard, que tous les fossiles jusqu'ici présentés comme des fossiles intermédiaires appartiennent à des formes de vie éteintes ou encore sont faux tandis qu’il existe plus de 500 millions de fossiles prouvant la réalité de la Création. 

Soutenir la théorie de l’évolution alors que la science moderne la réfute, suggérer que la théorie ne contredit pas la croyance en la Création dans les religions monothéistes et même affirmer qu'elle complète et renforce cette croyance est une grave illusion. 

Suggérer que les êtres vivants ont évolué, c’est prétendre qu’ils sont venus à l’existence par hasard et qu’ils ont acquis les formes qu’ils ont aujourd’hui à la suite de coïncidences. 

C'est un rejet pur et simple de la Création. Par conséquent, préconiser la théorie de l'évolution et dire que « la Création est compatible avec l'évolution » est en fait un déni du fait que Dieu a tout créé. 

Prôner le fait de la Création est le seul chemin indiqué par la science et la raison et constitue l'un des articles les plus importants de la croyance religieuse. 

La puissance infinie de Dieu et le fait qu'Il a tout créé à partir de rien sont clairement énoncés dans la Bible. 

À la lumière de nombreuses références à la Création dans la Bible, en préconisant la théorie de l'évolution, tant François et le Vatican sont manifestement en contradiction avec la Bible. 

Le Vatican poursuit également une politique de sauvegarde de sa propagande de première main. En 2009, mon représentant Oktar Babuna a été traité de manière très antidémocratique quand il a essayé de parler de l'invalidité du darwinisme lors d’une conférence tenue par le Conseil pontifical du Vatican pour la culture; il n’a en effet même pas été autorisé à parler du fait que la science avait totalement discrédité la théorie. 

Ce que le pape et les représentants du Vatican doivent faire, c'est se rappeler la force et la sublimité de Dieu, abandonner ces points de vue qui sont en conflit direct avec la foi en Dieu et la religion et cesser la propagande de l'évolution. 

Alors que le monde cherche des solutions aux catastrophes sociales actuelles, le Vatican doit renoncer à une théorie qui jette les bases de toutes les idéologies antireligieuses qui mènent à la persécution et à l'irréligion et doit cesser d'adhérer aveuglément à une fraude scientifique. 

Les gens qui sont incapables d'apprécier la puissance de Dieu et les idées qui attribuent un plus grand pouvoir aux êtres humains, au hasard et même aux événements inconscients plutôt qu’à la puissance divine, causent d’énormes préjudices au monde catholique. 

En fait, le pape et le Vatican ont ébranlé la confiance des véritables croyants, provoquant les critiques des Chrétiens sincères. La papauté doit donc être consciente de la grande responsabilité qui lui incombe. 

L'Eglise catholique continue de perdre des partisans. Selon le Pew Research Center, environ quatre millions de personnes aux États-Unis ont quitté l'Eglise catholique depuis 2010. Le Brésil est le pays ayant la plus grande population catholique du monde, mais entre 2000 et 2010, le nombre de 
Catholiques est tombé de 125 à 123 millions. 

En 1910, deux tiers des Catholiques du monde vivaient en Europe, mais ce chiffre est maintenant tombé à seulement un sur quatre. 

Il y a une raison commune à tous ces problèmes: l’effondrement intellectuel et la déficience dans la spiritualité. 

Le Pape François doit également s'acquitter pleinement de cette responsabilité et émettre immédiatement une déclaration concernant la fausseté de la théorie de l'évolution. Il doit préconiser la Création plutôt que la théorie de l'évolution qui provoque beaucoup de confusion parmi les membres de l'Église. 

Il doit encourager et rappeler les gens à bien respecter les valeurs morales religieuses pour éradiquer le vide spirituel dans le monde chrétien.

Cela conduira à une relance de la spiritualité et à l’éveil de ses disciples. Autrement, l’Eglise catholique perdra inévitablement encore plus d’adhérents.

Article d’Adnan Oktar sur The Jakarta Post:

http://www.thejakartapost.com/news/2014/11/07/the-papacy-s-great-responsibility.html

2015-04-10 22:11:19

Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top