Nous devons mettre fin à la violence à Urumqi

 

Avant-hier, la Chine a annoncé une nouvelle opération dans le Turkestan Oriental où des milliers de Turcs Ouïghours furent chargés dans des bus et envoyés vers une destination inconnue. Comme il n’y a pas de libre communication avec Urumqi, il n’est pas possible d’avoir des informations récentes concernant la situation de ces frères et sœurs. Les Turcs Ouïghours ont poursuivi leur existence dans des conditions difficiles  et ce, depuis environ 60 ans. Leur histoire est remplie de douleur et de massacre. Maintenant que la Chine a commencé à s’ouvrir au monde, il est très dérangeant pour elle de voir témoigner de pratiques qui rappellent les jours oppressifs des années 50. La mémoire de millions de martyrs est toujours fraîche dans nos esprits et il est d’une importance primordiale que le gouvernement Chinois éclaire le publique sur cette situation et se charge immédiatement de cette conjoncture oppressive. Si la Chine veut entièrement faire face aux obstacles concernant les ressources énergétiques, le déficit économique, la perte de terres ou une désintégration extrême, elle doit accomplir ces objectifs, non pas en faisant peur aux gens, mais en prenant des mesures pour respecter les différents groupes ethniques à l’intérieur de ses frontières, sans discrimination de race. Pour les Chinois et les Turcs Ouïghours, il est facile de cohabiter en paix et le chemin qui mène à la paix a été abordé en détail dans une autre publication.  

Voir http://harunyahya.com/en/Articles/15320/uyghurs-and-chinese-can-live. Les Turcs Ouïghours illustrent les vertus morales de l’Islam---la non-violence, l’indulgence, la compassion, la paix ; ils respectent les autres croyances et pensées et ils sont connus pour traiter les gens avec une considération basée sur les vertus morales, sans discrimination de race. Le gouvernement Chinois peut également adopter une attitude plus conciliante, qui se conforme aux droits humains universels et qui arrangent les problèmes et les demandes légitimes des Turcs Ouïghours. Si la Chine poursuit la voie de l’oppression, de l’intimidation et de la peur, elle se fera uniquement du mal à elle-même. Nous demandons au gouvernement Chinois de nous mettre à l’aise ; d’expliquer la situation récente à Urumqi d’une manière simple et complète, et d’expliquer avec des preuves la localisation des Turcs Ouïghours disparus, pour lesquels il n’est possible d’avoir aucune nouvelle. Nous demandons aussi à la Chine de mettre fin à la violation des droits de l’homme à Urumqi.   

 

 
2014-06-06 14:22:00

Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top