Ramadan 2014, 11. jour

www.harunyahya.fr

Si Allah s'en prenait aux gens pour leurs méfaits, Il ne laisserait sur cette terre aucun être vivant. Mais Il les renvoie jusqu'à un terme fixe. Puis, quand leur terme vient, ils ne peuvent ni le retarder d'une heure ni l'avancer. (Sourate an-Nahl, 61)

Dis la vérité, même si elle déplaît aux gens. (Baihaqi)

AZ-ZAHIR ( Le Manifeste, l'Apparent)

C'est Lui le Premier et le Dernier, l'Apparent et le Caché et Il est Omniscient.  (Sourate al-Hadid, 3)

Les signes de l'existence d'Allah sont disséminés à travers l'univers et sont évidents pour tous les gens douées de raison. Prendre conscience de l'existence d'Allah ne demande rien d'autre que d'observer attentivement le monde qui nous entoure, car l'univers est rempli de signes attestant qu'il a été créé par une Intelligence Suprême. Du plus simple au plus sophistiqué, tous les systémes présents dans l'univers forment un ensemble de miracles qui révélent d'autant plus de mystéres que l'analyse est plus poussée. Dans le Coran, Allah donne quelques exemples de ces miracles :

N'ont-ils donc pas observé le ciel au-dessus d'eux, comment Nous l'avons bâti et embelli ;  et comment il est sans fissures ? Et la terre, Nous l'avons étendue et Nous y avons enfoncé fermement des montagnes et y avons fait pousser toutes sortes de magnifiques couples de [végétaux]. (Sourate Qaf, 6-7)

N'ont-ils pas vu les oiseaux au-dessus d'eux, déployant et repliant leurs ailes tour à tour ? Seul le Tout Miséricordieux les soutient. Car Il est sur toute chose, clairvoyant. (Sourate al-Mulk, 19)

C'est Allah Qui fendre la graine et le noyau : du mort il fait sortir le vivant, et du vivant, il fait sortir le mort. Tel est Allah. Comment donc vous laissez-vous détourner ? Fendeur de l'aube, Il a fait de la nuit une phase de repos ;  le soleil et la lune pour mesurer le temps. Voilà l'ordre conçu par le Puissant, l'Omniscient. Et c'est Lui Qui vous a assigné les étoiles, pour que, par elles, vous vous guidiez dans les ténébres de la terre et de la mer. Certes, Nous exposons les preuves pour ceux qui savent.(Sourate al-Anam, 95-97)

Il ne s'agit évidemment que d'un échantillon. Ailleurs, Allah rappelle à Ses serviteurs Son existence à travers des exemples. Ceux-ci ont le mérite de les faire réfléchir sur tout ce qu'ils voient et de leur faire comprendre progressivement l'existence et la grandeur d'Allah. Comme dit précédemment, chaque détail de l'univers nous enseigne que nous sommes des créatures.

Les gens doués d'intelligence qui reconnaissent la grandeur et la puissance d'Allah sentent forcément une profonde déférence pour notre Créateur Qui appellera chacun de nous à comparaître pour répondre de nos actes dans l'au-delà. Aussi les croyants passent-ils leur vie à s'efforcer de gagner Son agrément. Dans un verset, Allah dit :

Qui, debout, assis, couchés sur leurs côtés, invoquent Allah et méditent sur la création des cieux et de la terre (disant) : “ Notre Seigneur ! Tu n'as pas créé cela en vain. Gloire à Toi ! Garde-nous du châtiment du Feu. " (Sourate Al Imran, 191)

O hommes ! Une parabole vous est proposée, écoutez-la : “Ceux que vous invoquez en dehors d'Allah ne sauraient même pas créer une mouche, quand même ils s'uniraient pour cela. Et si la mouche les dépouillait de quelque chose, ils ne sauraient le lui reprendre. Le solliciteur et le sollicité sont [également] faibles ! ” Ils n'ont pas estimé Allah à sa juste valeur; Allah est certes Fort et Puissant.(Sourate al-Hajj, 73-74)

http://harunyahya.fr/fr/books/28742/Les-noms-dAllah/chapter/9240/Les-noms-dAllah-AL-MOUGNI---AZ-ZAHIR

Où doivent aller les Juifs Israëliens ?

http://harunyahya.fr/fr/Extraits-des-interviews/154869/Ou-doivent-aller-les-Juifs-Israeliens-

A Technologie Aeronautique

Et (Nous avons soumis) à Salomon le vent impétueux qui, par son ordre, se dirigea vers la terre que Nous avions bénie. Et Nous sommes à même de tout savoir. (Coran, 21 : 81)

Comme le verset ci-dessus le stipule, Dieu a placé le vent sous le commandement du Prophète Salomon (psl) et permit au Prophète de l'utiliser comme moyen de transport. Il est fort probable que ce récit soit une indication à propos de l'énergie éolienne qui sera utilisée par la technologie du futur, comme au temps du Prophète Salomon (psl).

Et à Salomon (Nous avons assujetti) le vent, dont le parcours du matin équivaut à un mois (de marche) et le parcours du soir, un mois aussi (Coran, 34 : 12)

L'expression "dont le parcours du matin équivaut à un mois (de marche) et le parcours du soir, un mois aussi" ferait référence à la rapidité avec laquelle le Prophète Salomon (psl) se déplaçait d'une région à l'autre en utilisant une technologie similaire à celle d'un avion, ou de véhicules à énergie éolienne qui pouvaient couvrir de longues distances en peu de temps. (Dieu sait mieux) Par conséquent, il est possible que ces versets fassent allusion à la technologie de l'aéronautique.

http://www.miraclesducoran.com/prediction_08.html

Donner ce que l’on aime

Donner de sa richesse avec un cœur sincère afin de gagner le bon plaisir d'Allah est une marque de foi. Les croyants qui dépensent généreusement sont félicités et de bonnes nouvelles leur sont annoncées dans nombre de versets. Allah mentionne un point subtil du don : en donnant ce que l'on aime, on atteindra la droiture :

Vous n'atteindriez la (vraie) piété que si vous faites largesses de ce que vous chérissez. Tout ce dont vous faites largesses, Allah le sait certainement bien. (Sourate al’Imran, 49)

L'importance attachée à quelque chose est liée à ce que l'on sacrifie pour l'atteindre. L'hésitation à abandonner des choses particulières signifie que ces choses sont vraisemblablement plus chères à nos yeux. Puisque rien n'est plus précieux que l'approbation et la pitié d'Allah, un vrai croyant peut donner d’un coup tout ce qu'il possède. Une attitude contraire signifierait que les choses mondaines sont plus chères que la satisfaction d'Allah, et alors il n'atteindra pas l'état de droiture mentionné dans le Coran.

Il se peut qu'une personne donne beaucoup, fournisse des services importants pour la cause de la religion, et exécute ses actes de culte régulièrement. Il peut également avoir la connaissance religieuse. Cependant, éviter de laisser quelque chose qu'il l'aime et contribuer à la cause d'Allah si nécessaire montre une faiblesse de la foi et un manque de saisir l'essence de la religion. Puisque ceci signifierait qu'il préfère cette chose au bon plaisir d'Allah. Dans ce sens ceci mettrait toutes ses bonnes actions en danger, même s'il pense que ce qu'il avait fait est bon.

Un musulman devrait aimer Allah au dessus de toute chose et aimer les créatures uniquement parce qu'ils sont les manifestations du génie créateur d'Allah ou parce qu'Allah les aime aussi. Aux yeux d'Allah, c'est la seule manière légitime d'aimer. Cette perception permettra à une personne de se séparer de toute chose qu'elle aime à tout moment. Puisque son amour est principalement pour Allah, il ne perd rien. Car Allah imprègne et englobe toute chose. Il est plus près de lui que sa veine jugulaire. En effet, il atteint un plus grand amour et une plus grande bénédiction parce qu'il a agi conformément à la volonté d'Allah. Il ne regrette pas ce qu'il a donné, au contraire, il se sent heureux. C'est l'attitude d'un vrai musulman.

Mais si un individu aime quelque chose ou quelqu'un comme étant autonome et indépendant d'Allah, il le considère comme associé d'Allah (Allah est sûrement au delà de cela) et devient un idolâtre. S'il doit posséder quelque chose mais, en même temps, le fait selon les ordres d'Allah, Allah peut vouloir le purifier de l'“association” dans laquelle il est tombé à travers ses désirs ignorants. Enfin il atteindra la qualité et appréciera la pitié d'Allah.

http://harunyahya.fr/fr/books/29036/LES-COMMANDEMENTS-NEGLIGES-DU-CORAN/chapter/9230/Lhumilit%C3%A9-devant-Allah

L'ADN : une magnifique bibliothèque

Parlons de quelque chose dans nos corps qui est trop petite pour être vu. Les scientifiques l’appellent l'ADN. Mais d'abord, considérons un exemple qui sera plus facile à comprendre avant d’aborder l’ADN.

Le sujet de notre exemple est les lettres et les mots.

Abcdefghijklmnopqrsuvwxyz

La maison, la voiture, le jardin, le chat, la fleur, le parc, la rue. Nous savons que les mots sont constitués de lettres, mais nous savons aussi que ces mots ne sont pas le fruit du hasard mais d’une intelligence humaine qui a ordonné ces lettres.

Effectuons une expérience et voir ce qui se passe. Nous mettons à votre diposition des petites pièces sous forme de chiffres et de lettres éparpillés sur une table. Si vous le souhaitez, vous pouvez les regarder autant que vous voulez. Pensez-vous que ces lettres et ces chiffres pourraient se réunir et former une phrase sensée ? Bien sûr que non. 

Allez un peu plus loin, prenez-les et rejettez-les par terre. Forment-ils une phrase significative (maintenant ? NON ! Répétez ça autant que vous voulez mais jamais une phrase ne sera formée !  Quittez la salle maintenant et revenez après dix minutes. Vous remarquez que les lettres sont ordonnées de telle sorte qu’il forme la phrase suivante : “Salut, comment allez vous ?”, Qu’en penseriez-vous ? Vous êtes sûrs et convaincus que quelqu’un est entré dans la salle et a rangé ces lettres de la sorte !

Cet exemple vérifie la loi suivante : toute phrase ayant un sens a été écrite par une personne dotée d’une certaine intelligence.

Maintenant, appliquons cette loi à notre ADN.

Au 20ème siècle, les scientifiques ont fait de très importantes découvertes. Ils ont constaté que le corps humain est composé de 100 trillions de cellules minuscules. Ces dernières sont invisibles à l’œil nu, mais lorsque nous les examinons au microscope, nous voyons une chose tout à fait stupéfiante. 

Au sein de chaque cellule on a enregistré un plan décrivant non seulement le caractère de la cellule, mais celui de tous les organes de notre corps. Les scientifiques appellent ce plan “l’ADN”. C’est une longue chaîne de molécules qui ressemble à une échelle en spirale. 

En fait, l’ADN est composé d’un alphabet de quatre lettres : A, T, C et G.

A = L’Adénine ; T = La Thymine ; C = La Cytosine ; G = La Guanine

Celles-ci sont codées de telle manière que l’ADN de chaque cellule contient assez d’information pour remplir une encyclopédie d’un million de pages. Tout y est écrit : la couleur de vos yeux, la forme de vos sourcils, la couleur de vos cheveux, la taille de votre nez, la couleur de votre peau, la forme de votre visage et les propriétés de vos cellules. Avez-vous remarqué ? Dans l'ADN d'une seule cellule, il n'existe pas seulement une lettre, une phrase ou un livre, il y existe assez d'informations pour remplir toutes les encyclopédies contenues dans une immense bibliothèque. Les scientifiques ont calculé que la quantité d'ADN qui pourraient remplir une cuillère à thé pourrait renfermer toutes les informations contenues dans tous les livres qui furent écrits jusqu’aujourd’hui dans le monde. Sûrement, une telle structure merveilleuse ne peut pas venir à l'existence par elle-même, par hasard. De même qu’une  phrase écrite, une telle structure merveilleuse ne peut être le fruit du hasard. La conclusion évidente pour les gens dotés d’intelligence est : la phrase a été évidement écrite par une personne et les spirales d’ADN sont sûrement la création d’une force et d’une intelligence divine, à savoir Allah.

http://harunyahya.fr/fr/Articles/22883/LADN--une-magnifique-bibliotheque

L’australopithèque

Les créatures, appelées par les évolutionnistes australopithèques, ne sont en fait rien d’autre qu’une espèce de singe disparue.

Australopithèque signifie " singe du sud ". Appartenant à différentes catégories, toutes les espèces d’australopithèques sont des singes disparus qui ressemblent aux singes d’aujourd’hui. Leurs capacités crâniennes sont les mêmes, ou plus petites que les chimpanzés actuels. Il y a des parties saillantes dans leurs mains et pieds qu’ils utilisent pour grimper aux arbres, comme les chimpanzés d’aujourd’hui, et leurs pieds ont des habiletés simiesques pour s’agripper aux branches. Plusieurs caractéristiques comme la proximité des yeux, les molaires pointues, la structure mandibulaire, les longs bras, et les jambes courtes, sont des preuves que ces créatures ne sont pas différentes des singes actuels.

Les évolutionnistes affirment que bien que les australopithèques possèdent l’anatomie d’un singe, ils marchaient debout comme les humains.

Des recherches intensives faites sur différents spécimens d’australopithèque par deux anatomistes de renommée mondiale d’Angleterre et des U.S.A., Lord Solly Zuckerman et le Pr. Charles Oxnard, ont montré que ces créatures n’étaient pas bipèdes et avaient le même mouvement que les singes d’aujourd’hui. Ayant étudié les os de ces fossiles pendant 15 ans, avec un financement du Gouvernement britannique, Lord Zuckerman et son équipe composée de 5 spécialistes sont arrivés à la conclusion – bien que Zuckerman soit lui-même un évolutionniste – que les Australanthropiens étaient seulement une espèce ordinaire de singe et n’étaient absolument pas bipèdes. 48 De même, Oxnard, lui aussi un évolutionniste, a lié la structure squelettique de l’australopithèque à celle des orangs-outans modernes. 1

Les analyses détaillées dirigées par l’anthropologue américain Holly Smith en 1994 sur les dents d’un australopithèque ont indiqué que l’australopithèque était une espèce de singe. 2

Durant la même année, Fred Spoor, Bernard Wood et Frans Zonneveld, tous des spécialistes en anatomie, sont arrivés à la même conclusion par une méthode complètement différente. Cette méthode était basée sur l’analyse comparative des canaux semi-circulaires de l’oreille interne des humains et des singes qui subvient au soutien de l’équilibre. Les canaux de l’oreille interne de tous les spécimens d’australopithèques analysés par Spoor, Wood et Zonneveld étaient les mêmes que ceux des singes modernes. 3 Cette découverte a montré encore une fois que l’espèce d’australopithèque est une espèce similaire aux singes modernes.

1. Charles E. Oxnard, "The Place of Australopithecines in Human Evolution: Grounds for Doubt", Nature, vol. 258, p. 389

2. Holly Smith, American Journal of Physical Anthropology, vol. 94, 1994, pp. 307-325

3. Fred Spoor, Bernard Wood, Frans Zonneveld, "Implication of Early Hominid Labryntine Morphology for Evolution of Human Bipedal Locomotion", Nature, vol. 369, 23 juin 1994, pp. 645-648

http://harunyahya.fr/fr/books/3055/PARLEZ-MOI-DE-LA-CREATION/chapter/9919/Laustralopith%C3%A8que

Nymphe De Libellule

Age : 125 millions d’années

Période : Crétacé

Localisation : Formation Santana, Brésil

L’existence des libellules semble remonter à 300 millions d’années. La structure extraordinaire de leurs ailes et la perfection de leur système de vol infligent au darwinisme un sérieux revers. Il y a 300 millions d’années, alors que seules des formes de vie primitive et un environnement primitif étaient censés exister, les libellules possédaient déjà un système de vol parfait encore désormais copié par les hélicoptères les plus sophistiqués. En outre, ces systèmes n’ont pas subi le moindre changement depuis. Les larves de libellules présentent la même anatomie et utilisent les mêmes mécanismes structurels pour attraper leurs proies depuis des centaines de millions d’années. Ces caractéristiques durables ne peuvent en aucun cas s’expliquer en termes d’évolution.

http://harunyahya.fr/fr/books/16839/LATLAS-DE-LA-CREATION---vol3/chapter/9314/Specimens-de-fossiles-d%E2%80%99insectes--2-

La Mort, La Résurrection Et L'enfer

http://harunyahya.fr/fr/Livres/2567/LA-MORT-LA-RESURRECTION-ET-LENFER

Le cauchemar de la mécréance

http://www.cauchemardelamecreance.com/

2013-07-14 14:26:23

Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top